close

La pointe de Talamarche depuis le col de la Forclaz

Envie d’une randonnée panoramique et pas trop compliquée? Alors je pense que celle-ci te plaira ! La pointe de Talamarche surplombe le magnifique lac d’Annecy et la randonnée pour s’y rendre est sublime avec de nombreux belvédères sur les massifs environnants.

Nous avons réalisé cette randonnée sur 2 jours car initialement nous avions prévu une grande boucle avec l’ascension de la Tournette et des Dents de Lanfon en sus. Mais mi-juin, de nombreux névés persistants nous ont obligés à revoir nos plans, nous limitant à la pointe de Talamarche seule. Ayant déjà réservé notre nuitée au refuge de Larrieux, nous avons réalisé cet aller-retour sur 1 jour et demi, mais elle se fait très bien en une journée !

pointe-talamarche

En résumé


Type : Aller-retour
Distance : 23km (26km avec le refuge de Larrieux)
Dénivelé total: 1500m 
Durée : 7-8h 
Difficulté: Moyen 
Départ: au parking du col de la Forclaz
Le parcours : la pointe de Talamarche

Du col de la Forclaz au chalet des Crottes


C’est de très très (très !) bon matin que nous arrivons, pas très frais et pas très réveillée pour ma part, au col de la Forclaz, l’un des nombreux points de départ de cette randonnée. Ce col est aussi très réputé pour sa vue panoramique sur le lac d’Annecy et pour son club de parapente. Malgré l’heure matinale, quelques courageux s’élançaient déjà. Et quand on aime la tranquillité pour profiter du décor incroyable, on les comprend !

lac-annecy

Quelques photos plus tard, on part enfin, direction le premier (ou le deuxième) belvédère de la pointe de la Rochette que l’on atteint après une montée courte mais raide en forêt. Un joli point de vue bien caché qui offre un nouvel angle sur le lac d’Annecy ainsi que sur le promontoire massif de la Tournette. 

Le sentier redescend ensuite légèrement tout en longeant la paroi rocheuse jusqu’au belvédère suivant, le Rocher du Roux. Le panorama est très sympa, quoique semblable à ceux d’avant. Néanmoins, on apprécie la fraîcheur des sous-bois ! 

tournette

En retrouvant l’air libre des alpages, la vue est grandiose sur la Tournette qui nous domine de tout son imposant massif rocheux.  Nous ne la quittons pas des yeux jusqu’au Chalet de l’Aulp d’où part le sentier pour y aller. En voyant des courageux l’emprunter nous hésitons … nous savons déjà que nous ne pourrons pas monter tout en haut, mais on pourrait faire l’aller-retour jusqu’au chalet du Casset non ? La raison nous rattrape et pensant encore pouvoir grimper les Dents de Lanfon nous préférons garder du jus pour la suite de la journée et abandonnons donc cette idée. Tant pis.

Alors que nous étions seuls et tranquilles depuis le début de la randonnée, au col de l’Aulp nous nous retrouvons quasi submergés par une marée humaine… et nous découvrons avec effroi (oui, oui, rien que ça! ) un parking rempli de voitures ! Mais… que… pourquoi? Ne serions-nous pas seuls à monter à la pointe de Talamarche ??? Notre sueur froide aura été intense, mais brève dès que l’on a compris que la plupart de ces personnes venaient en fait profiter du restaurant du chalet de l’Aulp à quelques centaines de mètres de là. 

pointe-talamarche
pointe-talamarche

Même si la vue est une fois de plus superbe depuis les chalets, sauvages que nous sommes, nous accélérons le pas pour retrouver le calme de la nature quelques mètres plus loin. Nous rejoignons ainsi rapidement le chalet des Crottes (ça ne s’invente pas!) après avoir traversé une ravine humide et boueuse en sous-bois. Si tu ne veux pas faire comme moi et te retrouver la tête dans la boue, prévois de bonnes chaussures de marche (et évite les converses blanches #truestory).

Au chalet, je te conseille de faire une petite pause et de profiter du panorama avant de te lancer dans la deuxième ascension de la journée !

pointe-talamarche
lac annecy

Col des Frêtes et pointe de Talamarche


La partie suivante qui passe par les chalets de Nantets est à mon avis la section la plus éprouvante de la randonnée, mais aussi la plus spectaculaire. Une ascension raide, en plein soleil avec un petit passage technique au niveau du roc Lancrenaz. Rien d’impossible en prenant son temps et en utilisant la main courante. 

Par contre le panorama est grandiose tout du long ! La Tournette derrière nous, les Dents de Lanfon et la pointe de Talamarche juste devant et le lac d’un bleu profond sous nos pieds. C’est beau, on ne s’en lasse pas !

talamarche

Le sentier jusqu’à la pointe de Talamarche ne passe pas par le col des Frêtes. Cependant, je trouve ça dommage de ne pas faire ce petit détour car la vue y est sublime. Si tu as un peu de temps, tu peux même continuer le long de la crête jusqu’au pied des Dents de Lanfon, c’est impressionnant.

Comme nous avions prévu de grimper les Dents de Lanfon, ce détour n’en était pas un pour nous … initialement. Puisqu’en arrivant au pied des Dents, le passage très étroit, raide et pas sécurisé était complètement recouvert par un névé. Nous avons malgré tout voulu tenter le coup, mais sans crampons c’était mission impossible. On était déçu, mais en montagne on ne rigole pas avec la sécurité. On a fait demi-tour et ma foi on s’est posé sur la crête, face au lac pour déjeuner et faire une petite sieste avant de continuer vers la pointe de Talamarche.

dents de lanfon
dents de lanfon

Après ce repos et les coups de soleil en cadeau, on se motive pour repartir vers la pointe de Talamarche. Le sommet se rejoint plutôt facilement depuis le col de Frêtes, suffit de suivre le sentier et les panneaux. Enfin, ça c’est si tu n’arrêtes pas toutes les 30 secondes pour prendre des photos !

Une fois arrivé dans les cailloux, la pointe se trouve tout au bout du sentier à gauche avec un belvédère bien dégagé à 360° sur les Dents de Lanfon d’un côté et la Tournette de l’autre et toujours le lac en contrebas. Cette dernière partie n’est pas vraiment indiquée, il faut naviguer à vue entre les rochers, une section que je ne conseillerais pas à des enfants… 

dents de lanfon
tournette

Le refuge de Larrieux


Tu peux choisir de faire demi-tour à la pointe de Talamarche et redescendre au col de la Forclaz par le même chemin, ou bien si tu as le temps et l’envie tu peux aussi continuer jusqu’au Chalet de Larrieux un peu plus loin afin de profiter d’un autre paysage et accessoirement de te rafraîchir avant de repartir.

Et si tu hésites, depuis l’embranchement de la pointe de Talamarche tu peux voir le chalet en question tout au bout de l’avancée rocheuse. C’est pas très loin, allez, tu viens ?

chalet larrieux

Pour rejoindre le chalet, une grande descente et quelques névés, mais rien de bien méchant en faisant attention. Et puis… surtout, notre première rencontre avec les bouquetins ! Pour une surprise, c’était une vraie surprise ! Je n’aurais jamais pensé en voir dans cette région. Il y avait tout un troupeau autour du refuge, de quoi bien m’occuper pour passer le temps avant le souper. 

tournette talamarche

Le refuge de Larrieux est situé dans un cadre magnifique et parce qu’on y est bien accueilli et qu’on y mange bien, je te le recommande si tu viens randonner dans la région ! 

Le soir on a même eu droit à un superbe coucher de soleil… magique.

pointe-talamarche
coucher de soleil
coucher de soleil

Le lendemain nous avons pris le chemin du retour, le même sans tous les détours, nous permettant de re-profiter de tous les paysages sous une luminosité différentes et d’arriver au parking avant midi. 

pointe-talamarche

talamarche

En résumé, même si nous n’avons pas pu réaliser en totalité la boucle prévu, nous sommes néanmoins très satisfait de ce week-end. C’était un première pour nous dans la région et j’espère bien y retourner pour grimper à la Tournette cette fois-ci ! 

Si tu recherches d’autres randonnées en Haute-Savoie, voici quelques idées :

Épingle-moi sur Pinterest !

Tags : Auvergne-Rhône-AlpesHaute-SavoieRandonnées

2 commentaires

  1. C’est sublime ! J’imagine votre surprise en découvrant les voitures attroupées pour le restaurant, mais il est fameux :p La vue depuis le refuge donne envie d’y passer tout l’été…

    1. Ahah oui on a été un peu effrayé, j’ai pensé quelques instants qu’il y avait une course … l’horreur !
      En tout cas c’est clair que si je n’habitais pas aussi loin je me laisserais sûrement tenter par ce restaurant 🙂

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.