Vents & Voyages

Le tour du lac de la Gruyère en 2 jours

La région de la Gruyère est à mes yeux la carte postale la plus représentative de Suisse, entre ses vallons, son lac, son village médiéval et ses fabriques de fromage et de chocolat distants de quelques kilomètres. Et si jusque là je connaissais très bien les deux derniers (#legrascestlavie), le sentier du tour du lac de la Gruyère me faisait les yeux doux depuis quelques temps.

C’est comme ça qu’à l’occasion d’un beau week-end de printemps nous avons opté pour cet itinéraire prometteur autour du lac de la Gruyère.

Pour la petite note culturelle, le lac de la Gruyère fut créé en 1948 par le barrage de Rossens et est désormais le plus important lac artificiel de Suisse, en plaine. La particularité de ce lac, outre son décor incroyable, est qu’il s’étend à l’emplacement même d’un ancien lac glaciaire. Si tu aimes la géologie, ici tu seras servi 🙂 

Le tour du lac de la Gruyère en résumé

Départ / Arrivée:

Broc

Durée:

2-3 jours

Difficulté:

Moyen (3/5)

Meilleure Saison:

Eté

Bivouac :

Non autorisé

Le tracé officiel découpe le tour de lac de la Gruyère en 3 étapes d’environ 12km et 500m de dénivelé chacune. Ces étapes nous paraissant assez courtes pour notre rythme, nous avons préféré le réaliser en 2 jours, avec une première grosse journée entre Broc et l’hôtel à Pont en Ogoz et une demi journée pour rentrer à Broc.

Jours

Etapes

Distance (km)

Durée

Dénivelé +

Dénivelé -

Difficulté

1

Broc- Pont en Ogoz

31

7h00

600

500

++

2

Pont en Ogoz - Broc

13

3h30

240

340

+

Retrouve l’itinéraire complet et la trace GPX sur le site AllTrails.

tour du lac de la gruyère

Récit photographique du tour du lac de la Gruyère

L’itinéraire débute au niveau du parking de la Sarine, juste à côté de la saulaie blanche. Cette zone alluviale préservée constitue la plus grande forêt de ce type en Suisse

Le bout du lac n’étant pas immergé, nous décidons de couper au plus court à travers le lac pour rejoindre l’autre rive. Mal nous en a pris ! Nous ne le voyions pas de loin mais, un filet d’eau assez large et profond pour nous empêcher de sauter par dessus, nous bloque le passage à quelques mètres de la rive. Heureusement, en remontant le cours et en suivant les traces de personnes aussi peu malignes que nous, nous finissons par trouver un endroit où traverser. Cette randonnée commence bien !

De là, nous empruntons ce qui s’apparente à un vrai sentier, en sous-bois. 

Le sentier vallonné nous permet de profiter du panorama sur le Moléson, la Dent de Broc ou le Gibloux, à travers quelques rares fenêtres entre les branches des arbres pourtant peu feuillues à cette époque de l’année.

tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère

Un peu plus loin, toujours depuis le sentier qui surplombe le lac, nous apercevons le pont de Corbière marquant ainsi les 10 premiers kilomètres de cette longue journée ! Au niveau du pont, nous quittons le sous-bois humide pour profiter enfin du soleil et des paysages de la Gruyère, entre lac et prairies fleuries.

Arrivés au sommet d’une petite colline, nous découvrons avec joie le superbe panorama dans notre dos. Ce que j’adore au printemps, c’est de pouvoir randonner tout en contemplant les sommets encore enneigés. De quoi me faire patienter avant de m’aventurer eh haute montagne l’été.

Nous profitons de ce décor enchanteur pour faire une petite pause bien méritée et reprendre un peu de force avant de continuer pour les 15 derniers kilomètres de la journée.

tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère

Au fur et à mesure que nous avançons, je m’émerveille du paysage. Une jolie petite église par ci, des jolies plages en bordure de lac par là, je suis vraiment conquise par ce premier mini-trek de la saison.

Et encore, je n’avais pas vu le plus beau !

En toute objectivité, la plus jolie section de ce tour du lac de la Gruyère se situe à l’extrémité du lac, du côté du barrage de Rossens, plus particulièrement entre les villages de Pont la Ville et Pont en Ogoz.

