Vents & Voyages

Les randonnées incontournables en Nouvelle-Zélande

Mis à jour le

27 novembre 2022

Avec ses nombreux sentiers de randonnées et ses paysages de carte postale, la Nouvelle-Zélande est souvent présentée comme la destination idéale pour les randonneurs. 

Je te confirme que malgré un mois de road-trip entre les deux îles, je n’ai pas eu la possibilité de réaliser toutes les randonnées que j’aurais souhaité. Comme dans tout voyage il faut faire des choix, voici ma sélection de randonnées incontournables en Nouvelle-Zélande ainsi que mes conseils pour bien en profiter ! 

D’une façon générale, j’ai trouvé que les durées officielles indiquées par les parcs sont surestimées car nous terminions à chaque fois les randonnées en bien moins de temps que prévu. J’ai donc choisi de te présenter pour chaque randonnée la durée réaliste pour quelqu’un qui a l’habitude de marcher, plutôt que les durées annoncées sur les sites des parcs nationaux.

Ile du sud

Parc d’Aoraki – Mont Cook

Type : Aller-Retour
Distance: 11.2 km
Dénivelé : 170 m
Durée: 2h
Difficulté: Facile
Départ: parking tout au bout de la route sans issue.

De part sa facilité et les magnifiques paysages traversés, cette randonnée est sans aucun doute la plus fréquentée du parc. Tu ne seras donc pas seul.e sur le sentier et les places de parkings peuvent être difficiles à trouver !

Je te conseille donc de la commencer soit en début de matinée, ou fin d’après-midi. 

Type : Aller-Retour
Distance: 5 km pour aller voir les 2 points de vue sur le glacier
Dénivelé : 110
Durée: 1h15
Difficulté: Facile
Départ: le parking 

Randonnée très sympathique qui permet de rejoindre 2 superbes points de vue sur le Tasman Glacier et son lac. Si la petite boucle vers les “blue lakes” n’est pas la plus agréable (surtout si les lacs sont asséchés en été…) l’autre point de vue mérite le détour. Contrairement à Hooker Valley, ce sentier est très peu fréquenté et le panorama sur le glacier est bien plus impressionnant ici.

randonnée en Nouvelle Zélande
lac tasman nouvelle zelande

Retrouve le détail de notre journée dans le parc d’Aoraki-Mont Cook dans mon article.

Milford Sound

Type : Aller-Retour
Distance: 9.4 km
Dénivelé : 530 m
Durée: 2h30
Difficulté: Moyen
Départ: parking le long de la route vers le Milford Sound.

L’ascension à la “queuleuleu” vers le sommet au coeur d’une forêt humide n’est clairement pas le meilleur souvenir de cette randonnée. Par contre, la vue en haut est vraiment magnifique. 

Le petit détour vers le lac n’apporte pas grand chose, c’était surtout histoire de profiter de notre temps sur place.

Nouvelle zelande milford sound

Retrouve le détail de nos activités dans le Milford Sound dans mon article.

Wanaka

Type : Aller-Retour
Distance: 15.8 km
Dénivelé : 1210 m
Durée: 5h
Difficulté: Moyen
Départ: parking le long de la route à l’ouest de Wanaka.

Cette randonnée est l’une des plus connues de Nouvelle-Zélande. Sa fréquentation était telle, que les autorités ont décidé de communiquer sur les autres randonnées autour de Wanaka afin d’inciter les touristes à se répartir entre les nombreux sentiers.

N’en ayant pas réalisé d’autres dans le secteur je ne pourrais comparer. Je peux néanmoins te dire que si le panorama grandiose depuis le sommet est en effet à la hauteur de sa réputation, sa fréquentation gache un peu le plaisir. Il faut que tu t’imagines un sentier large de plusieurs mètres, loin du petit sentier alpin de chez nous, sans ombre aucune tout le long de l’ascension, et plein de virages en épingles jusqu’au sommet. Sans oublier le fait que tu partageras ton calvaire avec de très nombreuses personnes dont certaines n’ont que faire des autres (coucou les gens qui écoutent la musique sur leurs enceintes !) L’horreur absolue. Résultat, je reste perplexe sur cette randonnée et je suis certaine qu’il y en a d’autres tout autant magnifiques autour de Wanaka.

Nouvelle Zélande Wanaka Header

Retrouve le détail de nos activités autour de Queenstown et Wanaka dans mon article.

Les glaciers du Westland Tai Poutini

Type : Aller-Retour
Distance: 6.4 km
Dénivelé : 130 m
Durée: 1h30
Difficulté: Facile
Départ: parking le long de la route avant la rivière.

Les glaciers néo-zélandais ne sont pas épargnés par le réchauffement climatique et, de ce fait, les randonnées permettant d’y accéder sont régulièrement modifiées. Alors qu’il y a quelques années, le sentier permettait d’accéder à la moraine, quasi au pied du glacier, ce dernier ayant tellement reculé qu’il faut emprunter un autre sentier pour réussir à voir (ce qu’il reste à voir).

Type : Boucle
Distance: 9.5 km
Dénivelé : 400 m
Durée: 2h30
Difficulté: Facile
Départ: parking sur la route à l’ouest du village de Fox Glacier.

Il parait que cette randonnée permet d’accéder à la plus belle vue sur la glacier, grâce à son reflet sur le lac. Ca c’est quand tu as de la chance, qu’il fait beau et que le lac est un vrai miroir. Sinon, s’il pleut ou qu’il fait gris, n’essaie même pas, tu ne verras rien.

Type : Aller-Retour
Distance: 5.3 km
Dénivelé : 120 m
Durée: 1h30
Difficulté: Facile
Départ: parking au bout d’une route sans issue, juste à l’entrée du village.

Une randonnée, courte, facile, dans un décor tropical et un superbe point de vue sur le glacier à l’arrivée. Tout ce que j’aime. Au moins on n’a pas l’impression de perdre son temps.

franz josef

Retrouve le détail de nos activités autour de Fox et Franz Josef Glaciers dans mon article.

Nelson Lakes

Type : Aller-Retour jusqu’à Julius Summit puis Boucle depuis Mount robert
Distance: 18 km
Dénivelé : 950 m
Durée: 5h
Difficulté: Moyen
Départ: parking au bout de la route sans issue, avant le village de Nelson Lakes.

Cette randonnée est relativement peu connue des francophones. En tout cas je ne l’avais jamais trouvée dans les blogs et guides que j’avais pu consulter. Et pourtant, mamamia, quelle découverte !

Sans aucun doute, il s’agit de la meilleure randonnée sur l’île sud de la Nouvelle Zélande que j’ai pu faire. Elle combine de merveilleux paysages alpins avec une fréquentation très faible. Pour te dire, nous avons croisé moins de 5 personnes sur la journée !

Si le panorama au Mount Robert est sublime, je te conseille néanmoins de t’aventurer un peu plus loin sur la crête. Le décor devient plus minéral, tout ce que j’aime.

mont robert lakes nelson

Retrouve le récit photographique de la randonnée à Nelson Lakes dans mon article.

Si tu souhaites t’équiper en vêtements et matériel de qualité, je te conseille de faire un tour sur le site de l’enseigne française LEPAPE. Tu y trouveras un grand choix parmi les meilleures marques d’outdoor. 

Ile du nord

Le parc du Tongariro

Type : Aller
Distance: 19.6 km
Dénivelé : 780 m
Durée: 6h
Difficulté: Moyen
Départ: en fonction du site de prise en charge par le bus

Classée parmi les plus belles randonnées du monde, difficile de ne pas l’emprunter lors d’un séjour en Nouvelle-Zélande. Mais à l’instar du sentier Roy’s Peak, le Tongariro crossing souffre de sa réputation, et ce, malgré l’organisation et les bus mis en place pour limiter l’affluence. 

Mais il faut bien avouer que les paysages sont grandioses à défaut d’avoir de meilleur superlatif pour décrire ce décor volcanique parsemé de lacs émeraude.

Si tu as le temps, je te conseillerais de réaliser le trek de plusieurs jours qui traverse tout le parc. en plus d’être à l’écart de la foule, cela te permettra de profiter plus longtemps de ces paysages incroyables !

randonnée en Nouvelle Zélande
randonnée en Nouvelle Zélande

Le parc d’Edgmont

Type : Aller – Retour
Distance: 11.8 km
Dénivelé : 750 m
Durée: 5h
Difficulté: Moyen
Départ: parking au bout de la route de Mangorei

L’intérêt principal de cette randonnée est d’accéder à une piscine naturelle dans laquelle se reflète la montagne. Forcément quand il pleut ou qu’il y a des nuages, l’intérêt est moindre…

A noter que comme pour toutes les randonnées en Nouvelle-Zélande, cette dernière n’échappe pas à la règle avec son lot de marches en bois de tailles inégales. Très casse-patte quand on n’a pas l’habitude.

Type : Aller – Retour
Distance: 12.5 km
Dénivelé : 1550 m
Durée: 7h
Difficulté: Difficile
Départ: parking au niveau du Visitor Center

Malgré la difficulté de cette randonnée, si ta forme physique te le permet, je te conseille vivement de l’inclure dans ta liste de choses à faire en Nouvelle-Zélande. Cette ascension s’assimile à une longue montée dans du sable volcanique. Si tu ne visualise pas, quand tu marches dans le sable, celui-ci glisse sous ton poids, ce qui rend l’effort d’autant plus pénible. Et quand tu penses en avoir terminé, il te reste encore une portion d’escalade dans les rochers pour atteindre le cratère… enneigé (et même glissant) même en plein été austral ! Si tu aimes l’aventure et les expériences uniques en leur genre, tu ne seras pas déçu.e ! 

Par contre, je te conseille de partir dès le lever du soleil, voire même un peu avant, afin de ne pas souffrir de la chaleur lors de l’ascension dans la roche volcanique. Prévois aussi des bâtons pour t’aider à la montée, mais aussi et surtout à la descente et si tu as des rondelles pour la neige, pense à les mettre 😉 Enfin, c’est toujours mieux quand on le dit, mais n’oublie pas de prévoir beaucoup d’eau car tu n’en trouveras pas sur le chemin, ainsi qu’un pull car au sommet il fait froid !

randonnée en Nouvelle Zélande
randonnée en Nouvelle Zélande

Le Northland

Type : Boucle
Distance: 9 km
Dénivelé : 170 m
Durée: 2h30
Difficulté: Facile
Départ: parking près de la plage

Une superbe randonnée côtière qui a tout pour plaire ! Peu de dénivelé et un panorama fort sympathique depuis ce chemin à flanc de falaise qui mène à une arche naturelle dans la roche.

Attention toutefois à bien vérifier l’horaire de la marée afin de ne pas se retrouver dangereusement piégé sur la plage englouti sous les flots.

Type : Boucle
Distance: 7.8 km
Dénivelé : 110 m
Durée: 2h00
Difficulté: Facile
Départ: parking près de la plage

Au coeur d’une réserve naturelle, ce sentier est un écotrail qui permet, si tu as de la chance, de voir certains oiseaux protégés le long du parcours.

Et, si comme nous tu n’as pas cette chance, tu profiteras d’une jolie vue sur la baie depuis le belvédère.

randonnées en Nouvelle Zélande

La péninsule de Coromandel

Type : Aller – Retour
Distance: 5 km
Dénivelé : 180 m
Durée: 1h
Difficulté: Facile
Départ: parking près de la plage

Cette célèbre randonnée de Nouvelle-Zélande permet d’atteindre une jolie plage, réputée pour son arche naturelle creusée dans la roche. A marée basse, la plage est assez grande pour en profiter sans trop de promiscuité avec ses voisins (à éviter tout de même le week-end pendant les vacances estivales de janvier). Par contre à marée haute la plage est quasi inexistante.

L’intérêt pour les photographes est de s’y rendre quand la marée remonte et que l’eau commence à entrer dans la grotte.

randonnées en Nouvelle Zélande

Il existe bien sûr de très nombreuses autres randonnées en Nouvelle Zélande et, pour cela, je t’invite à consulter les informations accessibles directement sur les sites internet de chaque parc. Tu y trouveras sûrement un dépliant à imprimer avec la liste des randonnées classées par difficulté.

Tu as d’autres randonnées à me conseiller en Nouvelle-Zélande ?

Épingle-moi sur Pinterest !

pinterest randonnées en nouvelle zélande
pinterest randonnées en nouvelle zélande
pinterest randonnées en nouvelle zélande

4 réflexions sur “Les randonnées incontournables en Nouvelle-Zélande”

  1. C’est vraiment un pays dans lequel je m’imagine rester un moment. Impensable pour moi de ne passer que des vacances là-bas, tant il y a à voir, mais rester plusieurs mois, ça me tente vraiment beaucoup !

    1. Maintenant que je randonne bien plus, je me verrais bien y passer plusieurs mois (notamment pour réaliser le traversée de l’île sud à pied), mais à l’époque après un mois sur la route, j’étais bien contente de rentrer car malgré ses paysages grandioses, je n’avais pas trouvé cela aussi dépaysant que je l’espérais. (et j’avais été très déçue sur le plan écologique, quand on pense que la France ne fait rien, c’est bien pire là-bas). Mais quand on connait ces points à l’avance on appréhende son séjour sur place différemment.

  2. La Nouvelle-Zélande me rappelle de très bons souvenirs puisque j’ai passé 4 mois dans ce pays même si cela remonte à 9 ans (mes articles ne sont plus du tout à jour). J’ai plus fait de treks que de randos, mais je garde en mémoire, ces randos complémentaires à celles que tu cites:
    – Mueller Hut dans le parc national Mont Cook
    – Roys Peak “jadis” n’était pas si fréquentée :/
    – de mémoire il y avait une balade chouette à faire au Lac Tekapo
    – pour découvrir la faune sauvage de l’île Stewart
    Enfin j’ai fréquenté le parc national nelson lakes, qui paradoxalement avec sa beauté n’était pas si fréquentées et je suis même passé au pied du mount robert ^^ j’avais envisagé d’y monter mais j’étais fatigué et n’avais plus assez de vivres !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *