Road Trip en Sardaigne #6: La vallée de la Lune et le Monte Limbara

Jour 8 : Des paysages toujours plus surprenants …


Afin de rejoindre la côte Est, nous avions le choix entre plusieurs itinéraires : soit longer le nord et visiter les îles de la Maddalena, soit couper à travers la région dite de la Valle della luna.

Pssst : Attention, il semblerait qu’il y ait deux régions nommées de la sorte en Sardaigne, une se situant près de Capo Testa au nord et une autre se situant vers Aggius le long de la route 74. Dans cet article je me réfère à la zone sud, près d’Aggius, que ce soit clair.

La vallée de la lune

Pas besoin d’être bilingue, je pense que tu as saisi la traduction, la vallée de la lune. Rien que ce nom me faisait envie ! Et puis en faisant quelques recherches tout de même c’était pile sur la route pour rejoindre le Monte Limbara, zone de randonnée, notre but de la journée.

valle della luna

C’est comme ça que nous avons abandonné l’idée de visiter le nord et les îles pour nous consacrer à la Valle della luna et ses paysages surprenants !

Nous avons donc suivi la route secondaire SP74 qui traverse ces impressionnantes formations de granit, pour rejoindre le village d’Aggius.

valle della luna aggius

valle della luna sardaigne

Certains agriculteurs ont même fait des campements pour garder leurs moutons !

Puis, juste avant d’avant d’arriver à Aggius, alors que je cherchais des toilettes, nous sommes tombés sur un petit parc le long de la route, très bien aménagé avec un petit bassin rempli de tortues ! Parfait pour une petite pause pique-nique (ou juste pour aller aux toilettes !)

Si tu le cherches, il s’agit du Parco Santa Degna.

parco santa degnaparco santa degna aggius

Le village d’Aggius

Nous sommes ensuite arrivés à Aggius, petit village entièrement construit avec des pierres de granit. On se serait (presque) crus en Bretagne ! Honnêtement, je pensais qu’on allait encore se faire avoir par notre guide et se retrouver face à un Santu Lussurgiu bis. Mais pas du tout ! Déjà ce village se situe dans un magnifique cadre et le village est charmant. Je ne peux pas vraiment t’expliquer pourquoi mais j’ai beaucoup aimé l’ambiance ici.

aggius granitaggius valle della lunaaggius

Randonnée au Mont Limbara

Nous avons ensuite poursuivi notre journée vers le Monte Limbara, départ de nombreuses randonnées. Si la marche ce n’est pas ton truc, je te dis juste que la route qui mène au sommet est magnifique avec un joli panorama à l’arrivée.

monte limbara

Le départ des randonnées se fait à partir du grand parking à Vallicciola. Les différentes randonnées sont indiquées sur un panneau, il y en a de plusieurs longueurs et difficultés. Nous avons suivi le circuit de 4h traversant dans un premier temps des forêts et du maquis avant d’arriver sur une zone quasi désertique au cœur des blocs de granites offrant un superbe panorama sur toute la région.

Il paraîtrait que par temps dégagé on aperçoit la Corse…

sardaigne monte limbara monte limbara sardaigne

Tu peux retrouver plus d’informations sur cette randonnée dans mon article dédié aux randonnées en Italie.

Nous avons ensuite continué note route vers l’est direction Dorgali où nous devions passer la nuit. Mais manque de bol, l’hôtel que j’avais réservé m’appelle dans la journée pour me dire que faute de réservations suffisantes ils ferment ce soir là ! J’ai un peu hallucinée… bref je te passe ma colère, nous avons finalement trouvé un autre logement. Certes loin d’être au même prix que le premier logement mais il faut dire qu’au moins il était top. Je pense que c’est le meilleur logement que nous ayons eu des vacances, tant pour le cadre que pour la nourriture vraiment délicieuse. D’ailleurs, même si tu ne séjournes pas là bas je te recommande le restaurant pour le soir. Il s’agit de l’hôtel Sa Tanca E Bore.

hotel sa tanca e bore

hotel sa tanca

Tu connaissais la Sardaigne ? Tu as d’autres conseils et bons plans à me donner pour un prochain séjour? N’hésite pas à m’en faire part dans les commentaires !

9 thoughts on “Road Trip en Sardaigne #6: La vallée de la Lune et le Monte Limbara

    1. Je ne connais pas (encore) la Corse, mais d’après ce que j’ai pu entendre, la Sardaigne est plus sauvage et moins touristique que la Corse. Mais rien n’égale les paysages de l’île de beauté … Je crois que de Bonifacio il y a des ferry permettant de rejoindre le nord de la Sardaigne si tu souhaites y passer une journée ou plus 😉

      1. Ça dépend de ce qu’on entend par “sauvage”. Si c’est pour la densité de touristes (notamment sur les plages), la Sardaigne doit être effectivement beaucoup plus sauvage car en Corse, les touristes s’agglutinent autour de quelques “hotspots” (Porto-Vecchio, Propriano, Calvi et Porticcio pour ne pas les citer). Les plages éloignées des grands axes ou des habitations et les plages non surveillées sont en revanche beaucoup plus tranquilles (celle où je vais habituellement est peu fréquentée même en plein été, mais devient très dangereuse en cas de tempête). En revanche, si on parle de paysages, j’ai plus tendance à penser que la Corse est moins aménagée (peu de villes et bourgs, relief beaucoup plus accidenté, très peu de champs). Il y a bien une zone assez urbanisée qui s’étale au sud de Bastia, mais c’est l’exception (j’ajoute aussi les zones touristiques de Porto-Vecchio et de Porticcio). En fait, j’ai peur d’être déçue par la Sardaigne car j’ai toujours entendu dire que c’était comme la Corse…mais en moins bien (et puis je ne peux pas être très objective, ma grand-mère est corse !). En tout cas, si tu as besoin de conseils pour la Corse, je suis à ta disposition (même si je ne connais pas à fond tous les recoins).
        PS : impossible de passer une journée seule en Sardaigne, il nous faut déjà 4h de route pour rallier Bonifacio ! (les joies des routes corses, qui sont probablement bien plus tournicotantes que les routes sardes).

      2. Je ne peux pas comparer mais la Sardaigne est complète déserte dès qu’on s’éloigne de la côte. Juste des montagnes et des routes routes sinueuses au milieu des forêts de liège 🙂
        Je note si j’ai besoin de conseils. On fait le Gr20 cet été si tu as des bons plans pour dormir à Conca ou à porto vecchio je prends 🙂 et on y retourne sûrement l’été prochain vers Calvi !

      3. Côté logement, je ne vais pas t’être d’une grande aide car je profite de la maison de famille au nord d’Ajaccio et n’ai donc aucune connaissance d’éventuels bons plans. Bon courage pour le GR20, c’est un gros morceau et un GR mythique. Je connais un peu mieux la zone de Calvi, qui est très riche en patrimoine. Porto-Vecchio, c’est plutôt les plages de rêve (même s’il y en a partout en Corse, des plages de rêve)

  1. Déjà que je ne connais pas du tout la Sardaigne, je connaissais encore moins la Vallée de la Lune. Ce coin un peu plus reculé, loin des plages avec une nature plus sauvage donne bien envie d’y faire un tour ! Merci pour la découverte 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.