close

Découvrir les glaciers Fox et Franz Josef en Nouvelle-Zélande

Les glaciers de Franz Josef et Fox sont tous deux situés dans le parc national de Westland Tai Poutini, sur la côte ouest de l’île du sud de la Nouvelle-Zélande. Bien que très proches l’un de l’autre et faciles d’accès, ces deux glaciers n’en sont pas moins différents, avec des paysages variés. Il n’est donc pas toujours aisé de choisir lequel découvrir lorsque il n’est pas possible de consacrer du temps à ces deux merveilles de la nature.

N’ayant pu nous résoudre à faire un choix, nous avons finalement décidé de les découvrir tous les deux au cours de la même journée.

Fox glacier


En provenance de la région de Queenstown et Wanaka, c’est donc tout naturellement que nous avons commencé notre journée par le premier glacier sur notre route : Fox Glacier.

Pour info, si tu regardes sur une carte tu pourras voir que ce glacier est situé juste derrière le Mont Cook et fait partie de la même chaine de montagne. Malheureusement (ou heureusement, tout dépend du point de vue), il est impossible de traverser cette région montagneuse pour relier les deux glaciers en voiture. Si tu visites le parc du Mont Cook, tu n’auras donc pas d’autres choix que de faire un grand détour par Wanaka au sud pour rejoindre la côte ouest et le Fox glacier. 

NZ-J9-fox-glacier

Quand le temps est bien dégagé, on peut apercevoir le Fox Glacier depuis la route. Les deux spots les plus connus pour contempler le panorama sont celui dit du ‘peak viewpoint’ situé sur la Gillespies Beach Road et celui de la ‘Jetty Viewpoint’ sur les bords du lac Matheson. Tous deux permettent de jouir d’une vue fabuleuse sur le glacier et le Mont Cook, notamment en fin de soirée quand la lumière dorée inonde les montagnes. Le spot depuis le lac est aussi très prisé pour les photographes qui cherchent à capturer le reflet des montagnes sur l’eau calme et limpide lors de belles journées sans vent ! (avec le vent et les vaguelettes tu peux oublier pour le reflet, même si la vue reste très jolie).

Pas de chance pour nous, le plafond nuageux était très bas, autant te dire que la photo du reflet depuis le lac Matheson on pouvait se la carrer bien là où tu penses 😀 A défaut d’avoir une belle photo (mais loin d’être unique), le temps maussade ne nous a pas empêché d’apprécier les sublimes paysages traversés le long de la route avant d’arriver au parking du glacier.

franz josef

Nous avons visité ce glacier début 2018 et à l’époque, un sentier permettait de rejoindre un belvédère en 20-30 minutes environ. Malheureusement, à cause d’un glissement de terrain et du réchauffement climatique qui fait reculer le glacier un peu beaucoup plus tous les ans, ce chemin d’accès n’existe plus. Un nouveau belvédère a cependant été aménagé avec une nouvelle voie d’accès quelques kilomètres plus au sud.

Même si la vue sur le glacier n’est pas des plus impressionnantes en comparaison avec le Mont Cook ou juste avec nos glaciers français dans les Alpes, le paysage n’en reste pas moins incroyable. Je suis personnellement restée scotchée par le contraste entre les glaciers et la forêt tropicale. C’est vraiment très étrange de voir cette végétation pousser dans une zone si austère.

fox glacier nouvelle zélande
fox glacier
fox glacier nouvelle zélande

Franz Josef glacier


Après cette relativement courte balade, nous reprenons donc la route en direction du deuxième glacier, le Franz Josef, situé à 30 minutes de Fox glacier.

Le Franz Josef glacier est bien plus populaire que le précédent et l’on s’en aperçoit dès le parking, plus grand et pourtant bien rempli ! 

Si tu te demandes pourquoi il est plus visité, tout simplement car il offre plus de possibilités de randonnées et d’activités et que ces dernières sont, selon mon avis subjectif, plus sympathiques qu’à Fox glacier. C’était déjà le cas lors de notre visite, et je me dis que c’est encore plus probable maintenant qu’il est devenu impossible de s’approcher de Fox glacier à pied. Son véritable atout comparé à Franz Josef.

Pour découvrir le glacier à pied, tu as trois choix principaux:

  • La randonnée très courte de Sentinel Rock Walk pour rejoindre un belvédère (assez éloigné du glacier) en 20 minutes
  • La randonnée populaire et facile de Franz Josef, qui permet de rejoindre un belvédère sur une moraine juste en face du glacier en 1h30 environ (en prenant son temps et de nombreuses photos)
  • La randonnée sportive de Robert Point Track qui permet d’accéder à un point de vue en hauteur, surplombant le glacier. Il faut compter 5h pour faire l’aller-retour.

Compte tenu de la météo, nous avons vite écarté la troisième option. A la place, nous avons suivi le sentier le plus prisé sans grande conviction suite à nos expériences précédentes en Nouvelle-Zélande. En effet, depuis notre arrivée dans ce pays, on a pu constater que les randonnées très accessibles sont souvent décevantes.

Mais parce qu’il y a toujours une exception à la règle, malgré le nombre de personnes sur le sentier, je me revois pousser des ooooh et des aaaaah d’émerveillement sur quasi toute la durée du parcours.

franz josef glacier
franz josef

Il faut dire que le paysage est juste incroyable ! C’était similaire à ce que nous avions pu voir le matin à Fox glacier mais en mieux. En quelques kilomètres, passer de l’humidité de la forêt tropicale à la fraicheur de la glace c’est une sensation impossible à décrire. Ajoute à cela les nombreuses cascades qui jaillissent de la roche le long du sentier et j’étais redevenue une gamine avec les yeux qui pétillent. 

Je n’ose même pas imaginer à quel point ça doit être beau sous un rayon de soleil !

franz josef glacier nouvelle zélande

Lequel choisir ?


Alors, Fox glacier ou Franz Josef glacier ? 

Je pense qu’après la lecture de cet article et suite aux changements concernant l’accès à Fox glacier, il apparaît assez clairement que le glacier Franz Josef est celui des deux à ne pas manquer. 

Même si j’ai été charmé par ces paysages, je voudrais néanmoins terminer cet article avec une mise en garde sur ce que tu vas voir. Si tu as déjà approché des glaciers, que ce soit en France, en Suisse, en Autriche ou même à l’étranger, en Islande, dans les Rocheuses canadiennes ou en Argentine pour ne citer que ces pays bien connus alors ne t’attends pas à du WAOUH. Les sites sont très jolis, mais rien de comparable et d’aussi impressionnant que les glaciers présents dans les pays précédemment listés.

franz josef glacier

Comme je l’ai déjà mentionné, ce qui fait à mon avis toute la spécificité de ces glaciers c’est leur accessibilité depuis la route sans grand dénivelé et leur environnement tropical, que je n’avais jamais vu ailleurs.

Pour résumer, même sans être grandioses, ces deux sites n’en sont pas moins remarquables et je conseille donc à tous les visiteurs d’en intégrer au moins un dans le planning des sites à découvrir dans l’île du sud. 

Informations pratiques

Tarif : les deux sites sont gratuits et des parkings aménagés sont disponibles sur place au départ des randonnées.

Pour en savoir plus sur la région des Glaciers et les activités possibles, tu trouveras toutes les informations sur le site officiel du parc national du Westland Tai Poutini.

Épingle-moi sur Pinterest !

Tags : Ile du SudRécits de voyageRoad-trip

Un commentaire

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.