Road Trip en Sardaigne #2 : La province de Carbonia-Iglesias

Jour 3: Des activités et des paysages très variés

Après avoir visité la région de Cagliari, pour des raisons pratiques comme nous repartions d’Olbia, nous avons choisi de faire le tour de l’île dans le sens des aiguilles d’une montre.

Nous avons donc commencé par la très belle province de Carbonia-Iglesias. Il y a énormément de choses à voir dans cette région mais nous n’avions qu’une journée à y consacrer alors voilà un bref aperçu de ce que tu peux prévoir en un jour.


Visite d’Iglesias

Point de suspense, j’annonce la couleur de suite, j’ai eu un gros coup de cœur pour cette petite ville !

Une petite rue avec des parapluies suspendus (bon, ok classique mais c’était la première fois que je voyais ça !), des petites ruelles aux maisons très colorées, des remparts, des fleurs … bref tout ce que j’aime était réunis ici.

iglesias egliseIglesias sardaigneiglesias rue

Par contre le point négatif c’est les parkings, encore et toujours. Impossible de se stationner en ville, mais il existe plusieurs parkings le long de l’avenue principale, il faudra juste penser aux bonnes chaussures pour marcher ! Et vu la fréquentation, il vaut mieux s’y rendre en tout début de matinée pour éviter la circulation et avoir une place de parking pas trop trop loin. Oui, j’insiste mais pour que tu comprennes bien les premières places sont à environ 20mn de marche de la ville, je te laisse imaginer les places plus loin.

Compte environ 2h pour faire le tour tranquillement et pour prendre un verre à une terrasse.

Visite du Temple D’Antas

Nous quittons la douce ambiance d’Iglesias pour nous plonger dans les montagnes ! En effet, il faut dire que le temple punico-romain d’Antas, est situé dans un superbe cadre.

antas sardaigne

temple antas

La visite du lieu, assez courte,  permet aussi de voir une petite nécropole, les vestiges d’un ancien village Nurage et une carrière.

vestige antas

Par contre, là encore même si les abords sont ombragés, le site en lui même est en plein soleil. Pense à prévoir chapeaux et lunettes de soleil !

Capo Pecora

Ensuite, direction la côte !

Capo Pecora désigne à la fois la petite plage située en contrebas des falaises, mais aussi le belvédère situé au niveau des falaises. Attention donc à la route empruntée !

capo pecora falaises

Forcément, c’était la vue des falaises qui nous intéressait. Et quelle vue !

capo pecora panorama

capo pecora point de vue

capo pecora eau turquoise

Ce site est splendide et vaut vraiment le détour ! Il est même possible de randonner dans la région, mais nous ne nous y sommes pas tentés car nous n’avions pas le temps et qui plus est il était sur les coups de midi lors de notre arrivée… Très mauvaise idée ! Il fait très très chaud et comme tu peux le voir sur les photos, aucun arbre à l’horizon.

Si tu peux, privilégie ce site en fin de journée, avec le coucher de soleil cela doit être magnifique.

Plage à Portixeddu

Après avoir bien transpirés sur notre rocher, et comme l’eau limpide nous appelait nous n’avons pas résisté à la tentation. Et nous avons jeté notre dévolu sur la grande et magnifique plage de Portixeddu, complètement déserte hors saison, un régal !

portixeddu plage

plage portixeddu

A 15h, un lundi après midi de septembre nous étions seuls au monde sur cette étendue de sable. Parfait.

La costa verde et les dunes de Piscinas

Pour terminer cette journée bien chargée, nous avons rejoint les dunes de Piscinas sur la costa verde en passant par les villes minières.

Une fois de plus, des paysages superbes tout le long du trajet. A certains moments la route sinueuse nous laisse apercevoir la côte puis quelques virages plus tard nous sommes de nouveau au cœur des montagnes et des forêts de liège. Car oui, si tu ne le savais pas, la Sardaigne est un des premiers pays exportateur de liège notamment pour les bouchons de nos chers vignobles. Tu pourras donc admirer les chênes liège le long de la route si tu fais bien attention.

costa verde

montagnes sardaigne costa verde

Quelques kilomètres avant l’arrivée, changement de décor radical. Nous traversons les anciens villages miniers, abandonnés. Sur le côté de la route nous pouvons apercevoir les mines désertes. L’ambiance est très particulière ici, j’avais un peu l’impression de me retrouver à Bodie, le village fantôme des USA.

sardaigne mines

Les deux derniers kilomètres se font sur une piste où sur le côté, les vans et camping car des backpackeurs s’alignent les uns derrières les autres et la musique électro bat son plein.

Enfin, nous arrivons à notre destination finale, un cul de sac qui débouche sur la plage d’un côté et les dunes de l’autre. Les dunes sont protégées mais un petit chemin balisé permet de rejoindre le petit coin ou d’anciens wagons miniers ont été abandonnés. Le contraste est vraiment étrange dans ce lieu. Les vieux chariots abandonnés me donne l’impression d’être dans un film du Far West, alors que la plage assez huppée de l’autre me fait plus penser à la Californie et ses célèbres plages. Pour le coup c’est vraiment dépaysant !

plage wagon

Après cette journée bien remplie, nous sommes rentrés à notre agriturismo pour la dernière nuit. Je n’ai pas de photos mais je te promets qu’on a vraiment très bien mangé !

La Sardaigne tu connais ? Tu as d’autres conseils pour visiter cette jolie province? Dis-moi tout en commentaires !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Road Trip en Sardaigne #2 : La province de Carbonia-Iglesias

Commentaires