Vents & Voyages

Tout savoir pour visiter les grottes de glace en Islande

Parmi les nombreux sites d’exception que tu pourras visiter en Islande, les grottes de glaces font incontestablement parties des plus féériques.

Qu’elles soient blanches, bleues ou même noires, les grottes de glace ne laissent personne indifférent. J’ai eu l’occasion d’en visiter plusieurs, en Islande et ailleurs, et à chaque fois c’est la même chose, mes yeux pétillent devant la beauté de ces formations naturelles.

Donc quand j’ai décidé de réaliser un road-trip en hiver en Islande, impossible de ne pas prévoir une excursion pour aller visiter des grottes de glace !

Mais c’était sans compter sur le nombre faramineux d’excursions possibles. Trop de choix tue le choix. De l’excursion d’1h à celle d’une-demi journée, à des prix plus ou moins exhorbitants, comment savoir quelle excursion privilégier ?

Je t’avoue que j’ai choisi un peu au pif en fonction de mon budget et des avis disponibles sur la plateforme de réservation.

C’est donc pour te faciliter la tâche que dans cet article tu trouveras quelques informations pour t’aider à faire le bon choix.

La formation des grottes de glace en Islande

Déjà, c’est quoi une grotte de glace et comment sont-elles formées ?

Comme le nom l’indique, les grottes sont formées de glace. En Islande, ces grottes sont dites sous-glaciaires car elles se créent au sein même d’un glacier. Les grottes sous-glaciaires ne sont pas à confondre avec les grottes glacières naturelles, où de la glace se forme naturellement sur les parois rocheuses en toute saison. Pour info, on trouve des glacières naturelles dans le Jura (où il n’y a donc plus de glaciers depuis belle lurette !)

Les grottes sous-glaciaires en Islande se forment par la fonte de la glace (du glacier) qui est le plus souvent liée à la proximité d’une source chaude issue de l’activité volcanique. Cependant, avec le réchauffement climatique la fonte de plus en plus importance de la glace au printemps a tendance à former de plus en plus de torrents sous-glaciaires, créant naturellement plus de grottes de glace l’hiver.

De ce fait, les grottes de glace sont en perpétuel mouvement et peuvent changer d’aspect d’une journée à l’autre. Et c’est exactement pour cette raison que, en dehors de leurs sublimes couleurs, je trouve ces grottes si fascinantes.

grotte de glace blanche

Les différentes grottes de glace et leurs couleurs

En Islande tu as la possibilité de voir 3 types de grottes de glaces; des blanches, des bleues ainsi que des noires. Assure-toi que la couleur de la grotte de glace que tu prévois d’aller voir est bien mentionnée dans le descriptif de l’excursion car si tu t’attends à voir une belle grotte toute bleue et que ce n’est pas le cas, tu risques d’être décu.e.

Mais d’où provient leur couleur et quelle est la différence entre les 3 ?

Rien de chimique la dedans, juste un peu de physique. En quelques mots, la couleur de la glace est liée à son âge. En effet, une glace “jeune” contient beaucoup de micro-bulles d’oxygènes qui reflètent et dispersent la lumière, lui conférant une couleur blanche ou transparente, comme ton glaçon au congelo. Plus la glace vieillie, plus l’oxygène disparait et donc plus la lumière s’enfonce loin dans la glace. La lumière rouge étant la première couleur du spectre à être absorbée, on voit donc la glace de couleur bleue.

C’est d’ailleurs la même chose si tu pratiques la plongée sous marine. A partir d’une certaine profondeur les couleurs des coraux sont complètement absorbés par l’eau et si tu prends une photos sans filtre tu ne vois que du bleu / vert.

Et puis, il faut aussi prendre en compte la profondeur de la grotte, la météo et la luminosité ainsi que la quantité de neige car tout ces paramètres joueront sur la couleur de la grotte. Une même grotte apparaitra plus ou moins bleue plus ou moins transparente selon ces critères. C’est la magie des grottes.

Enfin, pour la couleur noire, il s’agit le plus souvent d’une couche de poussière volcanique prise en étau dans la glace. Mais il peut aussi s’agir de glace qui s’est formée directement sur de la roche volcanique.

grotte de glace bleue en islande
grotte de glace noire en islande

Où voir des grottes de glace en Islande ?

En Islande, la plupart des grottes de glace se situent au Vatnajökull, la plus grosse calotte glaciaire du pays. Sachant que la plupart des excursions débutent à Skaftafell ou Jokulsarlon, il faut compter environ 5h pour s’y rendre depuis Reykjavik.

Bien qu’il existe des excursions à la journée depuis la capitale islandaise, je te déconseille cette option. Selon moi, la meilleure façon de visiter une grotte c’est de profiter d’un séjour de plusieurs jours entre Skaftafell et Jokulsarlon pour inclure une excursion au programme. En plus, tu auras plus de choix.

Il existe aussi une grotte de glace au Katla, accessible depuis Vik. Deux avantages, elle est bien plus proche de Reykjavik et elle peut aussi se visiter l’été. Par contre elle n’est pas bleue.

Comme tu peux le constater, si tu veux visiter une grotte de glace cela nécessite un peu d’organisation et d’anticipation pour planifier au mieux ton excursion.

grottes de glace en islande

La période pour voir des grottes de glace

Malgré leur nombre impressionnant, on ne peut malheureusement pas profiter des grottes de glace naturelles toute l’année. En effet, si tu as bien suivi, les cavités des grottes sont créées par des torrents dûs à la fonte des neige / glace au printemps et à l’été.

Tu pourras donc principalement visiter les grottes de glace naturelles en Islande entre octobre et mars.

Mais rassure-toi, si tu viens en été tu pourras aussi voir des grottes de glace ! Je ne vais pas te mentir, tu auras beaucoup moins de choix que l’hiver, mais il existe plusieurs possibilités.

Il y a quelques années une grotte a été découverte dans le glacier du Katla et est restée accessible durant l’été ces dernières années. Avec un peu de chance, elle sera ouverte quand tu seras en Islande.

Mais si tu n’aimes pas jouer avec la chance, il te reste le tunnel artificiel du glacier Langjökull qui, comme son nom l’indique, est accessible toute l’année.

Petite précision qui a son importance, que ce soit l’été ou l’hiver, l’accès aux grottes de glaces est conditionnée par la météo et la stabilité de la grotte en question. Ainsi, il peut malheureusement arriver que les conditions soient mauvaises et que la visite ne puisse pas avoir lieu. Si tel est le cas, ton excursion te sera entièrement remboursée.

Mon expérience à Jokulsarlon

Maintenant que tu as tous les détails pratico-pratique, je vais te décrire mon expérience afin que tu saches un peu mieux à quoi t’attendre sur place.

J’avais déjà eu l’occasion de visiter des grottes de glace, qu’elle soit artificielle comme celle de la mer de glace à Chamonix, ou immense comme celle d’Eisriesenwelt en Autriche. Et autant j’avais pu voir ces grottes bleutées, autant je n’en avais jamais vu de noire. J’avais donc hâte !

Avec mon billet en poche depuis plusieurs semaines, je devais rejoindre mon groupe au niveau du parking de Jokulsarlon mais les fortes précipitations neigeuses de la veille avaient rendu la chaussée impraticable. J’ai découvert à mes dépends que même la route 1, la plus empruntée de l’île, celle qui est normalement toujours dégagée, ne l’est pas toujours en fait. Heureusement j’avais anticipé et prévu une grosse marge pour me rendre au point de rdv.

J’ai bien fait car ce matin là je suivais des touristes qui n’avaient pas l’habitude de rouler sur la neige… (oui, pas déso, mais si tu viens en Islande en hiver la moindre des choses c’est de savoir conduire sur la neige).

Je rejoins finalement mon groupe d’une petite dizaine de zozo tous aussi réveillés que moi à cette heure ultra matinale et nous embarquons avec notre guide dans l’un de ces engins créé pour aller sur mars, ou du moins ça y ressemblait. Nous prenons la direction du glacier dans ce monster truck et, alors que par temps dégagé l’expérience doit être fabuleuse, je t’avoue qu’à part être ballotée dans tous les sens et me retenir de rendre mon petit déj’, je n’ai pas vraiment apprécié la petite demi heure de conduite pour rejoindre la première grotte.

En arrivant sur place nous commençons par enfiler nos crampons, prêtés par l’agence. Puis nous suivons le guide un peu à l’aveugle sur le glacier en nous concentrant sur nos pieds pour ne pas glisser.

Bien cachée sous la couche de neige et de glace, une petite ouverture n’attend plus que nous. La grotte est habituellement bien accessible, mais à cause du mauvais temps et du vent qui projetais la neige sur l’ouverture, cette dernière avait commencé à se reboucher. C’est donc à quatre pattes, que je progresse dans ce petit boyau.

visite d'une grotte de glace en islande
visite d'une grotte de glace en islande

*** Qu’est ce que je suis venu faire ici ??? ***

Et quand je lève les yeux, l’émerveillement.

C’est petit, c’est cosy, c’est joli.

La grotte n’est ni très large, ni très profonde (une vingtaine de mètres tout au plus), mais ce que j’étais venu voir était bien présent. De la glace bleue du sol au plafond.

Garanti 100% naturel, sans colorant ni conservateur.

les grottes de glace bleue en islande en hiver

Nous pouvons même déceler les fines couches noires de poussière volcanique emprisonnées entre deux couches de glace.

Le guide nous fournit quelques explications sur les différentes couleurs de la glace et nous laisse prendre des photos sans trop nous presser.

Deux précisions importantes:
• Les grottes de glace sont généralement bien plus petites que celles que tu vois en photo. En effet, ces dernières sont souvent prises avec un objectif grand angle qui leur donne cette impression de grandeur.
• Les couleurs ne sont généralement pas aussi vives que sur les photos, qui ont bien souvent été plus ou moins légèrement retouchées pour apporter plus de contraste aux couleurs.
 

excursion grotte de glace en islande

Après cette première grotte, le monster truck nous dépose près d’un deuxième site. Le soleil qui vient juste de se lever derrière les nuages diffuse une splendide luminosité sur le canyon dans lequel nous nous apprêtons à descendre.

Nous arrivons dans une belle et grande grotte donnant sur l’extérieur et comme promis, l’intérieur est cette fois recouvert de glace noire.

La couleur ici est liée soit aux poussières volcaniques, soit à la nature même de la grotte, créé dans une coulée de lave.

grotte de glace noire en islande
grotte de glace noire en islande
grotte de glace noire en islande

Il ne fait franchement pas chaud, et en plus nous sommes dans un courant d’air mais je suis subjuguée. Là encore, notre guide nous laisse le temps nécessaire pour prendre des photos.

Nous reprenons ensuite la route avec plusieurs arrêts sur le glacier. Autant à l’aller nous ne voyions absolument rien, autant cette fois le panorama sur le glacier et son lac gelé est sublimé par cette lumière féérique, si spéciale en cette saison hivernale en Islande.

Une petite demi-heure plus tard, nous rejoignons le parking de Jokulsarlon où je continue ma visite de la journée. Au total l’excursion aura durée près de 3h, incluant le briefing sur l’excursion, 1h de route (aller-retour), la visite des grottes et l’arrêt sur le glacier au retour.

excursion grotte de glace en islande

En conclusion, si tu as le temps et l’argent, je trouve que cela vaut le coup de réserver une excursion de ce genre pour visiter les grottes de glace en Islande. Si tu veux en profiter encore plus, il existe même des excursions qui combinent une randonnée sur le glacier avec la visite des grottes.

Cependant, si tu as l’occasion d’aller dans les Alpes en hiver, sache qu’il existe aussi de magnifiques grottes de glace, accessibles à pied, avec ou sans guide.

Est-ce que tu aimerais visiter les grottes de glace en Islande ? Tu as d’autres conseils ? N’hésite pas à les partager en commentaire !

Epingle-moi sur Pinterest !

pinterest visiter grotte glace islande
pinterest visiter grotte glace islande

4 réflexions sur “Tout savoir pour visiter les grottes de glace en Islande”

  1. Il y a comme un petit air de “libérée, délivrée” dans cette grotte bleue ! 😉
    C’est magnifique, j’aime beaucoup. Je suis contente que tu aies apporté cette précision sur le contraste entre les photos que l’on trouve et la réalité, c’est important pour les voyageurs qui s’apprêtent à partir.

  2. Merci les photos et les explications géologiques. Quand je suis allée en Islande, les enfants étaient trop jeunes pour participer à ce type d’excursions. Une bonne raison pour y retourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.