Vents & Voyages

Le parc de Yosemite, une journée dans les montagnes de Californie

Mis à jour le

11 juillet 2021

Après notre visite express de San Francisco en voiture, nous poursuivons notre road-trip en Californie dans le parc de Yosemite, plus particulièrement le long de la Tioga Road qui permet de traverser le parc d’ouest en est.

Puis nous terminons notre journée par la visite du village fantôme de Bodie.

Traverser Yosemite par la Tioga Road

Nous avions initialement prévu 2 jours dans le parc, dont une journée au coeur du parc au pied du Half Dome, l’emblématique sommet du parc. Mais nous avons du revoir nos plans à la dernière minute lorsque nous avons appris lors de notre séjour qu’un incendie s’était déclaré et que le cœur du parc où nous devions loger était inaccessible. Néanmoins, malgré cette déconvenue, sache que c’est tout à fait possible de voir des paysages magnifiques de Yosemite en juste une journée le long de la Tiago Road et c’est ce que je vais te prouver dans cet article (au cas où tu en douterais ….).

Les belvédères le long de la Tioga Road

En choisissant un logement à Sonora à la dernière minute, il a donc fallu nous lever de très (très!) bonne heure pour rejoindre la fameuse Tioga Road (CA120) fermée de décembre à mai (et en période de feu de forêt). A l’entrée du parc de Yosemite nous avons vraiment apprécié qu’on nous remette une petite brochure très détaillée de tous les points d’intérêts, des routes pour y accéder et des randonnées. Aussi, si tu comptes visiter plusieurs parcs Nationaux je te conseille fortement de prendre le Pass America The Beautiful car il sera vite rentabilisé.

A peine avions nous franchi l’entrée du parc qu’une odeur particulière nous prend à la gorge. Nous n’avons pas compris tout de suite qu’il s’agissait de la fumée de l’incendie en cours, mais les voitures des pompiers alignées le long de la route à de multiples reprises ont vite dissipées nos doutes. Plus nous nous enfoncions et plus nous découvrions les ravages de l’incendie.

yosemite tioga road

Après plusieurs kilomètres dans cette scène de désolation, au milieu de la fumée et des arbres morts, nous retrouvons finalement un décor plus agréable pour les yeux et pour les narines. La Tioga Road serpente au milieu des sapins et offre de nombreux points de vue sur le parc de Yosemite.

L’un d’entre eux, le belvédère “Olmsted Point” mérite vraiment de s’y arrêter. Le panorama est grandiose avec le Half Dome qui domine la vallée. On comprend très vite pourquoi le parc de Yosemite est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous avons profité de cet arrêt pour nous dégourdir les jambes, et grimper tout en haut d’un promontoire rocheux de l’autre côté de la route. D’en haut, un panorama spectaculaire sur l’autre côté de la vallée et ses lacs mérite vraiment le détour. Je ne peux réfréner un petit pincement au cœur devant tant de beauté que je n’aurais pas l’occasion d’explorer … Une autre fois, qui sait ?

La nature est ici indescriptible. Étonnant contraste des couleurs ou les sapins côtoient la roche dénudées, rougissant par endroit sous les yeux admirateurs des visiteurs.

half dome yosemite tioga road
parc national yosemite usa
yosemite californie

Randonnée à Cathedral’s Lake

Nous continuons notre traversée de Yosemite en suivant tranquillement la Tioga Road, sous les oooooh et les ahhhh de surprise à chaque nouveau paysage qui se dévoile derrière les virages. Puis, assez soudainement, les montagnes s’ouvrent sur une grande clairière.

Nous sommes arrivés à Tuolumne Meadow.

Ayant du temps devant nous, nous décidons de faire une petite randonnée histoire de s’imprégner un peu plus des lieux. Les grandes “cages” le long du parking attisent notre curiosité. A quoi cela peut-il bien servir ? Nous comprenons finalement que celles-ci sont utilisées par les visiteurs transportant de la nourriture dans leur voiture afin de protéger la nourriture (et les voitures) des ours affamés ! Quel pays, mes amis, quel pays !

parc yosemite meadow

Ayant déjà repéré une randonnée sur le dépliant, c’est donc sans trop regarder les panneaux que nous nous aventurons au milieu de la forêt. Le temps passe mais j’ai l’impression de ne pas avancer… et puis c’est étrange, le paysage ne ressemble pas trop à la description faite dans le dépliant. Ma mauvaise foi et moi refusons d’admettre la vérité. Maintenant qu’on est sur ce sentier, tant pis, autant aller jusqu’au bout.

Et bien nous en a pris! Après une durée interminable à enjamber des racines dans la forêt, le sentier s’est ouvert sur un paysage grandiose, très loin de ce qui était initialement prévu. Devant nous, un immense lac s’étend à nos pieds, entouré de falaises granitiques dont le blanc étincelant sous les rayons du soleil contrastait à merveille avec le bleu profond du lac.

Je pensais être au bout de mes surprises, mais la vue depuis le côté opposé du lac s’est avérée être encore plus majestueuse avec le sommet de la montagne en toile de fond.

