Road Trip en Andalousie #3: Visiter Séville en 2 jours

Dans mon dernier article, je te laissais alors que, déçus, nous quittions Cordoue plus tôt que prévu, faute à la pluie qui nous empêchait de profiter pleinement des douceurs de ce village.

Jour 3 (suite): Premières impressions de Séville


Cette fois-ci , nous ne nous sommes pas fait avoir. Nous avions recherché à l’avance les parkings disponibles à Séville au plus près de l’hébergement ! L’hôtel Un Patio en Santa Cruz se situe en plein centre historique à 2 pas de l’Alcazar et de la Cathédrale, que je recommande vu son super rapport qualité-prix !

La terrasse sur le toit avec vue sur la cathédrale (cachée derrière le mur)

A Séville aussi, les immeubles sont tous très colorés avec plein de fleurs et de plantes aux balcons

La chance semblait être de retour puisque le soleil faisait son grand rendez-vous. Nous en avons donc profité pour commencer notre visite de la ville, avec en premier lieu la Plaza de España. Il faut que tu saches que généralement avant nos voyages j’évite un maximum de regarder les photos des lieux afin de conserver la surprise au maximum et surtout pour ne pas être déçue si la réalité se trouvait moins belle que la photo.

La magnifique Plaza de España

Je ne savais donc pas du tout à quoi m’attendre avec ce site. Et le moins qu’on puisse dire c’est que j’ai été soufflée ! J’étais sans mots tellement j’ai trouvé cette place magnifique !

Je te laisse juger par toi même, bien que les photos ne rendent pas grâce à la beauté du lieu.

Après l’Alhambra de Grenade, je dois avouer que c’est le site qui m’a le plus impressionné ! Le contraste entre les mozaiques jaunes et bleues, les facades oranges…, le tout réhaussé d’un petit rayon de soleil… mamamia, j’ai bien cru perdre la vue !

Puis nous avons continué notre petit tour par une promenade dans les jardins, humides avec un style très oriental nous faisant complètement oublier que nous nous trouvions en Espagne.

Lorsque nous avons ‘récupéré’ la route, nous avons longés plusieurs monuments à l’architecture sublissime. Oui, tu constateras que je commence à manquer de vocabulaire pour exprimer mon ressenti. Mais bon, tu me comprends ! Nous avons découverts ensuite que tous ces magnifiques bâtiments ont été construits pour l’exposition universelle de 1992. Ceci explique cela, ça ne rigole pas à Séville !

La tore del Oro

Nous avons terminé notre journée par la visite de la Tore del Oro; une tour d’observation militaire, qui offre une superbe vue panoramique sur le centre historique de Séville, notamment la cathédrale.

Et pour conclure cette belle fin d’après midi, la pluie a refait son apparition alors que nous profitions de la vue et c’est donc sous des trombes d’eau que nous avons couru pour rejoindre notre chambre !

Jour 4: Le centre historique de Séville


Nous nous sommes levés comme les poules ce matin là pour profiter du calme de la ville avant que le flot de touriste n’entre en action. Et bonne surprise, le ciel était dégagé laissant présager une très belle journée! J’ai envie de dire, ENFIN !

L’Alcazar de Séville

La cathédrale n’ouvrant qu’à 11h, nous avons donc commencé par visiter l’Alcazar. Ce palais fortifié inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO est considéré comme l’un des plus beaux monuments de l’Andalousie.

Pendant près de 2h nous nous extasions devant les détails architecturaux et les mosaïques, ou plutôt Azulejos comme ils disent ici. Nous passons de palais en palais, à chaque fois plus émerveillés que la seconde précédente.

Je contemple enfin de mes propres yeux CE patio, celui-là même que je voyais chaque année dans mes livres scolaires et qui a servi de décor au film Kingdom of Heaven. La Cour des Demoiselles, dont le nom fait référence à la légende selon laquelle les maures réclamaient 100 jeunes filles vierges par an comme hommage de la part des royaumes chrétiens d’Espagne, est encore plus belle en vrai que sur du papier vieilli par le temps. Je n’arrive pas à détacher mes yeux de toutes ces arches et des frises aux détails si précis.

Les Azulejos, typiques de l’art Andalou 

Les jardins extérieurs sont eux aussi splendides. De toute façon dès qu’il y a du soleil et des palmiers, ça réchauffe mon petit cœur et je me sens déjà très loin en vacances. On m’aurait dit que j’étais à Cuba je le croyais.

Les jardins de l’Alcazar

La cathédrale de Séville

Nous avons ensuite traversé la plaza del Triunfo pour rejoindre la Cathédrale Notre Dame du Siège, une des plus grande cathédrale du monde. Et oui, ces 2 monuments sont juste à côté, pratique !

Petit conseil d’amie, nous avons constaté qu’en Andalousie, à 7h du matin les rues sont vraiment quasi-désertes. C’est le moment parfait pour prendre des photographies sans 1 millions de personnes dessus. A bon entendeur …

cathedrale seville andalousie

Par contre, contrairement à l’Alcazar que nous avons pu visiter tranquillement, à 11h il y avait déjà foule à la billetterie. Nous avons donc pris notre mal en patience. Une vingtaine de minutes sur la place à attendre en plein cagnard de midi… s’il y a bien un reproche que je pourrais faire à la ville c’est bien celui-là. Mais bon, cela nous a laissé un peu de temps pour contempler les façades extérieurs et nous documenter sur son histoire.

Le clocher que tu peux voir sur les photos est en fait un minaret, dénommé la tour de la Giralda. Et oui, la cathédrale a été construite sur une ancienne mosquée !

Enfin, notre tour tant attendu est arrivé. En entrant dans ce lieu Saint, on comprend vite pourquoi il y avait du monde au portillon! En toute honnêteté je ne suis pas une adepte des églises et des cathédrales, j’ai un peu l’impression de toujours voir la même chose. Mais là, la magie a opéré !

Je me surprends à admirer de plus en plus tous les petits détails architecturaux de ces lieux. Je reste sans-voix devant ce savoir-faire d’un autre temps, désormais oublié, dont nous n’avons toujours  pas percé tous les mystères. Les photos ne rendent pas hommage à ce site. La décoration est fastueuse, l’or présent à chaque recoin.

cathedrale notre dame seville

seville cathedrale notre dame

La cathédrale compte pas moins d’une trentaine de chapelle ! Certaines peuvent être visitées et c’est assez surprenant de découvrir des styles architecturaux très différents d’une pièce à l’autre, selon les époques de leur création.

La cathédrale héberge aussi une collection de pièces d’orfèvreries et autres reliques.
seville cathedrale chapelle

La chapelle royale, l’anti-chambre et la sacristie.

Puis, clou de la visite, il est possible de monter dans le minaret et de jouir d’une vue panoramique sur la ville et sur l’architecture de la cathédrale.

Le centre-ville moderne

Nous avons ensuite poursuivi notre après-midi à flâner dans les artères principales de la ville, le temps de profiter d’une glace à l’ombre du Parasol, de longer les remparts extérieurs et de découvrir quelques patios presque cachés.

La prochaine fois je t’emmène à la découverte des Villages Blancs !

L’Andalousie tu connais ? Tu as d’autres conseils pour visiter Séville ? Dis moi tout en commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Road Trip en Andalousie #3: Visiter Séville en 2 jours

  1. Vos photos sont magnifiques comme toujours. Les photos avec les nuages gris menaçants donnent un caractère mythique aux lieux.

    Je ne suis pas trop fan des villes (je préfère les grands espaces) mais je dois bien avouer que votre récit donne envie de visiter Séville.

    1. Merci 🙂 (et pour le typo aussi 😉 ) je ne suis pas non plus fan des villes, mais celles ci en Andalousie restent tout de même à taille humaine. Le seul problème étant le parking, mais sinon ca vaut quand même le coup !

Commentaires