Depuis Pont la ville, l’itinéraire repasse dans la forêt, où cette fois nous surplombons les hautes falaises de calcaires qui se jettent dans le lac. A cet endroit la couleur de l’eau est indescriptible, alternant entre bleu turquoise et vert émeraude selon les reflets du soleil. 

tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère

Nous arrivons au barrage de Rossens en début d’après-midi et, malgré le soleil qui tape bien fort pour un journée d’avril, le vent qui s’engouffre depuis les gorges jusqu’au barrage me surprend ! Je tiens bien fort les poignées de mes bâtons pendant que je tente (intrépide que je suis) de prendre quelques photos sous mes pieds, depuis le milieu du barrage. 

Les photos que je te présente ici ne permettent malheureusement pas de vraiment apprécier la hauteur vertigineuse du barrage (ni le vent fougueux dans mes cheveux !). Il faudra que tu ailles voir ça toi même.

tour du lac de la gruyère

Enfin, au détour d’un virage dans les sous-bois, ce que j’attendais de voir depuis le début de cette journée se révèle.

L’île d’Ogoz et son château ! 

Ce jour là, comme souvent au printemps, l’île est accessible à pied par un fin ruban de sable. Mais quand l’eau du lac est à son plus haut niveau, les châteaux ne sont accessibles que par bateau. 

Cette île est le dernier vestige du village englouti sous les eaux lors de la création du barrage en 1948. En effet, ces deux châteaux datant du  XIIIème siècle avaient été construit sur un promontoire qui émerge aujourd’hui au dessus des eaux, plus le plus grand plaisir des randonneurs !

tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère

Je ne vais pas te mentir, avec près de 30km dans les pattes, je n’avais plus qu’une envie, arriver à l’hôtel et ne plus bouger !

Nous avions choisis de nous poser au Restauroute de la Gruyère, sans trop savoir à quoi nous avions affaire. Eh bien, une très bonne surprise pour notre part ! L’endroit ne paie pas de mine, mais nous avions une chambre avec vue superbe sur le lac et les montagnes, de quoi profiter du coucher de soleil sans bouger 🙂 Et surtout, comme l’hôtel est sur une aire d’autoroute, il y avait plusieurs boutiques pour trouver de quoi nous rassasier. 

tour du lac de la gruyère

Reposés, frais et sans courbature aucune (nan j’déconne !),  nous repartons le lendemain matin en espérant rejoindre le parking avant midi. 

Mais c’était sans compter sur les courbatures et la fatigue accumulée. Les paysages, semblables à la veille, ne suffisaient plus à nous donner l’énergie nécessaire pour avancer à un bon rythme. 

Nous avons terminé ce tour du lac de Gruyère à notre rythme, lentement et en silence, en réfléchissant déjà à nos prochaines escapades.

tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère
tour du lac de la gruyère

Informations Pratiques

Le sentier du lac de la Gruyère est accessible facilement depuis n’importe quel village qui borde le lac, en voiture ou en train. 

Le bivouac est interdit (et surtout presque impossible) sur tout le sentier. 

Cependant plusieurs hôtels, chambres d’hôte et campings jalonnent ce parcours pour y passer la nuit.

-> Réserve ton hébergement au meilleur tarif 

Le sentier du tour du lac de la Gruyère est de difficulté moyenne, principalement sur des sentiers de forêt et en campagne.

Cependant, tu peux faire comme nous et augmenter la difficulté en réalisant le tour sur 2 jours au lieu de 3.

Si tu ne connais pas la région, je ne peux que te conseiller de rester quelques jours de plus pour visiter le village médiéval de Gruyères ainsi que la fromagerie et la chocolaterie. Et si tu as encore du jus dans les pattes, tu peux continuer à randonner du côté du Moleson. 

Tu trouveras plus d’infos dans mon article sur mon Week-end dans la région de la Gruyère.

Matériel de randonnée
Si tu cherches à t’équiper avec du matériel de qualité je te conseille les enseignes / sites suivants, tous spécialisés dans les équipements outdoor:

Epingle-moi sur Pinterest !

pinterest tour du lac de Gruyère
pinterest tour du lac de Gruyère

4 réflexions sur “Le tour du lac de la Gruyère en 2 jours”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *