close

Mini-trek dans le Chablais: Des Cornettes de Bise à la Dent d’Oche

Aux confins de la Haute-Savoie, à cheval entre la France et la Suisse, une région résiste encore et toujours au tourisme de masse à l’envahisseur. Cette région, c’est le Chablais  et c’est là où je t’emmène aujourd’hui pour un mini-trek autour des Cornettes de Bise et de la Dent d’Oche. Une variante est aussi possible par le Grammont, à réaliser en deux ou trois jours selon ta forme.

Je t’avoue que comme bon nombre d’entre nous, quand on me parle de la Haute-Savoie je pense tout de suite au massif du Mont Blanc, puis à la région d’Annecy. Mais le Chablais … comment dire… je ne me suis intéressée qu’assez tardivement aux possibilités de randonnées dans cette région. C’est principalement grâce à d’autres blogueurs qui connaissent bien le coin tels que Audrey, ou Fabienne et Benoit que j’ai eu envie d’aller découvrir les pépites du Chablais, que ce soit côté France ou côté Suisse. Et comme cette région n’est pas très loin de chez moi, ce mini-trek dans le Chablais était l’occasion parfaite pour associer la découverte de nouveaux paysages avec le plaisir de la randonnée et du bivouac, le tout juste sur un weekend !

En résumé


Type : Boucle
Distance : 32km
Dénivelé total: 2500m sans les sommets
Durée : 1 jour et demi si tu as un bon rythme, plus si tu ajoutes les sommets
Difficulté: Moyen – Difficile
Départ: au niveau du lieu-dit La Planche à Novel, parking tout au bout de la route au départ des sentiers
Le parcours : mini-trek dans les Chablais des Cornettes de Bise à la Dent d’Oche

Mini-Trek dans le Chablais Jour 1 : Les Cornettes de Bise


Distance La Planche – refuge de Bise: 15km
Durée : 6h
Dénivelé positif : 1550m

8h – Nous laissons la voiture au lieu-dit La Planche et nous prenons une bonne respiration avant de nous élancer. Cette randonnée débute directement par une belle ascension de 800m jusqu’à la dent du Velan, autant dire que ça promet d’être sportif ! 

Les nuages sont encore bien bas en ce début de matinée, ne laissant entrevoir que sporadiquement les sommets au dessus de nos têtes ou le Léman sous nos pieds. Nous sommes en juillet et pourtant l’air frais couplé à l’humidité du sous-bois me congèlent les mains. Cela nous encourage d’autant plus à grimper rapidement pour nous réchauffer. Au sortir de la forêt nous rejoignons rapidement les chalets de Neuteu d’où nous profitons d’une superbe vue sur les lacs de Neuteu et les sommets suisses voisins qui jouent à cache-cache avec la brume.

mini-trek-chablais

mini-trek-chablais

lac neuteu

Enfin, quelques minutes plus tard nous atteignons le col de Bise. Toute occupée à m’extasier devant le paysage face à moi, je ne vois pas les jeunes bouquetins paisiblement assis dans l’herbe à tout juste quelques mètres de moi ! 

Ça pour une surprise ! Vu leur nonchalance, il y a fort à parier que nous n’étions pas les premiers bipèdes à croiser leur route. J’avais déjà eu l’occasion de voir des bouquetins pour la première fois quelques semaines auparavant du côté d’Annecy, mais pas d’aussi près. J’étais ravie ! Pour ne pas les déranger plus que ça, nous avons pris quelques photos (quand même !) puis nous nous sommes rapidement éloignés direction les crêtes et la Dent du Velan.

cornettes de bise chamois
alpes minitrek

Depuis les crêtes, nous profitons d’un spectacle vraiment incroyable autour de nous. Sur notre gauche, la brume remonte à toute vitesse depuis le lac. En quelques secondes à peine elle nous enveloppe complètement jusqu’à ne plus voir à 20cm, puis comme une vague qui se retire, elle relâche son étreinte aussi rapidement qu’elle est venue en laissant place sur notre droite à un panorama des plus merveilleux sur la vallée baignée de lumière.

Nous avançons tranquillement sur la crête, bercés par le rythme de ces ondulations vaporeuses et profitant de chaque éclaircie pour admirer le paysage en contrebas.

dent du velan
dent du velan
alpes chablais

Notre quiétude fût troublée à notre approche de la Dent du Velan lorsque nous avons ‘perdu’ le sentier permettant d’y accéder, comme si une portion du chemin s’était éboulée. T’imagines la scène là, nous sur un petit sentier étroit à flanc de rocher, le sentier que l’on distingue très bien en face à 5 mètres de nous, et au milieu un trou. Voilà, voilà, paye ta chance. Heureusement pour nous, un autre sentier permettait de contourner la Dent du Velan pour rejoindre la suite du tracé. Pour faire simple on a donc dû couper à travers un champ d’éboulis et de rochers instables, non sans m’être fait une petite frayeur et un gros hématome en tombant dans le pierrier, pour retrouver ce fameux sentier. Ahhhhhh les joies de la randonnée !

Passé le col d’Ugeon sans se faire arrêter par la douane suisse (ouf!) nous profitons d’avoir retrouvé le plancher des vaches et d’être abrités du vent pour nous octroyer une petite pause déjeuner bien méritée après ces péripéties. Qui aurait cru que ce mini-trek dans le Chablais serait aussi palpitant ?

alpes suisse

Requinqués, nous sommes prêts à attaquer la deuxième ascension de la journée pour rejoindre le col des Cornettes de Bise. Alors que nous avions principalement évolué dans les alpages en cours de matinée, le décor est radicalement différent de ce côté de la frontière.

Les rochers ont remplacé la verdure et les névés contrastent avec les étendues fleuries de ce matin. C’est austère, c’est superbe. Droit devant nous, les Cornettes de Bise se dressent, fières au milieu du ciel toujours embrumé.

cornettes de bise

Tu ne rêves pas et non je n’ai pas abusé de la retouche photo, la roche est belle et bien rouge dans les couches basses des falaises ce qui apporte une touche encore plus mystérieuse à ce paysage contrasté. 

cornettes de bise

La dernière partie de l’ascension jusqu’au col se fait en compagnie de nos copains de ce matin qui s’amusent sur les rochers et semblent nous narguer face à notre difficulté à traverser les névés. 

Depuis le col la vue est très sympa. Mais comme la brume persiste sur les sommets nous ne voyons pas l’intérêt de monter plus haut si ce n’est se fatiguer pour ne rien voir de plus. Les bouquetins approuvent notre décision et se proposent de nous accompagner pour le début de la descente. Tu pense bien que ce n’était pas de refus 🙂 

Chablais cornettes de bise
cornettes de bise
chablais montagne
alpes montagne

La descente est bien raide (800m D-) donc si tu fais la boucle dans le sens inverse… ça monte bien ! Et puis pour bien terminer cette journée, rien de plus fringuant qu’une dernière petite montée de 400m jusqu’au pas de la Bosse ! De là, c’est très sympa on voit les endroits où on est passé le matin avec une luminosité différente.

Chablais
cornettes de bise

On a atteint le refuge de Bise en fin d’après-midi ce qui nous a laissé un peu de temps pour trouver le spot de bivouac.  Finalement, nous avons trouvé un petit coin bien sympa pas loin du lac de Fontaine. Le spot idéal, plat, ombragé … et plein de moustiques qui ont sûrement pris un malin plaisir à nous dévorer pendant qu’on prenait l’apéro en toute insouciance.

lac fontaine
chablais lac fontaine
chablais lac fontaine

Mini-Trek dans le Chablais Jour 2 : la Dent d’Oche


Distance refuge de Bise – La Planche: 17km
Durée : 5h
Dénivelé positif : 980m

Malgré les démangeaisons incessantes toute la nuit dues aux piqûres de moustiques, mon moral est sorti de mes chaussettes en même temps que le soleil se levait au dessus des montagnes. Pour commencer la journée y’a rien de mieux ! 

lever soleil chablais

Nous reprenons la route direction la pointe de Bénévent. C’est un peu la surprise car sur le GPS on n’arrive pas vraiment à savoir si le chemin est praticable ou pas … on risque de se retrouver dans la même configuration que la veille mais tant pis, on tente, on verra bien. #vienotreviedefoufou 

La première partie du sentier est vraiment magnifique alors que le soleil se lève et que le ciel est bien dégagé, ça change de la veille ! Lors de la montée, nous entendons les sifflements persistent des marmottes mais impossible de les voir. On comprend assez rapidement qu’il y a un renard dans le coin quand on le voit s’enfuir à toute vitesse à notre approche. Quelques minutes plus tard nous arrivons au chalet d’alpage de la Bouaz Dessus, occupé par les vaches en ce début juillet. Le panorama sur les Alpes est exceptionnel avec la tête toute blanche du Mont Blanc qui dépasse les autres sommets. 

Chablais mont blanc

Au pied de la pointe de Bénévent, même s’il n’est pas vraiment marqué on distingue bien un sentier qui monte au sommet… étant quand même relativement bien chargés avec nos sacs et avec le douloureux souvenir de la veille nous n’avons pas voulu prendre de risque. Sauf que le sentier que nous avons dû prendre était lui aussi très engagé, très étroit sur une pente raide et très pierreuse par endroit. On va dire qu’on ne faisait pas les malins. Par contre, ce sentier aura été l’occasion d’une nouvelle rencontre avec nos copains bouquetins. Toute une famille était perchée en hauteur et nous regardait nous dépatouiller tant bien que mal pour progresser sur le chemin. Les petits bonheurs des randonnées.

pointe de benevent
Chablais-81
Chablais-80

Du col de Floray nous redescendons vers le superbe lac de Darbon. Je ne sais pas s’il arbore cette couleur émeraude tout l’été ou juste au début de la saison quand l’eau est encore gelée tout au fond, mais ce petit lac niché au creux du cirque a vraiment été la très belle surprise de cette deuxième journée de randonnée. Juge un peu toi-même ! On se verrait bien se poser pour niquer, bivouaquer voire piquer une petite tête, non ?

lac darbon chablais
lac darbon chablais

Par contre après la descente, ben faut bien remonter pour passer le prochain col, celui des portes d’Oche. On dit souvent que les changement de météo peuvent être brutaux et inattendus en montagne, et bien on en a fait les frais ! Alors que 30 minutes plus tôt il faisait un temps radieux avec le soleil qui faisait scintiller le lac de Darbon, passé les portes d’Oches nous sommes entrés dans un autre monde tout embrumé avec le lac de la Case droit devant nous. 

Chablais-88
Chablais-89

A ce stade là, compte tenu de la vitesse à laquelle les nuages s’amoncelaient au dessus de nos têtes, on était plutôt d’accord pour ne pas tenter le diable et tant pis pour la vue depuis le sommet de la Dent d’Oche. Au lieu de passer par le col de planchamp, on a donc préféré continuer jusqu’au lac de la Case puis contourner le sommet par le col de Rebollion. Même si la vue est très certainement moins spectaculaire qu’au sommet quand le temps est dégagé, on avait déjà un joli panorama sur le Léman.

Chablais-90
Chablais dent d'oche
Chablais dent d'oche
Chablais lac leman

La dernière partie de cette boucle passe par les alpages très fleuris en cette saison, jusqu’au col de Neuva, depuis lequel on rejoint rapidement La Planche par la route. Ce tronçon ne pose pas de problème particulier, c’est même plutôt agréable de terminer par des sentiers larges sans fort dénivelé, ça fait du bien aux genoux.

Ainsi nous terminions ce mini-trek dans le Chablais en début d’après-midi, de quoi nous laisser le temps de rentrer tranquillement dans notre contrée.

Chablais dent d'oche

Mini-Trek dans le Chablais : Variante par le Grammont


Comme je te le disais en introduction, si tu as une journée de plus alors tu peux aussi réaliser une variante / extension par le Grammont et le lac de Tanay situés dans le Valais suisse voisin pour environ 20km et 1700 mètres de dénivelé +.

Ce lac émeraude est magnifique et le panorama depuis le Grammont sur le lac léman est vraiment à couper le souffle. Enfin, ça c’est quand le sommet est dégagé sans brume … tu remarqueras qu’on a eu un peu la poisse niveau météo … Malgré tout, la randonnée est magnifique dans un cadre sauvage surtout si tu y vas avant le début de l’été. Après … c’est un lac très prisé des suisses le week-end, te voilà prévenu.e.

Pour te donner une idée de la trace : parcours Grammont – Tanay

lac de Tanay
valais grammont

Informations utiles


Il est tout à fait possible de réaliser l’ascension de l’un ou l’autre des sommets juste à la journée. Pour cela je t’invite à consulter les randonnées disponibles sur le site Altituderando, ma bible pour trouver une randonnée qui me convienne.

Aussi nous avons commencé cette boucle à La Planche parce que c’était le point de départ le plus proche de chez nous, mais tu peux bien sûr modifier ton itinéraire pour commencer à de nombreux autres endroits.

Tu cherches d’autres idées de treks dans les Alpes ? Je t’invite à lire ces articles : 
Haute-Savoie

Savoie

Hautes-Alpes

Tu connaissais cette belle région ? Tu as d’autres idées de mini-trek dans le Chablais où ailleurs dans les Alpes à me conseiller ?

Épingle-moi sur Pinterest !

Tags : Auvergne-Rhône-AlpesCanton du ValaisHaute-SavoieRandonnées

18 commentaires

  1. Bonjour, ce mini trek me fait vraiment envi, je souhaite le réaliser dès que j’en aurai l’occasion avec la variante jusqu’au lac de Tanay. Ma question est la suivante, j’ai un chien qui m’ accompagne habituellement, premièrement est-ce que c’est autorisé dans cette région et deuxièmement est-ce praticable pour lui ( notamment partie très escarpée ou non en sachant qu’il est habitué à la montagne ).
    En tout cas merci pour les photos, elles sont magnifiques et merci de nous faire partager les parcours qui sont parfois difficiles à trouver.

    1. Bonjour, concernant les chiens comme il s’agit pas d’un parc national ou d’une réserver naturelle je ne vois pas pourquoi ce serait interdit… mais je vous conseille de vous renseigner à l’office de tourisme de la région. Pour la deuxième question je vous avoue que n’ayant pas de chien et ne connaissant pas le votre j’ai bien du mal à vous répondre 🙂 si vous ne faites pas les ascensions aux Cornettes et à la dent d’oche je dirais qu’il n’y a pas de soucis, sinon comme il y a des passages cablés (Dent d’Oche notamment), je me dis que c’est peut être un peut dangereux avec un chien ?
      En vous souhaitant de belles randonnées 🙂

      1. Merci pour votre réponse, non je ne ferais pas les deux ascensions, je serais trop chargé pour ça puis effectivement sur les parties câblées cela est impossible où trop dangereux

  2. merci pour cet article de qualité et pou votre site. J’ai une petite question concernant cette randonnée, trouve ton beaucoup de point d’eau ?

    1. Merci ! C’est sûr que si vous passez dans le Chablais ce serait dommage de manquer ça 🙂 Sinon en Haute-Savoie, du côté de Passy il y a aussi le tour de Fiz que je décris sur le blog, un autre magnifique trek <3

  3. Oh bah comme quoi, oh la la, je ne connaissais pas du tout le Chablais.
    Merci mille fois pour la découverte, je me suis dores & déjà inscrite les randonnées dans ma map treks.
    J’aime tellement découvrir des lacs lapins, discrets, loin de tout … les photos donnent envie
    xx

  4. Les Alpes… une des choses qui me manquent terriblement durant ce confinement. Je suis profondément amoureuse de ces montagnes solennelles et sublimes. Tes photos magnifiques illustrent tout ce que j’aime là bas : brumes mystiques (décidément, les photos de brume, ça te réussit ;-)), arrêtes tranchantes, sommets effilés, panoramas grandioses, fleurs sauvages… Je ne connaissais pas le Chablais, et je trouve ça superbe. Magnifique article, merci pour l’inspiration !

  5. Absolument incroyables ces paysages ! Merci pour la rando virtuelle, à défaut de ne pas pouvoir sortir. 🙂 xx

  6. Très belle randonnée (en tout cas les images)! Les nuages ajoutent à l’atmosphère en plus je trouve. Je me le note, mais cela me semble un chouilla trop difficile pour mes garçons encore… Dans quelques années ou toute seule !

  7. Waouuuh ! J’ai cru y être juste avant de m’endormir ! Superbe et j’ai tellement hâte de reprendre les sentiers pour découvrir ce bel itinéraire. Merci 🙏

  8. Superbe ! Les animaux ne sont pas timides dans mes montagnes et c’est toujours un plaisir de les croiser. Ça fait bien longtemps que je n’ai plus gravi ces sommets (je préfère les randos plus tranquilles désormais) mais le Chablais regorge de jolies randos ! Ah, ces paysages… Le lac de Darbon a souvent cette jolie couleur 🙂
    Le panorama depuis la Dent d’Oche est splendide, donc il te faudra revenir sous une meilleure météo. En une journée, tu pourras enchaîner sur le Château d’Oche et finir par les beignets de patates de la Fétuière à Bernex. D’autres suggestions : le mont de Grande au-dessus de Châtel dont je t’ai déjà parlé, le roc d’Enfer, le roc de Tavaneuse, le mont Billiat…
    Et merci pour la mention 🙂

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.