close

Road-trip Le Long De La Pacific Coast Highway Jusqu’à San Francisco

Pour mon tout premier road-trip entièrement réalisé par mes soins après des nuits heures passées sur internet à dénicher les bons plans, j’avais préférer miser sur un grand classique: la découverte des parcs nationaux de l’ouest Américain en 15 jours fin septembre. Atterrissant à Los Angeles, pour notre première étape nous avons mis le cap à l’ouest de l’ouest, sur la Pacific Coast Highway, considérée comme l’une des plus belles route panoramique de Californie !

Dans cet article je vais donc te présenter les principaux sites à voir le long de cette route panoramique ainsi que notre visite éclair de San Francisco. Si tu souhaites en savoir plus sur le circuit et le détail des étapes jour par jour, je t’invite à lire mon bilan sur mon road-trip dans les parcs de l’ouest des USA.

La route panoramique le long de la côte pacifique


Après environ 12h de vol, nous arrivons enfin à Los Angeles. Avant même de débarquer en Californie, nous sommes déjà impressionnés par la vue que nous offre notre petit hublot! Nous passons du désert aux quartiers résidentiels en quelques secondes! Nous survolons les habitations pendant au moins 20mn! On dirait que la ville n’en finit pas! Et ce qui nous a marqué c’est qu’à part dans le centre ville, on ne distingue aucun buildings, seulement des résidences à perte de vue.

Les formalités de douane passées (ne pas oublier d’obtenir son ESTA avant le voyage!) , nous avons vite déchanté quand nous avons du attendre 2h un dimanche en fin d’après-midi pour récupérer notre voiture de location !!! Donc petit conseil, à moins de ne pas être pressé, il vaut mieux privilégier les agences de location connues de style Avis ou Hertz, plutôt que les agences low-cost.

Résultat, c’est à 18h que nous avons finalement récupéré notre SUV. Nous avions choisi de ne pas rester à Los Angeles et de loger le soir sur la route en direction de San Francisco. Pour rejoindre San Francisco depuis Los Angeles, tu as plusieurs choix. Soit l’autoroute en un peu plus de 5h, soit la route panoramique appelée la Pacific Coast Highway (ou California State Route 1) qui n’est autre que LA plus belle route de Californie !

Cela étant dit, nous n’avons pas réfléchis longtemps pour prendre notre décision, ce serait la Pacific Coast Highway. Contrairement à l’autoroute, ici on prend son temps pour contempler les paysages et faire de nombreux arrêts photos.

californie pacific coast highway
  • Coucher de soleil à Santa Barbara

Après être enfin sortis des embouteillages nous avons fait une petite halte à Santa Barbara ce qui nous a permis de voir de nos yeux une plage typiquement américaine.

Nous n’avons pas été déçus, avec son joli ponton en bois et ses petites cabanes de secouriste, la plage était telle que l’on se l’imaginait. Et pour parfaire le tableau, comme si le soleil nous attendait, il nous a offert un joli spectacle pour notre première soirée ! C’est finalement assez tard dans la nuit que nous avons rejoint notre Motel, exténués par cette première journée.

coucher de soleil californie pacific coast highway

  • Le port de Morro Bay

Jet-Lag oblige, malgré notre fatigue, à 5h pétante nous étions réveillés! Et ça tombait plutôt bien vu notre planning chargé. Un café (clairement pas bon, il ne faut pas t’attendre à des merveilles aux USA niveau nourriture et le café ne fait pas exception !) et un paquet de Haribo plus tard nous continuions notre road-trip le long de la Pacific Coast Highway, direction San Francisco.

Suivant les conseils des blogs et sites de voyages, nous avons fait une première pause à Morro Bay. Malheureusement pour nous, ce petit port était encore sous la brume à cette heure très matinale. Nous nous sommes donc ‘réfugiés’ dans le charmant café ‘Frankie and Lola’s front Street Cafe’ situé juste à côté de l’embarcadère et où j’ai pu déguster les meilleurs pancakes du monde! Oui, oui, je n’exagère pas! 2 pancakes de la taille d’une petite pizza chacun avec un peu de sirop d’érable… les vacances commençaient bien !

  • Les éléphants de mer à San Simeon

Le ventre bien plein, nous avons pu continuer notre route. A San Simeon nous avons fait notre deuxième halte de la matinée pour aller voir le spectacle assez impressionnant de tous ces éléphants de mer entassés sur une plage.

  • La côte sauvage de Big Sur

Nous avons continué encore quelques heures sur cette petite route à flanc de montagne à admirer le paysages qui se dévoilait au rythme des lacets.

Au fur et à mesure que la brume se levait nous découvrions la splendide vue sur l’océan et les petites criques sauvages.

Merveilleux spectacle de la nature.

pacific coast highway californie

carmel pacific coast highway

Visite de San Francisco


  • Une soirée à l’Alcatraz

Après de multiples arrêts photo, nous sommes finalement arrivés à San Francisco en milieu d’après-midi.

Nous avons commencé notre visite de la ville en suivant la 49 miles Scenic Drive, un itinéraire pour découvrir la ville en voiture. Premier point d’intérêt: la grande plage le long de la côte Pacifique. La plage est magnifique… et désertique ! A part une patrouille de garde côte et quelques surfeurs c’était bien vide! Il faut dire que ce jour là il y avait du vent et apparemment c’est souvent comme ça en Californie.

plage san francisco pacific coast highway

Puis nous avons continué en remontant par les petites ruelles typiques de la ville pour rejoindre le point de vue sur le Golden Gate. La chance était avec nous car le ciel bien dégagé nous a permis de contempler à loisir ce bijou architectural.

Pour la petit info, la Pacific Coast Highway se termine juste après le Golden Gate. Nous n’avons pas souhaité le traversé puisque si la sortie de la ville est gratuite, il y a un péage pour y entrer … 

rue san francisco

Par contre, les câbles ne sont pas enterrés, il faut faire avec pour les photos …

golden gate bridge

En fin d’après-midi nous avons rejoint le Pier 39 d’où partent les navettes pour l’Alcatraz car j’avais réservé plusieurs mois à l’avance des billets pour la visite nocturne de la célèbre prison. En attendant le départ, nous nous sommes joint à la masse de touristes qui regardaient amusés toutes les otaries regroupées dans ce petit coin.

pier 39 san francisco

Puis, vers 19h nous avons embarqué sur la navette rejoignant l’île et nous avons eu le droit à un magnifique coucher de soleil sur le Golden Gate. Sans jeux de mots, on peut dire qu’on a été gâté! La visite de l’Alcatraz était très sympa, et si comme nous tu n’as pas beaucoup de temps à consacrer à San Francisco je pense que l’Alcatraz fait partie des visites à ne pas manquer.

Le top du top c’est encore de privilégier la visite de nuit qui, en plus de permettre une superbe vue sur la ville illuminée de San Francisco, confère à ce lieu mythique une saveur bien particulière.

Pour en profiter, prévois de réserver tes billets en ligne plusieurs mois à l’avance sur le site officiel !

SF alcatraz
alcatraz San francisco

Enfin, nous avons terminé notre première journée dans une des meilleures chaines d’hamburgers de la côte ouest, le célèbre In-N-Out Burger qui se trouve dans la rue principale devant le port. Honnêtement, ce soir là j’aurais pu manger n’importe quoi donc je ne vais pas être très objective, mais une chose est sûre le McDo nous semble bien fade après ça!

san francisco nuit
  • Un p’tit tour et puis s’en vont …

Après une bonne nuit de sommeil bien méritée, nous avons continué notre visite de la ville en voiture. Au programme : les ‘Painted Ladies‘, ces maisons emblématiques de la ville, puis un passage (très rapide) par Chinatown et le centre ville pour rejoindre la Colt Tower et finir par Lombard Street.

Comme tout bon touriste qui se respecte, je tenais à immortaliser les fameux tramway ou ‘cable-car‘, mais tu me crois si je te dis qu’on n’en a pas vu pendant notre tour en voiture? En fait, si on en a vu 1 à un arrêt mais le temps de se stationner et de dégainer l’appareil photo qu’il était déjà reparti, le bougre ! Et pour la petite anecdote, mon programme était un peu plus complet que ce que nous avons fait mais nous avons préféré écourter notre visite car nous avons eu une grosse frayeur et on ne voulait pas traîner en ville. En effet, en plein centre ville à un feu tricolore nous nous sommes engagés dans une rue perpendiculaire… et nous nous sommes retrouvés face à une rangée de 4 ou 5 voitures prêtes à nous foncer dessus! Et oui, shame on us, le conducteur on a pris un sens interdit par mégarde ! Heureusement, nous avons pu tourner dans une petite rue juste avant que le feu ne passe au vert.

Bref, tout ça pour dire qu’il faut parfois faire avec les imprévus et le conducteur a préféré quitter la ville rapidement, et tant pis pour les photos !

Coit Tower

San francisco

Lombard Street californie

En route vers Yosemite !


Nous avons donc mis à profit ce temps de gagné pour acheter notre matériel de camping pour les quelques nuits que nous avions prévus de passer sous la tente.

Petit aparté, si tu as un peu de temps ou bien juste si tu cherches de quoi faire un pique-nique, je conseille à tout voyageur de faire un tour dans les supermarchés ou centre commerciaux des pays visités, Walmart aux USA. A mon avis c’est LE lieu qui résume le mieux une culture que ce soit au niveau gastronomique ou plus généralement si le supermarché propose autre chose que de la nourriture. Et puis, il y a moyen de se taper des bonnes tranches de rigolade …

Pots géants de mayonnaise et bidon de sauce soja …

En début d’après-midi nous avons ensuite poursuivi notre route direction le parc national de Yosemite  , lui aussi situé en Californie.

Enfin … pas exactement.

En effet, j’avais initialement prévu une nuit au Yosemite village au cœur du parc. Mais la faute à pas de chance, un énorme incendie s’est déclaré dans le parc plusieurs semaines avant notre départ, rendant tout accès au parc impossible.

C’est donc non sans regrets que j’ai changé notre programme à la dernière minute en réservant à Sonora afin de contourner le parc par la route 108 au nord.

Cette petite ville fondée par les mineurs lors de la période de la rue vers l’or, sort tout droit d’un western avec ses bâtiments d’époque.

desert californie

Après quelques kilomètres en sortant de San Francisco, le désert !

sonora californie

Et puis, finalement, le soir même nous avons appris que la route qui traverse le parc était de nouveau ouverte à la circulation à partir du lendemain ! Tu y crois ça ?

Nous nous sommes donc retrouvés face à un grand dilemme: soit nous nous levions très tôt afin de rebrousser chemin pour avoir le temps de traverser la Yosemite Valley et rejoindre notre hôtel à temps le lendemain soir, soit tant pis nous continuions sur la route au nord sans nous stresser et en se disant qu’on reviendrait en Californie une autre fois.

Honnêtement, le choix a été vite fait, et tant pis pour notre sommeil !

Toi aussi tu as déjà dû faire face à des imprévus lors d’un voyage?  Tu as d’autres bons plans à partager sur la Pacific Coast Highway, San Francisco et sa région? Dis-moi tout en commentaire !

Épingle-moi sur Pinterest !

Tags : CalifornieRécits de voyageRoad-tripVilles

12 commentaires

  1. J’adore l’anecdote du sens interdit ! A San Francisco, c’est quand même mieux de se déplacer à pieds ou en bus je trouve. 😉 J’ai beaucoup aimé la ville, j’y ai passé deux semaines l’été 2018, c’était un voyage incroyable. En deux semaines j’ai eu le temps de bien découvrir toute la ville et de vivre au rythme de vrais San Franciscains. Nous sommes ensuite descendu à Los Angeles via la Highway 1, les paysages étaient splendides. Comme vous, nous n’avons pas pu aller à Yosemite lors de notre voyage, le parc était en proie aux flammes rendant l’accès impossible tant à l’est qu’à l’ouest! Pour notre part, nous l’avons remplacée par Sacramento, et on a adoré !

    1. On se serait bien passé de cette anecdote 😀 et oui clairement maintenant en villes on privilégie les transports publiques, ou encore mieux on n’y va pas du tout 🙂 C’était notre première expérience de villes en voyage et maintenant on sait qu’on préfère largement la zénitude de la nature que le stress occasionné en ville.
      Je rêve de retourner découvrir les nombreux autres magnifiques coins de Californie et Sacramento serait sur notre liste !

  2. J’ai fais la Côte Ouest des USA 2 fois quand j’étais jeune en colonie de vacances. Je suis complètement tombée amoureuse de ce pays et de cette région 🙂 et Je rêve d’y retourner avec Aurélie et faire “mon itinéraire” et notamment longer la côte de SF à LA aussi ! Pour les galères en voiture, on s’en passerait parfois haha. Vous avez du vous faire une sacré frayeur !

  3. J’ai flashé sur la photo d’intro de votre article, elle est magnifique. Le coucher de soleil sur le Golden Gate, c’est mythique.

    C’est vraiment gratifiant d’organiser son voyage de A à Z. Pour nous aussi c’était la 1ère fois (c’était même la 1ère fois que je prenais l’avion) et ça s’est super bien passé (si l’on exclu le texto reçu en plein milieu de la dernière nuit pour nous annoncer que notre vol retour est annulé).

    Quand au café, je vous rejoins là-dessus aussi. Je n’ai pas pu en boire un seul de tout le séjour, j’avais l’impression de gouter de l’eau aromatisée au café (mais bon, je suis assez difficile aussi).
    Niveau nourriture, je rêve encore du milkshake au beurre de cacahuètes dégusté au Mr D’z à Kingman.

    En tout cas, vous me rendez encore plus impatiente d’y retourner.

    1. Merci 😊 c’est vrai qu’on a eu de la chance ce coup la avec ce superbe coucher de soleil! Et pour la nourriture entre les gâteaux et trucs sucres hyper bons et le reste … Mon Coeur balance 😉

    1. Merci 😊 et pourtant même les plus belles photos ne retranscrivent pas l’émotion et la beauté des lieux une fois sur place ! Les paysages la bas sont complètement au delà de ce que l’on peut s’imaginer! Je te souhaite de pouvoir y aller un jour !

  4. Bon ok on avait déjà très envie de visiter cette région mais là tu as gagné j’ai encore plus envie! Organiser un voyage pareil seul c’est pas flippant? On a pas peur de se faire avoir? De réserver un logement et finalement se retrouver sans rien?

    1. Il n’y a aucun problème a organiser un voyage comme celui-là, au contraire les USA s’y prêtent particulièrement, tout est fait pour les ‘road-trippeurs’. Il y a le wifi partout donc on peut facilement suivre ses réservations en ligne et il y a plein de motels partout ou de camping dans le pire des cas. Et puis, si tu réserves sur des sites de confiance il n’y a pas de raison que cela se passe mal 🙂 Je t’avoue que pour les premiers voyages on est un peu stressé mais maintenant on se dit qu’au pire des cas bah on dormira dans la voiture… mais on ne se prend plus la tête, ce n’est pas ca qui nous gachera le voyage !

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.