C’était splendide !

cathedral peak yosemite
cathedral peak yosemite

En revenant au parking, je découvrirais que nous avons suivi le sentier pour “Cathedral’s Lake” et que la montagne n’est autre que Cathedral Peak. Nous n’avions plus assez de temps, mais j’ai appris ensuite qu’il est aussi possible d’accéder à un autre point de vue sur le lac pour quelques minutes de marche supplémentaires.

Si tu souhaites avoir plus d’informations concernant les randonnées que nous avons réalisées, je t’invite à consulter mon article dédié aux randonnées dans les parcs des USA.

Des étoiles plein les yeux après cette randonnée, nous quittons la Tioga Road et ses superbes paysages direction la ville fantôme de Bodie. Malgré notre découverte limitée du parc, ce très bref aperçu m’a complètement conquise. Alors que sur le papier ce parc était celui qui m’emballait le moins, sur place il se sera révélé être une bien plus belle surprise que ce que j’imaginais.

parc yosemite californie

Bodie, Ville Fantôme

Dès l’arrivée, une ambiance particulière se dégage de cette ville. Les bâtiments à l’abandons sont les seuls vestiges de la prospérité de la ville à l’époque de la ruée vers l’or, au 19ème siècle. A l’intérieur des maisons, le temps parait s’être figé. Tout a été laissé en l’état, tel quel.

On déambule à l’extérieur du village, entre les voitures abandonnées, les bidons et les maisons dont l’ossature semble prête à s’effondrer d’un claquement de doigt. Au loin, un peu à l’écart, la mine veille sur le village endormi.

Le soleil cogne fort sur nos têtes, autour de nous pas un bruit.

J’ai comme la désagréable sensation de pénétrer dans un monde post apocalyptique où les humains auraient disparus.

bodie californie
bodie ville fantome
bodie village fantome mine

Mono Lake

Après ce bref voyage dans le temps, nous avons terminé notre journée par une petite pause photo à Mono Lake. Le lac et ses formations calcaires sont très surprenantes. Irréalistes par endroit.

Bien que fatigués par cette longue journée, mon co-voyageur a cédé face à mon insistance pour rester quelques minutes dans ce décor surprenant, juste le temps de voir l’horizon s’assombrir petit à petit.

mono lake

Nous avons ensuite terminé notre soirée à Mammoth Lake, idéalement situé sur la route vers le désert de la Death Valley, prochaine étape du roadtrip !

Toi aussi tu as du changer tes plans à la dernière minute? Tu as eu l’occasion de traverser Yosemite par la Tioga Road? Raconte-moi dans les commentaires !

Épingle-moi sur Pinterest !

USA pinterest
pinterest randonnee-yosemite

8 réflexions sur “Le parc de Yosemite, une journée dans les montagnes de Californie”

  1. Durant notre voyage on était plutôt levées tôt ! Sans même mettre un réveil. On avait du renoncer à Yosemite car le parc était en proie aux flammes lors de notre passage. On avait tenté d’y aller mais non seulement on a eu la trouille, mais en plus l’air était réellement irrespirable (pourtant nous étions à l’est du parc et le côté qui brûlait était à l’opposé), les cendres tombaient sur la voiture lors de notre remontée vers le Lac Tahoe (probablement un autre incendie), le parc était carrément gratuit ces jours-là car tous les endroits touristiques étaient inaccessibles. Nous avons trouvé les gens qui étaient tout de même allés randonner dans le parc totalement inconscient, d’autant plus quand on voyait les enfants sur la plage arrière. Par contre, on a pu découvrir le Mono Lake !

  2. En fait je suis partie pour commenter tout tes articles sur ton road trip ! :’) L’arrêt dans la ville fantôme est juste trop cool, je jalouse à fond !

    1. Haha, c’était vraiment sympa ce coin en effet, surtout la piste pour s’y rendre. Dès le deuxième jour on se demandait si on allait récupérer la caution de la voiture de loc!

  3. Nous avons aussi dû survoler le parc de Yosemite (pourtant nous y avions prévu 2 nuits pour faire une randonnée mais les incendies ont changé nos plans). Ça reste peut-être le seul regret du voyage. En tout cas, vos photos rendent bien la magie des lieux

    Nous avons également beaucoup apprécié Bodie qui semble plus authentique que d’autres villes fantômes(d’après ce qu’on avait pu lire avant de partir).

    Pour Mono Lake, l’odeur de souffre ne m’a pas marquée. Ça dépend peut-être du moment où on y va. Par contre, le paysage est magnifique, nous avons pris une de nos photos préférées du voyage là-bas.

    1. Vents & Voyages

      Du très peu qu’on en a vu, je confirme ce parc est magnifique! J’aimerais beaucoup y retourner pour m’aventurer vraiment dans la vallée!

    1. Vents & Voyages

      Oui, c’est malheureusement trop fréquent ces dernières années les incendies dans les parcs nationaux 🙁 la raison pour laquelle il faut en profiter maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *