Vents & Voyages

LA CÔTE EST DE LA SARDAIGNE, ENTRE PLAGES ET MONTAGNES

Pour notre avant dernière journée consacrée à la découverte de la côte est de la Sardaigne, nous avions un planning bien chargé !

En effet, nous voulions randonner le matin dans le Canyon de Gorropu puis faire la route panoramique SS125, l’Orientale Sarda afin de profiter des superbes paysages de la région. Randonner de nouveau et nous baigner à Cala Goloritze l’après-midi puis terminer par la visite du village de Cala Gonone. Manque de chance (ou pas, vu le planning) nous n’avons pas pu tout faire.

En fait, je te dis tout, on n’a jamais trouvé l’accès pour rejoindre le parking de la randonnée de Gorropu ! (bouhouh les nuls !) On a pourtant suivi toutes les indications sur les panneaux, mais non, impossible de trouver cette fichue route ! Après environ 1h30 à tourner en rond, on a abandonné. Ouais, ça fait mal, je déteste ça et je l’ai encore en travers de la gorge (huhu #jeuxdemotspourris).

L’orientale Sarda, la route panoramique de la côte est

Bref, du coup on a continué vers le sud sur la route panoramique. Et il faut dire ce qui est, elle est super belle ! Dommage qu’il n’y ait pas assez de parkings et belvédères pour s’arrêter prendre des photos.

Mais parce que rien ne vaut une petite vidéo, voici à quoi tu pourras t’attendre !

oriental sarda

Randonnée et baignade à Cala Goloritze

Puis, arrivés au niveau de Tortoli nous avons fait demi-tour vers Brunei d’où part la randonnée vers la plus belle plage de l’île.

La Cala Goloritze était classée au patrimoine mondial de l’UNESCO pour la clarté de ses eaux, son arche et la montagne juste derrière très prisée pour l’escalade.

De ce fait, aucun bateau n’a le droit d’accoster sur la plage, l’accès ne se fait que par un petit sentier.

cala goloritze sardaigne

cala goloritze

Et il faut dire que l’accès à la plage se mérite. Il faut compter environ 1h de descente et 1h30 de remontée pour des marcheurs occasionnels car le chemin est raide. Pour des sportifs, la descente peut se faire en 30 minutes et la remontée en 45mn.

Si tu souhaites plus de détails sur cette randonnée, je t’invite à lire mon article sur les plus belles randonnées en Sardaigne 

cala goloritze unesco

La plage étant vraiment minuscule, je te conseille donc d’y aller de très très (très) bonne heure pour avoir un petit morceau de rocher où poser ta serviette. Car oui, la crique est magnifique, par contre en guise de sable tu auras surtout des petits galets ou des gros rochers. Je te conseille donc de prévoir des chaussures d’eau pour te déplacer !

Et puis bon, la plage est certes très belles mais elle perd vite de son charme avec tous les baigneurs. Donc si tu veux en profiter un peu seul.e. tu sais ce qu’il te reste à faire !

Comme tu peux le constater l’eau est vraiment translucide et avec tous les rochers il y a de nombreux petits poissons, très intéressant pour faire du snorkeling.

cala goloritze poisson

Nous ne sommes finalement pas restés très longtemps, juste le temps de se rafraîchir avant d’entamer notre remontée car la promiscuité, très peu pour nous.

Nous avons jeté notre dévolu sur cette plage en particulier le long de la côte est de la Sardaigne, autant pour la plage que pour le petit sentier qui permet de s’y rendre. Mais il y a de nombreuses autres criques tout aussi belles le long de cette côte. Certaines ne sont néanmoins accessibles que lors d’excursions en bateau. Bien te renseigner quant au nombre de bateau y ayant accès si tu cherches le calme et la tranquillité … 

J’en profite pour te montrer le petit repas que nous nous sommes octroyés en arrivant au parking ! Tu l’as peut-être remarqué mais je n’illustre pas souvent mes articles avec des photos de nourriture. Non pas que nous ne mangions pas, non, non (ça c’est mal nous connaitre!) mais c’est surtout que je suis tellement gourmande que je ne pense à prendre une photo que quand j’ai déjà terminé mon repas …

En Sardaigne, comme en Italie, les légumes du soleil (tomate, courgette, aubergine) sont rois ! Et même si tu n’aimes pas ça, je te promets, là tu vas les aimer ! Tu auras aussi sûrement l’occasion de te régaler avec du pecorino et  du bon pain carasau ! Si tu ne connais pas, c’est cette galette toute fine que tu peux voir sur la photo. Et en dessert je ne peux que te conseiller de tester les Seadas, si tu n’as pas l’occasion d’en manger dans un agriturismo. Il s’agit d’une sorte de beignet fourré au fromage et au miel, ça peut paraître bizarre mais c’est juste délicieux ! Bref, la nourriture Sarde je crois que ça met tout le monde d’accord!

repas sardaigne

Le village de Cala Gonone

Rassasiés et repus, nous avons poursuivi notre après-midi, toujours le long de la côte est de la Sardaigne, vers Cala Gonone, un petit port très sympa. Celui-ci abrite notamment les bateaux en partance pour visiter le Golfe d’Orosei et ses nombreuses plages et criques secrètes.

Ce village est caché derrière les montagnes, la découverte à la sortie du tunnel est saisissante !

cala gonone port

cala gonone sardaigne

cala gonone côte est sardaigne

Le village est vraiment sympathique, c’est une ambiance complètement différente des villes de la côte ouest telles qu’Alghero ou Bosa. Il se dégage quelque chose de très paisible et calme ici.

J’en profite pour te conseiller d’aller goûter les glaces artisanales à la Gelateria Fancello, tout au bout de la rue principale qui longe la plage. Les meilleures du coin !

Un de mes regrets lors de ce voyage a été de ne pas avoir passé plus de temps sur la côte est. C’est à mon avis la région la plus sympa pour profiter des plages, faire du snorkeling et de la plongée ! A refaire, j’y consacrerais sûrement 2 jours, quitte à ‘zapper’ la côte nord.

Départ d’Olbia

Pour notre dernière matinée, nous avions prévu de visiter la capitale du Nord, Olbia. Malheureusement pour nous, le temps n’était pas de la partie et nous nous sommes réfugiés dans un café en attendant notre vol retour. Mais si tu souhaites plus d’infos sur la ville, tu en trouveras sur le site de l’office de tourisme d’Olbia.

dorgali

Vue de notre Airbnb à Dorgali le dernier soir

Ainsi s’achève le récit de notre road-trip de 10 jours en Sardaigne. Un voyage sans prétention mais dont nous garderons un très bon souvenir, que ce soit de part ses paysages sublimes et sa culture.

La côte est de la Sardaigne au même titre que les autres régions nous a ravis les pupilles et les papilles !

Tu connais la côte est de la Sardaigne? C’est une destination qui t’intéresse? Je veux tout savoir 🙂

Épingle-moi sur Pinterest !