A la découverte du village médiéval de Parthenay dans les Deux-Sèvres

Depuis qu’on se connait, je crois qu’à chaque fois qu’on passe par Parthenay pour visiter nos familles, le co-voyageur me dit qu’il aimerait tant me faire découvrir le village de son enfance. Celui-là où il passait ses vacances chez ses grands parents. Sa madeleine de Proust version ville.

Mais moi Parthenay, bwof. Je ne saurais te dire pourquoi mais j’étais pas hyper hyper emballée pour visiter un village perdue au milieu de nulle part des Deux-Sèvres. Mais il y a quelque temps, j’ai finalement succombé à la pression et j’me suis dit pourquoi pas, ça ferait peut-être un article sympa pour le blog finalement. (Où quand avoir un blog te pousse à sortir de tes retranchements pour visiter des endroits qui ne te motivent pas plus que ça).

Et forcément, le co-voyageur avait bien raison d’insister. Cette ville et son bourg médiéval est juste magnifique ! Si tu passes dans la région, pour aller au Futuroscope ou à Poitiers par exemple, clairement tu dois faire un détour pour visiter ce village. Et promis tu ne le regretteras pas !

Mais en attendant, histoire de te donner l’eau à la bouche (et peut-être te convaincre …) voici une idée d’itinéraire à réaliser dans le sens inverse des aiguilles d’une montre à partir de la maison du Patrimoine qui se situe à côté de la porte St Jacques, sur les bords du Thouet. Tu peux bien sûr le commencer de n’importe où, mais ce circuit permet d’y aller crescendo en termes de découverte. Personnellement c’est ce que je préfère quand je visite un endroit, garder le meilleur pour la fin !

Itinéraire pour découvrir Parthenay


carte-parthenay

  • Des berges du Thouet aux remparts de la citadelle

Le co-voyageur ne pouvait pas mieux choisir ce début d’itinéraire. Ce jour-là, l’eau de la rivière était si calme qu’elle offrait un reflet parfait aux éléments. Même la porte St Jacques y a eu droit ! Après avoir traversé la rivière, nous longeons le Thouet sur quelques mètres avant de retrouver le sentier qui longe les remparts.

Le choc est direct. Quand le co-voyageur me parlait de ville médiévale j’imaginais des ruines. Ben non. Des vrais remparts. Avec des vraies tours qui tiennent encore débout où il y a même des chèvres qui broutent ! Bref, ça faisait à peine 10 minutes qu’on marchait et j’étais déjà conquise.

Du sentier, le clocher de l’église et le beffroi sont visibles derrière l’épaisse muraille. Je me dis que pour prévoir de tels remparts, il doit s’y cacher de bien belles choses …

thouet-parthenay

  • La vieille ville

Nous empruntons ensuite une route qui nous emmène tout droit dans le centre historique de Parthenay. Nous sommes en pleine semaine, il est encore tôt. Il fait bon flâner dans les rues encore désertes alors que les cafés commencent à préparer leurs terrasses. Et puis soudainement je m’arrête. Je n’en crois pas mes yeux.

Devant moi, une jolie maison à pan de bois ! Je croyais que cette architecture n’existait qu’en Alsace, mais pas là dans les Deux-Sèvres ! Je suis scotchée, c’est tellement imprévu, je suis ravie et mon appareil photo aussi. Nous rejoignons l’église St Laurent, malheureusement en rénovation lors de notre passage et nous continuons dans les petites ruelles adjacentes pour rejoindre la place des bancs.

centre-historique-parthenay

Il faut dire que le centre est assez atypique avec quelques maisons à pan de bois disséminés au milieu de maisons plus traditionnelles. Malgré mon objectif grand angle, l’étroitesse de certaines rues ne permet pas de photographier les plus belles façades… c’est bien aussi de te laisser la surprise 🙂

A quelques rues de là, la porte de la citadelle, communément nommée porte de l’Horloge à cause de son beffroi, attend notre visite. Pas de bol pour nous, ce jour là l’entrée était fermée. Mais si tu y passes, sache que tu pourrais y voir le mécanisme de l’horloge et profiter d’une jolie vue sur la ville.

Mais bon, ce n’est pas ça qui va entacher mon optimisme et je me rattrape avec le belvédère situé dans le petit parc juste derrière la porte. La vue est fort sympathique sur le Thouet et la basse-ville au pied des remparts.

parthenay-belvedere

En continuant à l’intérieur des remparts de la citadelle, je découvre un nouveau point de vue, vers l’est cette fois, sur la rue de la Vau St Jacques et le viaduc en arrière plan. Cette rue menant à la porte St Jacques à l’air très mignonne et c’est donc dans cette direction que nous continuons notre visite.

  • La rue de la Vau St Jacques

Dès l’entrée de la rue, je comprends rapidement pourquoi le co-voyageur avait l’air si emballé à me faire découvrir cette partie de la ville. C’est clairement, de mon point de vue totalement subjectif, le plus beau coin de Parthenay !

Ici, contrairement au centre ville, toutes les façades arborent les fameux colombages qui leur confère ce style si médiéval. Les pavés et les fenêtres fleuries contribuent sans aucun doute au charme et à l’ambiance de cette rue.

vaud-st-jacques-parthenay

Au bout de celle-ci se trouve la porte St Jacques, la deuxième des quatre portes de le citadelle. Cette fois nous avons plus de chance, nous pouvons y monter et pour découvrir un autre point de vue sur la rue en contrebas. Depuis le début de notre itinéraire, et plus particulièrement dans cette rue, je suis épatée par l’état des fortifications. Je me doute qu’il y a eu un travail de rénovation, c’est réussi et c’est magnifique ! Ça fait plaisir de visiter une ville médiévale avec autre chose que des ruines.

porte-st-jacques-parthenay

En plus, je ne sais pas si nous avons de la chance où si c’est normalement aussi désert, mais il n’y a presque personne dans les rues. C’est vraiment très agréable de profiter au calme, attablés à la terrasse d’un café.

  • Le château

Si tu cherches un château, je vais te décevoir mais tu ne risques pas de le trouver. Pour le coup, celui-ci est bien en ruine et il ne reste quasiment rien à part quelques tours et la Bastille de Richemont. Il est cependant possible d’aller se promener dans son enceinte et essayer d’imaginer à quoi il pouvait bien ressembler ! On y accède par un pont en bois qui relie la Bastille, construite autrefois pour protéger le château. Comme tu peux le constater il ne reste vraiment rien du château, la nature a repris ses droits et l’ancienne place du château est désormais recouverte d’herbe.

chateau-parthenay

  • Le viaduc

L’itinéraire pourrait s’arrêter ici, mais ce serait dommage de ne pas continuer quelques minutes jusqu’au viaduc tu ne crois pas ? Pour cela il te faudra sortir de la rue de la Vau St Jacques par la fameuse porte et traverser le pont. Si tu veux une jolie photo de carte postale c’est ici que ça se passe. De rien, merci.

On longe ensuite les rives du Thouet quelques mètres, avant de rejoindre le pont d’où tu auras une autre super belle vue sur la porte St Jacques et la rivière d’un côté et sur le Viaduc de l’autre. Si tu n’es pas fatigué.e tu peux continuer sur le sentier bien aménagé qui passe sous le Viaduc et traverser sur une petite passerelle juste après celui-ci. Tu pourras ensuite rejoindre tranquillement le point de départ tout en te demandant comment tu as pu rester dans l’ignorance de ce superbe village aussi longtemps ! 😉

parthenay-viaduc

Informations pratiques


  • Durée et kilomètres

Compte une demi journée pour réaliser cette boucle. La citadelle étant située sur un promontoire, certaines sections montent un peu. Tout dépend les allers et retours que tu feras dans les rues, mais ce tour fait plus ou moins 5 km.

  • Liens utiles

Si j’ai attisé ta curiosité et que tu souhaites maintenant à ton tour découvrir Parthenay, tu trouveras d’autres informations sur le site de l’office de tourisme du Pays de Gâtine et le site de l’office de tourisme des Deux Sèvres.

  • Comment s’y rendre

Parthenay est située à 1h en voiture de Poitiers et de Cholet et 40mn de Niort. Si tu fais partie de la team sans voiture, tu pourras aussi rejoindre le village avec le système de bus de la SNCF à partir de ces 3 villes.

Alors, Parthenay tu en dis quoi ?

One thought on “A la découverte du village médiéval de Parthenay dans les Deux-Sèvres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.