close

Excursion à Louxor en passant par la vallée du Nil

Dans mon dernier article je te donnais des idées d’activités à faire à Hurghada, où nous avons passé 10 jours en février. Cette dernière n’étant pas trop éloignée de la vallée du Nil, nous en avons profité pour organiser une excursion à Louxor, célèbre pour la richesse de ses sites culturels.

Beaucoup d’agences proposent ces excursions, sur un ou deux jours, en groupe ou en visite privée. Ayant déjà eu l’occasion de faire des visites en groupe lors de précédents voyage, je voulais éviter cela à tout prix. D’autre part, le programme sur 2 jours offrait la possibilité de réaliser un vol en montgolfière au lever du soleil au dessus de la vallée des rois… Coïncidence (ou pas!) ça tombait le jour de mon anniversaire ! 🙂

Sachant que si notre voyage n’avait pas été annulé, j’aurais dû passer cette belle journée dans la superbe ville de Pétra, là, aucune négociation possible de la part de mon co-voyageur. Je suis difficile en affaire, on prend l’excursion à Louxor, privée, sur deux jours avec le vol en montgolfière et-pis-c’est-tout !

Notre chauffeur privé vient nous chercher en début d’après-midi à l’hôtel. Il nous prévient, il y a environ 4h30 de route pour rejoindre Louxor ! Pas grave, nous on aime bien découvrir les scènes de vie et les paysages dans une voiture.

voiture egypte

Et puis le chauffeur parle bien anglais et a l’air assez ouvert donc on en profite pour discuter avec lui de tous ces sujets qui nous brûlent la langue depuis notre arrivée. Oui, nous on ne tourne pas autour du pot on attaque direct avec des questions sur la vie en Egypte depuis la révolution, du terrorisme, de la pauvreté… pas les sujets les plus gais qu’il soit mais c’est hyper intéressant d’avoir un autre son de cloche que ce que nous pouvons entendre en Europe.

C’est comme ça qu’il nous explique pourquoi il y a plein de bâtiments en ruine le long des routes: des hôtels qui n’ont jamais pu être terminés. Ou encore pourquoi il y a autant de contrôle de sécurité: pour sécuriser évidemment, mais aussi pour occuper tous ces hommes qui ont perdu leur travail depuis la révolution et ne pas leur donner trop de raison de rejoindre les mouvements islamistes.

Je ne vais pas te cacher mon ressenti, quand tous les 500m, à chaque croisement de route, des hommes armés avec des kalach’ mais qui ne portent aucun uniforme demande tes papiers et d’où tu viens, ce n’est pas hyper rassurant. Alors qu’en fait il s’agit de la sécurité civile et qu’elle existait déjà bien avant la révolution.

desert arabique egypte

La vallée du Nil


Au bout de quelques heures (et quelques sueurs froides avec la conduite de notre chauffeur…) nous quittons l’autoroute du désert pour rejoindre les petites routes traversant les villages de la vallée du Nil. Ici tout n’est que champs de canne à sucre ! Un bon gros contraste avec le désert que nous avons quitté même pas 5 minutes plus tôt !

vallee du nil champ

De notre voiture de ‘luxe’, nous apercevons les villageois dans les champs, les enfants à dos d’âne, et malheureusement très peu de femmes. Le choc culturel est bien là. Beaucoup d’hommes semblent ne rien faire à être assis le long de la route, des enfants essaient de faire avancer leur âne à coup de bâton. La pauvreté se ressent. Nous sommes mal à l’aise bien qu’étant cachés derrière nos vitres teintées.

egypte pauvreteegypte village
vallee nil

Nous traversons plusieurs villages avec des scènes de vie similaire pendant avant d’arriver à Louxor en fin d’après-midi vers 17h. Notre chauffeur nous dépose devant le temple, et notre guide francophone nous rejoint. Après les présentations d’usage il nous annonce que malheureusement pour le moment il n’a pas eu de confirmation pour le vol en montgolfière. en effet, du fait de notre réservation à la dernière minute l’agence est encore à la recherche de place disponibles.

Je suis complètement blasée. Je me dis qu’on aura eu la poisse jusqu’au bout avec ce voyage alors bon, tant pis. Profitons au moins du moment présent avec la visite du temple de Louxor. En plus, grâce à l’excursion sur deux jours nous avons eu au moins la chance de pouvoir faire la visite en partie de nuit, c’est déjà ça de pris !

Le temple d’Amon à Louxor


Pour information si tu ne le savais pas déjà, les sites de Louxor appartenant à la ville antique de Thèbes sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous commençons la visite de jour sous les explications du guide avec dès l’entrée, la célèbre obélisque, soeur jumelle de l’obélisque de la Concorde offerte à la France en 1830 !

louxor entrée

Nous continuons ensuite à l’intérieur du temple où nous découvrons les différentes salles, dont les murs sont entièrement recouverts de hiéroglyphes. Le guide nous explique alors les différences entre les hiéroglyphes ainsi que l’histoire des lieux. Nous admirons la précision et la finesse des dessins.

louxor detailslouxor temple

Le soleil couché, les jeux de lumières mettent habilement le site en valeur et grâce au contraste, permettent d’attirer notre attention sur les petits détails.

A certains endroits il reste même de la couleur… J’essaie mentalement d’imaginer à quoi pouvait bien ressembler ce temple à l’époque, avec ces couleurs flamboyantes et le guide me dit que j’aurai ma réponse le lendemain … je suis curieuse de savoir comment ! Impossible de penser qu’un temple puisse avoir gardé toutes ses couleurs jusqu’à maintenant!

louxor-temple

La grande salle entourée de colonnes est impressionnante ! On se sent vraiment tout petit au pied de ces colosses de pierre.

louxor colonnes

Nous terminons la visite à l’extérieur du bâtiment avec l’allée des Sphinx toute illuminée qui jadis, reliait le temple de Louxor à celui de Karnak construit quelques kilomètres plus loin dans la ville.

sphinx louxor
louxor sphinx

Je ne regrette absolument pas cette visite de nuit ! Déjà parce que je pense qu’il y a moins de touristes qu’en journée (la visite est plus cher par contre), mais aussi parce que je trouve que le  jeu de lumière nous plonge directement dans une autre ambiance, plus mystérieuse…

Après cette visite qui aura durée environ 1h30, nous avons pris un petit bateau pour rejoindre l’autre rive du Nil où nous avons mangé dans un petit restaurant très typique. A la fin du repas le guide reçoit un coup de téléphone de l’agence pour nous annoncer notre programme du lendemain. Je suis hyper stressée car en réservant notre excursion à la dernière minute nous n’avions aucune certitude quant au nombre de place disponibles pour le vol en montgolfière … sachant que c’était l’activité qui me branchait le plus et qui me permettait de ‘compenser’ l’annulation de notre voyage en Jordanie, autant te dire que j’y tenais.

Fort heureusement, le guide nous a confirmé que l’agence avec trouvé des tickets tel que convenu pour le lendemain ! Ouuuuuf !

louxor nuit

Vol en montgolfière au dessus de la vallée des rois


De l’ascension magique…

Nous nous sommes donc levés aux aurores en ce deuxième jour à Louxor afin d’arriver à 5h tapante sur le site d’où décollaient les montgolfières, à quelques kilomètres de la vallée des rois.

Inutile de te dire que j’étais excitée comme une puce. Nous avons juste eu le temps de voir quelques montgolfières prendre leur envol que c’était à notre tour de monter dans la nacelle. Nous étions environ 15, répartis dans des ‘cases’ de 3-4. On était serré, mais on pouvait quand même se retourner pour profiter des différents paysages durant tout le vol. En plus, j’avais de la chance j’étais à un coin de la nacelle.

Le soleil n’est pas encore levé mais le ciel est clair et dégagé. La visibilité est très bonne, sans une once de vent. Je ne sais pas si c’est bien ou pas, le fait est que nous sommes resté du même côté de la rive à survoler les sites historiques de Louxor, alors que par jour de grand vent la montgolfière peut partir complètement dans une zone ‘sans intérêt’. Les aléas de la nature, on ne choisit pas !

Les montgolfières décollent toutes peu à peu et bientôt l’astre Râ digne faire son apparition derrière le Nil, illuminant de son aura toute la vallée.

Magnifique souvenir !

egypte-louxor-montgolfiere-sunrise
egypte-louxor-montgolfiere-insolite

De temps à autre la montgolfière perd de l’altitude et nous nous retrouvons à survoler les champs de canne à sucre à raz. Entre nous, je crois bien que le ‘chauffeur’ le faisait exprès pour faire crier les petites chinoises 🙂

montgolfière canne a sucre

Puis après environ 30mn, les premières montgolfières s’arrêtent. Je ne sais pas si c’est ‘voulu’ où non, mais nous nous disons que nous sommes chanceux de ne pas nous arrêter aussi tôt! Au final notre vol aura duré un peu plus d’1h, notre montgolfière est une des dernières à descendre.

Puisque ici pas de tabou, j’ai décidé que je te dirais tout, je ne peux pas passer sous silence le moment qui a suivi notre atterrissage.

montgolfière attérissage

… à l’arrivée quasi tragique

Malheureusement pour nous, ce qui aurait pu être un moment inoubliable a été quelque peu gâché à notre arrivée. En effet, alors que le ‘conducteur’ de la montgolfière faisait passer une boite à pourboire, une touriste a sorti son portefeuille sous l’oeil des enfants Egyptiens qui se trouvaient sur place. La pauvre n’a pas eu le temps de dire ouf, que des enfants ont essayé de lui voler tout simplement le portefeuille sous nos yeux incrédules. Les adultes présents ont ripostés à coup de coup de pieds sur les enfants … l’incident aurait pu s’arrêter là. Mais non. Pendant les 100m qui nous séparaient de notre bus, les enfants essayaient de s’attaquer à nous en nous tirant nos vêtements. Puis, alors que je me croyais à l’abri dans le véhicule, ils essayaient d’ouvrir les fenêtres de l’extérieur. Je pensais qu’ils allaient se lasser, sauf qu’à mon grand effroi, les autres touristes qui n’étaient pas dans le même hôtel que nous, ont commencé à sortir des sachets avec des petits pains à l’intérieur, qu’ils se sont mis à jeter dehors par une petite ouverture aux fenêtres du bus!

Sur le coup je me suis dit que c’était pas possible, non, on ne jette pas à manger à des enfants comme on jette des cacahuètes aux singes dans un zoo ! Mais il faut croire que si. Je t’avoue que sur le coup je ne sais pas si j’étais plus révolté par l’attitude des enfants qui se jetaient sur les pains comme s’ils n’avaient pas mangé depuis 1 mois, par l’attitude des autres touristes, par l’attitude des adultes qui essayaient de repousser les enfants du bus à coup de claques et autres gestes plus ou moins violents, ou même par l’attitude de ces hôtels qui distribuent des sachets de nourriture aux touristes pour qu’ils les jettent aux enfants …

Même encore aujourd’hui, repenser à cet instant me révolte. Donc si je n’ai qu’un mot à dire, si tu vas dans un pays pauvre, par pitié, ne jette pas de nourriture aux enfants et encore moins de bonbons. Cela ne fait qu’empirer la déscolarisation, la pauvreté, la mendicité et ces faits de violence sur les touristes!

Voilà pour mon petit coup de gueule, retournons à la suite de cette belle journée 🙂

La vallée des rois et des reines


La vallée des rois

Nous retrouvons nous guide et notre chauffeur qui nous conduit à l’entrée de la vallée des Rois. Pour faire simple, ce nom désigne en fait un vaste cimetière dans la montagne aux portes de Louxor où des pharaons et autres personnes importantes ont été inhumés. A ce jour seule une toute petite partie de la vallée est ouverte aux touristes et des fouilles archéologiques mettent en lumière des découvertes en permanence.

louxor maisons anciennesCes maisons le long de la route ont été construites à l’époque pharaonique, impressionnant non?

Ici par contre, aucun appareil photo n’est toléré. Le guide me rappelle alors la petite phrase pleine de mystère qu’il m’avait dite la veille à propos des couleurs dans le temple de Louxor et nous explique qu’ici, dans certains tombeaux les couleurs sont restées intactes. C’est ce que nous découvrons de nos yeux dans les différents couloirs et chambres funéraires que nous avons l’occasion de visiter. Certaines chambres funéraires ont été creusées très profondément sous terre et le couloir d’accès est très étroit. Claustrophobes s’abstenir !

Le temple d’Hatchepsout

Nous rejoignons ensuite un autre site funéraire, le temple d’Hatchepsout.

hatchepsout

Pour la petite histoire il s’agit d’une fille de pharaon, qui a du se ‘déguiser’ en homme et qui a créé un mythe divin sur sa naissance afin de devenir l’héritière à la place de son demi-frère. C’est ce qui explique pourquoi elle est représentée avec une barbe sur les statuts et hiéroglyphes.

Là encore, nous profitons des explications de notre guide afin de mieux comprendre l’histoire incroyable de cette femme pharaon. Comme à la vallée des rois, certains murs ont gardés leurs couleurs d’origine. C’est fabuleux, je pensais en prendre plein les mirettes lors de ce voyage mais pas à ce point là !

hatchepsout barbe statue
hatchepsout temple

Déjeuner sur une felouque


Après un passage obligé dans un magasin de poterie, et un court arrêt photo devant les Colosses de Memnon, nous embarquons sur une felouque, bateau traditionnel Égyptien, pour y déjeuner.

colosses de memnon

Il n’est que 11h mais comme nous nous sommes levés tôt c’est parfait, et en plus notre guide nous dit que c’est mieux pour que nous puissions ensuite profiter du temple de Karnak pendant la pause déjeuner pour être plus tranquilles. Très bien, ça me va !

Autour de nous, nous apercevons les autres felouques remplies de touristes. Décidément, nous sommes vraiment contents d’avoir pris l’excursion privée, car clairement à 4 sur notre felouque nous sommes vraiment bien. Nous restons environ 1h30 au milieu du Nil à profiter de notre repas et à observer les paysages. Ne manquait que les bougies à souffler, mais bon ça va, j’ai pas pleuré 😉

C’est calme, il fait beau, sans bruit ni pollution, nous sommes vraiment bien et nous oublions presque le “petit” incident du matin.

felouque nilnil felouque louxor felouque

Le temple de Karnak


Puis, comme toutes les bonnes choses ont un fin. Nous rejoignons le temple de Karnak sur l’autre rive vers 12h30, en pleine pause déjeuner. Comme notre guide l’avait prédit, c’est parfait il n’y a pas un chat ! Tu sais quoi faire pour être tranquille lors de tes visites …

temple Karnak
sphinx karnak

Pendant environ 1h nous déambulons entre les différentes salles et les grandes colonnes de ce temple dont l’histoire nous est expliquée encore une fois très clairement par le guide.

La partie la plus célèbre de ce temple est sa salle hypostyle composée de 134 colonnes afin d’évoquer un gros “buisson” de papyrus.

karnak salle hypophyse

Il est déjà 14h quand nous ressortons du temple pour reprendre la route vers l’hôtel. Encore quelques heures de trajet nous attendent, durant lesquels nous assistons de nouveau à d’autres scènes de vie dans les rues animées de Louxor.

louxor ville pauvretélouxor ville

Mon avis


J’ai des beaux souvenirs plein la tête même si au fond je suis très partagée sur le ressentis globale de cette excursion, entre la magnificence de tous les lieux visités et la pauvreté ambiante.

Pour cette excursion nous sommes passé par l’agence Hurghada Aventure, gérée par Michelle une française basée en Egypte.

Tu as déjà visité l’Egypte et les sites historiques de la vallée du Nil ? Qu’en as-tu pensé? Raconte-moi !

Épingle-moi sur Pinterest !

Tags : Récits de voyageSites classés à l'UNESCOVilles

8 commentaires

  1. L’Egypte c’est le rêve de ma vie ! Je crois que devant une pyramide je peux verser une petite larme 🙂
    Pour le reste, ton ressenti, c’est à peu près ce qu’une de mes copines a vécu en voyage là bas (c’était cet hiver).

    1. Moi aussi c’était cet hiver, et moi aussi avant d’y aller c’était un grand rêve… mais j’ai assez vite déchanté malgré toutes les beautées que l’on a pu voir. Un bilan assez mitigé sommes toutes.

  2. Bonjour 🙂 Je suis ravie de découvrir ce blog, il est magnifique !!! Je suis allée à Louxor il y a quelques années, et je retrouve beaucoup de souvenirs dans ces photos. Merci ! Belle journée, Elodie.

  3. J’ai fait un peu la même excursion que toi, mais sur un jour, et en “groupe (on devait être six au départ de l’hôtel, ça allait). La transition du désert à la vallée fertile, les villages pauvres, els femmes quasi-invisibles… On a vu et ressenti tout pareil.

      1. C’était en 2011, entre les deux révolutions. On était seuls dans les sites historiques, l’hôtel-club était quasiment vide hormis quelques touristes du Moyen-Orient…

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

121 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer121