close

Des châteaux aux troglos, bienvenue en Val de Loire !

Malgré la situation sanitaire préoccupante et le confinement, j’ai pris la décision de continuer à écrire des articles. Déjà, parce que moi ça m’occupe, parce que toi aussi ça peut t’occuper et te changer un peu les idées, ensuite parce qu’on peut avoir envie de découvrir des jolis coins virtuellement et d’autre part parce que ça peut te donner des idées de sortie une fois que tout ça sera terminé. Mais bien sûr, cet article n’a pas pour but de te donner envie de sortir là-tout-de-suite-maintenant. Ça servirait à rien, tous les sites du Val de Loire mentionnés sont de toute façon fermés jusqu’à nouvel ordre. Bon confinement et bonne lecture ! 

Quand tu habites dans l’est et que toute ta famille est dans l’ouest, le Val de Loire est la destination parfaite pour se retrouver lors d’un weekend familial ! 

Déjà, c’est pratique c’est ‘presque’ à mi-chemin. Mais surtout, c’est parce que toute cette région en bord de Loire est magnifique et riche d’histoire. Entre les innombrables sites appartenant aux biens nommés châteaux de la Loire, les habitats troglodytes, les charmants villages au cachet d’antan, les paysages bucoliques de la Loire, ses vignobles et sa gastronomie renversante, comment ne pas avoir envie de découvrir cette belle région de France ?

Pour situer un peu plus précisément, le Val de Loire est une région naturelle qui englobe les bords de Loire, du Saumurois à la Touraine en incluant notamment les châteaux les plus renommés de la Renaissance tels que Chambord et Chenonceau, entre autres. Pour te dire à quel point cette région est superbe, suffit juste de mentionner qu’elle est classée sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Voui m’dame. (ou m’sieur).

Loire-Chambord

Bon, et sinon, concrètement, qu’est ce qu’on peut faire sur un weekend dans le Val de Loire ? Pour te donner une idée, en trois jours dans les environs de Loches nous avons visité :

  • Les sublimes châteaux de Chambord et Chenonceau
  • Les villes historiques de Loches et Montrésor
  • La vallée troglodytique des Goupillères
  • Une champignonnière et mangé plein de bonnes choses !

Et cerise sur le gâteau, nous avons aussi dormi dans une maison troglodyte ! Alors, tu viens ?

Les châteaux de la Loire


Impossible de te parler du Val de Loire en faisant l’impasse sur ce qui attire des millions de visiteurs chaque année de tous les coins du monde. Certes, le Val de Loire est loin de se résumer aux châteaux de la Loire, mais bon, quand même, ils sont beaux nos châteaux, non ? 

Très honnêtement, avant, quand je pensais aux châteaux de la Loire, j’en imaginais quatre, cinq, une petite dizaine tout au plus, situés entre Tours et Orléans. J’étais bien loin du compte !

Il n’y a pas de recensement officiel de tous les châteaux mais on parle quand même d’environ 3000 monuments. TROIS MILLE !!! Ça donne le tournis ce nombre, c’est carrément impressionnant même ! Pour être tout à fait honnête ce chiffre inclus toutes les forteresses, les domaines royaux et les châteaux construits en bord de Loire, du Moyen-Age à la Renaissance donc finalement 3000 quand on y repense ça fait pas tant que ça.

Les châteaux de la Loire voient leur apogée à la Renaissance quand à partir du XVème siècle les rois de France, dont François 1er, décident de les moderniser selon le courant artistique en vogue en Italie à cette époque, tout en conservant la particularité architecturale de murs en pierre de tuffeau, une roche calcaire abondante en Touraine.

Autant dire qu’après Versailles, on vient voir ici des petites merveilles architecturales.

  • Chambord, emblème de la Renaissance

S’il y avait bien un château que je ne voulais pas rater, c’est bien celui de Chambord. En dehors du fait de savoir qu’il avait été édifié à la demande du souverain François 1er, j’aurais été bien incapable de te dire ce à quoi il ressemblait, quelle était ses particularités architecturales ou même qui y avait habité. Non, mais je me souviens de mon prof d’histoire au collège, nous vantant les beautés de ce château et qui en 1h de cours avait réussi à me transmettre l’envie de visiter à mon tour l’emblème de la Renaissance française à travers le monde.

20 ans plus tard, je n’allais pas laisser passer cette occasion ! 

pont beaugency

Sur la route des vacances, à peine avions nous passé Orléans que nous troquions l’autoroute pour les bords de Loire. La campagne, le calme ! Nous étions fin avril et je m’émerveillais de voir des jardins si fleuris en cette période. Il faut dire que dans les Doubs on a parfois de la neige à cette période, donc les fleurs printanières … on oublie 🙂 

Nous arrivons à Chambord en toute fin d’après-midi, après avoir traversés la Loire sur le très photogénique pont de Beaugency datant du XIVème siècle. 

A 16h la luminosité commence doucement à décliner, au même rythme que les visiteurs qui quittent le parc. Le timing est parfait ! Je peux enfin rencontrer ce grand monsieur en quasi tête à tête, espérant que cela l’incite à me livrer ses plus intimes confidences… 

châteaux chambord val de loire

Dès l’entrée, je ne sais où donner de la tête. Du sol au plafond, chaque centimètre carré attire mon attention. Tantôt une dorure, tantôt une peinture. Le mobilier et les tapisseries dans les appartements sont remarquables. J’imagine aisément le faste de l’époque au sein de ces murs. Sauf que, l’anecdote est assez surprenante pour la mentionner, depuis sa création, ce château n’aura été que très peu utilisé par ses différents propriétaires car trop éloignés de Paris et des autres lieux de ‘villégiature’ de la cour. D’autre part, initié par François 1er (qui y passe juste 72 nuits au cours de ses 32 années de règne), la construction selon les plans initiaux se termine seulement sous Louis XIV, le roi soleil, soit près de 170 ans plus tard. C’est finalement en 1930 que le château devient propriété de l’état français.

chambord
chambord
chambord

Mais plus qu’un palais édifié à la gloire de François 1er, ce château abrite une prouesse technique en son antre. Je nomme son escalier à double révolution, inspiré par Léonard de Vinci. Cet escalier, avec une structure semblable à celle de l’ADN humain, a été construit de façon à permettre aux visiteurs de se voir sans jamais se croiser. Pour l’avoir essayé, je confirme que c’est très étrange. 

chambord escalier double revolution

Cette spirale nous mène tout droit vers les terrasses, offrant une vue remarquable sur les cheminées monumentales et les chapiteaux sculptés. Ici, impossible de passer à côté du style gothique si caractéristique de ce château. Chacune des tourelles et des cheminées abonde de détails architecturaux que je tente tant bien que mal d’immortaliser même si je peux d’ors et déjà te dire que le rendu en photo est loin d’être aussi impressionnant que de visu.

terrasse chambord val de loire
chambord terrasse

Outre les superbes décors architecturaux, c’est aussi de la terrasse que nous profitons de la plus belle vue sur les jardins à la française et ses grandes fleurs de Lys habilement dessinées. Cette sobriété et ce minimalisme contraste complètement avec le style du château, mais c’est aussi ce lui vaut d’être si bien mis en valeur.

Loire-Chambord (17)
Loire-Chambord (30)

Bref, tu l’auras compris, si tu passes dans la région et que tu n’as le temps de visiter qu’un seul château , je te conseille celui de Chambord.

Informations pratiques

Tarifs et horaires: Le parc est ouvert toute l’année pour environ 20€, comprenant une entrée adulte pour le château et les jardins (14€) et le parking (6€). 

Comme le château est très fréquenté, afin d’éviter la fille d’attente aux guichets, tu peux aussi réserver tes billets en ligne ici

Durée de visite: il n’y a pas vraiment de réponse à cette question, tout dépendra de l’affluence à ton arrivée ainsi que de ton rythme de visite. Comme dans un musée, tu peux y passer la journée ou bien faire une visite express des principaux points d’intérêt en 1h … Dans tous les cas, prévois de bonnes chaussures et de l’eau avec toi s’il fait chaud 🙂

D’une façon générale, je te conseille TRÈS FORTEMENT d’éviter de t’y rendre lors des grands week-end, comme Pâques, l’Ascension, la Pentecôte et le 15 août entre autres, au risque d’attendre 3h avant d’entrer … et finalement devoir rentrer car c’est l’heure de fermeture du parc. 

Site internet: tu trouveras plus d’informations pour préparer ta visite sur le site officiel du château de Chambord

  • Chenonceau, le château des Dames

Chambord, ça c’est fait ! Alors après, on visite quoi ? Pas facile de choisir parmi les 2999 restants… Du coup pour ne pas se prendre la tête on a misé sur la facilité, le château de Chenonceau, l’un des autres incontournables du Val de Loire. Celui-là, je me souviens l’avoir visité plus jeune avec mes parents, et il m’avait fait forte impression. J’avais très envie de le redécouvrir avec mes yeux d’adultes et de pouvoir comparer avec Chambord maintenant que j’étais devenue une experte en architecture après avoir relue la brochure 15 fois.

chenonceau

Par contre, je dois te prévenir, je te déconseille fortement de t’y rendre lors d’un jour de grande affluence comme à Pâques ou les longs weekends de mai. Nous avons eu de la chance car en début d’après-midi nous avons encore pu passer les portillons d’entrée. Par contre, nous avons attendu pas loin d’1h30 pour visiter le château ! Attente en plein soleil évidemment sinon c’est pas drôle … On ne se plaint pas car nous, nous avons pu le visiter, ce qui n’a pas été le cas de tous les visiteurs ayant payé leur billet d’entrée et qui même si le billet leur a été remboursé, ont quand même perdu toute leur après-midi …  

Pour la minute culture, contrairement à Chambord, ce château n’a pas été construit à la demande de François 1er mais son histoire n’en est pas moins palpitante ! Très brièvement, le château appartenait à Thomas Bohier, un homme d’Etat et financier sous le règne de François 1er. Or, sa mort révèle les fraudes et détournements de fond dont il était coupable (faut croire que ça date pas d’aujourd’hui cette affaire) et son héritier cède le château à François 1er pour payer une partie de ses dettes. Chenonceau devient donc officiellement une résidence royale … mais une résidence en ruine. Trop occupé par les travaux à Chambord, François 1er délaisse complètement Chenonceau et quand ce dernier meurt, le château n’est pas en très bon état. Ce sont ses propriétaires suivants, et principalement les femmes, qui vont initier la restauration et l’aménagement du logis et du domaine tel qu’on le connait aujourd’hui, ce qui explique pourquoi ce château est surnommé le ‘château des Dames’.

Parmi ces dernières, il convient de mentionner Diane de Poitiers et Catherine de Médicis à qui l’on doit les ouvrages majeurs que sont le pont et ses galeries superposées, et qui confèrent à ce palais son architecture exceptionnelle et sa renommée de par le monde.

Loire-Chenonceau
galerie chenonceau
chenonceau val de loire

Mis à part sa galerie, son pont de cinq arches, et son impressionnante cuisine (!) j’ai néanmoins trouvé l’intérieur moins intéressant à visiter que Chambord. Ceci n’est bien sûr que mon avis personnel et si tu ne connais pas Chambord, nul doute que tu apprécieras l’aménagement et les pièces rares du mobilier qui composent les différents appartements.

Par contre, que dire des nombreux jardins de part et autre du château ? Toutes ces fleurs, ces couleurs et ces odeurs … un vrai bonheur ! Je ne saurais que te conseiller de prendre un peu de temps avant de repartir pour déambuler au milieu de ces innombrables variétés de fleurs.

jardin chenonceau
chenonceau jardins
jardin chenonceau

Informations pratiques

Tarifs et horaires: Le parc est ouvert toute l’année pour environ 15€, comprenant une entrée adulte pour le château et les jardins. Le parking est gratuit.

Comme le château est très fréquenté, afin d’éviter la fille d’attente aux guichets, tu peux aussi réserver tes billets en ligne ici

Durée de visite: il n’y a pas vraiment de réponse à cette question, tout dépendra de l’affluence à ton arrivée ainsi que de ton rythme de visite. Comme dans un musée, tu peux y passer la journée ou bien faire une visite express des principaux points d’intérêt en 1h … Dans tous les cas, prévois de bonnes chaussures et de l’eau avec toi s’il fait chaud 🙂

D’une façon générale, je te conseille TRÈS FORTEMENT d’éviter de t’y rendre lors des grands week-end, comme Pâques, l’Ascension, la Pentecôte et le 15 août entre autres, au risque d’attendre 3h avant d’entrer … et finalement devoir rentrer car c’est l’heure de fermeture du parc. 

Site internet: tu trouveras plus d’informations pour préparer ta visite sur le site officiel du château de Chenonceau

Les villes et villages historiques

  • La cité royale de Loches

Moins réputé que ses comparses, la cité royale de Loches fait elle aussi partie de la longue liste des châteaux de la Loire. Bâtie sur un éperon rocheux et ceinturé d’une muraille, cette forteresse royale qui surplombe la vieille ville de Loches est visible de loin. La cité abrite notamment un donjon reconnu pour être un chef d’oeuvre de l’architecture militaire du XIe siècle. Pour la petite histoire, ce château accueillit Jeanne d’Arc et Anne de Bretagne avant d’être reconverti en prison royale au XVème siècle. 

Faute au manque de temps, nous n’avons pas visité l’intérieur. Nous nous sommes contentés de nous balader dans la vieille ville en soirée pour admirer les divers monuments historiques mis en valeur par un judicieux jeu de lumière.

Loches
Loches
Loches
loches chateau
Informations pratiques

Tarifs et horaires: Le château est ouvert toute l’année (sauf 25 décembre et 1er janvier)  pour environ 11€.

Site internet: tu trouveras plus d’informations pour préparer ta visite sur le site officiel de la ville de Loches ainsi que sur la brochure en ligne.

  • Montrésor, sur les balcons de l’Indrois

Quand on porte un tel nom, j’imagine que la pression doit être grande pour être à la hauteur des attentes et ne pas décevoir tous les visiteurs qui se pressent aux portes de ce village !

Ce que je peux dire c’est que Montrésor rempli avec brio son rôle de plus beau village de France. En effet, dans ce village tout est réuni pour s’émerveiller.

montrésor

Un château qui domine l’Indre, une magnifique collégiale, des halles bien conservées, des petites ruelles creusées à même le tuffeau blanc, les maisons à colombages et même des habitations semi-troglodytiques. Et comme si ça ne suffisait pas, le sentier bien aménagé qui longe les bords de l’Indre en contrebas du village permet de profiter d’un superbe panorama sur la ville dans un cadre bucolique et apaisant à l’ombre des saules pleureurs.

Pour te donner une idée, en prenant notre temps et en comptant les nombreux arrêts photo il nous aura fallu environ 1h30 pour faire le tour du village. Compte plus si tu souhaites aussi visiter le château.

val de Loire-montresor
Montresor
montrésor
Loire-montresor
Informations pratiques

Tarifs et horaires: Le village est accessible toute l’année gratuitement. Le château est ouvert tous les jours du 1er mars au 11 novembre pour 9€ l’entrée adulte.

Site internet: tu trouveras plus d’informations pour préparer ta visite sur le site officiel de la ville de Montrésor, sur le site du château ainsi que sur la brochure en ligne.

L’héritage troglodytique du val de Loire


Face au faste et à la richesse apparente de cette région à la Renaissance, il est difficile d’imaginer qu’en dehors des châteaux et des domaines royaux, la pauvreté et la misère subsistent. Et pourtant … Comme partout dans le reste de la France, les régions rurales sont pauvres et les modestes paysans utilisent en premier ce que leur offre la nature pour se loger. 

Et dans la région, l’or blanc c’est le tuffeau ! Cette belle pierre calcaire est présente en abondance dans tout le sol de Touraine et c’est à elle que l’on doit les murs bien blancs des châteaux de la Loire et de nombreux autres sites historiques de la région.

Les carrières de tuffeau ayant été utilisées ont eu une deuxième vie en servant d’habitat pour les paysans, ce que l’on a nommé habitation troglodytes.

Toutes ces cavités furent progressivement abandonnées au fil des siècles en même temps que les technologies évoluèrent. Mais depuis quelques années, en réalisant le potentiel et la valeur de ces vestiges historiques, certains passionnés les réhabilitent pour des utilisations très différentes que ce soit en musée, en logement, en restaurant, en cave ou même pour faire pousser des champignons ! Comme c’est pas tous les jours qu’on peut visiter ce genre d’endroits insolites, on en a profité !

  • La vallée troglodytique des Goupillières

Ce site est un vrai petit bijou. Déjà pour l’immense travail réalisé par ce passionné afin de remettre en état cette ancienne ferme, mais aussi parce que le site est très ludique et super bien fait pour intéresser et les familles et les enfants à la fois. Ce parc de 2 hectares a été réhabilité afin de montrer à quoi pouvait ressembler la vie d’un paysan à la Renaissance et comment les logements troglodytes étaient aménagés. Un très joli musée à ciel ouvert qui mérite d’être découvert.

troglodytique goupilliere val de loire
Loire-goupilliere

Informations pratiques

Tarifs et horaires: Le site est ouvert de début mars à fin octobre. L’entrée adulte est à 7€.

La visite se réalisant complètement en extérieur pense à t’habiller en fonction et à prévoir un chapeau et de l’eau l’été.

Site internet: tu trouveras plus d’informations pour préparer ta visite sur le site officiel de la vallée des Goupillières

  • La champignonnière du Saut aux Loups

Si on m’avait dit un jour que je visiterais une champignonnière en Anjou, et qui plus est dans une galerie de tuffeau, je ne l’aurais absolument pas cru ! Déjà des champignons en Anjou ? Et puis quoi encore ! Les champignons ça vient de Paris ou de Hollande, c’est ce qui est marqué sur les emballages. Non ?

champignonnière val de loire

Bon avant que tu me prennes pour une complète idiote, ça va je sais qu’on trouve des champignons un peu partout dans les zones humides, notamment en forêt. Donc profiter du réseau troglodytique de la région et de son environnement naturellement frais et humide pour créer une champignonnière, moi je dis, chapeau les gars !

Comme tu t’en doutes, la visite se réalise dans les galeries (donc prévoir un bon pull, il fait froid !) et nous permet d’apprendre de façon très ludique avec de belles mises en scènes comment les champignons sont cultivés et récoltés dans cet environnement atypique. 

champignonnière
champignonnière

Et champignon sur le terreau (hohoho !), la fin de la visite se solde par un ‘musée’ naturel de champignons. J’ai été vraiment épatée de constater que certains champignons ressemblent à des fleurs et sont splendides !

A quand la composition de champignons à offrir ?

champignonnière
champignonnière

Informations pratiques

Tarifs et horaires: Le site est ouvert de début février à novembre. L’entrée adulte est à 7€.

La visite se réalisant complètement en intérieur pense à t’habiller chaudement car il fait frais !

Site internet: tu trouveras plus d’informations pour préparer ta visite sur le site de la champignonnière du Saut aux Loups

  • Les habitations troglodytiques

Avec son important réseau de galeries, nombre de passionnés ont eu l’idée d’aménager les sorties des anciennes carrières de tuffeau en logement troglodyte. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de dormir dans ce cadre alors tu comprends bien que je n’ai pas pu résister à la tentation et que je nous avais réservé une nuit dans l’une de ces chambres d’hôtes insolites !

Après quelques recherches dans le secteur qui m’intéressait j’ai réservé à la Maison d’Hôtes des Troglos de Beaulieu, située juste à côté de Loches.

Le site est superbe, le logement est très bien décoré les propriétaires sont très accueillants et aux petits soins et le petit déjeuner est bien copieux donc je te recommande l’une de leurs chambres sans hésitation !

hébergement troglo val de loire
hébergement troglo

Informations pratiques

Site internet: tu trouveras plus d’informations sur ce logement sur le site internet des Troglos de Beaulieu

Les spécialités culinaires troglodytes


La région du Val de Loire est une région agricole et viticole très fertile de par sa proximité avec la Loire et ses températures relativement clémentes en toutes saisons. Aussi, outre les champignons que tu pourras acheter dans l’une des différentes champignonnières de la région, ne manque pas de goûter à tous les bons produits locaux … avec modération 🙂 

  • Les vignobles du Val de Loire

Je pense que je ne t’apprends rien en te disant que le val de Loire est renommé pour ses nombreux vignobles. Parmi les vins connus on peut citer le Chinon, le Cheverny, le Sauvignon, le Crémant de Loire … et tant d’autres qu’il me faudrait un article pour tous les lister (enfin, si je dois aussi les goûter, je te raconte pas la tête de l’article à la fin de la journée 😀 ). 

Si tu as plus de 18 ans et que tu aimerais en savoir plus sur tous les vignobles et les cépages IPG et AOC du Val de Loire alors je pense que tu trouveras ton bonheur sur cette carte interactive.

vignoble touraine val de Loire
  • Les pommes et poires tapées

En voici une curiosité que je ne connaissais absolument pas avant ce week-end en Val de Loire. 

Pour découvrir la fabrication artisanale des poires tapées (et en ramener quelques bocaux chez toi …) alors c’est à la Maison Hérin à Rivarennes Quincay qu’il faut aller ! Nous nous sommes pointés sans réservation et avons été très bien accueillis par la propriétaire qui voue une passion pour son travail et a à cœur de faire découvrir ses produits, là encore dans les troglodytes. 

Dans le même registre et si tu préfères les pommes, alors tu peux aussi découvrir la fabrication artisanale des pommes tapées, cette fois à Turquant dans le département voisin. Parce qu’on a trop fait les grourmands avec les poires, nous n’avions plus le temps d’aller déguster les pommes, je ne pourrais donc pas te dire si la visite vaut le coup, mais tu trouveras toutes les informations sur le site Le Troglo des Pommes Tapées.

poire tapée
  • Les fouées et fouaces de Touraine Anjou

Je prends des pincettes avec ce titre, car les fouées et les fouaces sont aux tourangeaux et aux angevins ce que sont le pain au chocolat et la chocolatine pour les français. Certains disent que la fouace est plus briochée que la fouée … N’étant pas là pour attiser la polémique, je dirais juste que ces spécialités sont tout aussi bonne dans les deux régions 🙂

Mais au fait, c’est quoi les fouées et les fouaces ? Il s’agit tout simplement de petits pains cuits au feu de bois et fourrés avec les autres spécialités locales comme de la mogette, du beurre persillé à l’ail, des rillettes … Si ce plat d’antan se mange principalement en version salée, rien ne t’empêche de tester les variantes sucrées à base de chocolat, de pommes et de poire tapées … les recettes gourmandes sont infinies !

De très nombreux restaurants de la région proposent des fouées – fouaces à leur table. Pour continuer notre fil rouge, c’est en toute logique que nous avons choisis le restaurant troglo Les Nobles Fouées près de Saumur. Une table qui a fait des fouées sa spécialité et qui les sert dans une cave troglodytique autour du feu à bois. 

fouée Loire

C’est sur cette expérience gourmande que nous avons terminé ce superbe week-end plein de découvertes dans le Val de Loire et tout ce que je peux dire pour conclure cet article, c’est que j’aurais facilement pu y rester plusieurs jours de plus vu le nombre d’activités à faire et de sites remarquables à visiter ! J’espère t’avoir donné envie de découvrir le Val de Loire et si jamais ce n’est pas le cas, peut-être que tu trouveras plus ton bonheur dans mes articles sur l’Auvergne et le Jura 🙂

Épingle-moi sur Pinterest !

Tags : Centre - Val de LoireSites classés à l'UNESCOWeek-end

2 commentaires

  1. Merci pour cette jolie balade. On a eu un coup de cœur pour Loches, on devait y retourner à pâques pour un week-end randos..

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.