Mon circuit en Ecosse

L’Ecosse est un terrain de jeux propice aux roadtrips. Ce le constat que nous avons fait après notre voyage d’une semaine et c’est bien pour cela que je t’encourage à faire de même si tu souhaites visiter ce magnifique pays au charme et à l’ambiance inégalés.

Circuit jour par jour


 

Jour 1

  • Découverte de la ville de Dunfermline
  • Visite du château de Stirling
  • Randonnée dans le parc des Trossachs à Inversnaid

=> Temps de trajet : 2h15

Jour 2

  • Randonnée dans le parc des Trossachs à côté d’Aberfoyle
  • Randonnée à Kinlochleven

=> Temps de trajet: 2h

Jour 3

  • Randonnée dans les Glencoe
  • Visite du château de Tioram
  • Embarquement à Mallaig pour rejoindre l’île de Skye
  • Randonnée à Aird of Sleat pour voir le coucher de soleil

=> Temps de trajet: 3h15

Jour 4

  • Visite de l’île de Skye : Old Man of Storr, Quiraings, Neist Point

=> Temps de trajet: 4h

Jour 5

  • Randonnée aux Fairy Pools
  • Visite du village de Plockton
  • Visite de Eilean Donan Castle
  • Nuit à Drumnadrochit

=> Temps de trajet: 3h45

Jour 6

  • Randonnée dans le Glen Affric
  • Tour du Loch Ness par le sud
  • Petit tour dans le parc des Cairngorms

=> Temps de trajet: 4h50

Jour 7

  • Visite d’Édimbourg et du pont de Forth (Unesco)
  • Départ

=> Temps de trajet: 1h (avec les bouchons, sinon 45mn)

eilean donan castle ecosse

Bilan financier


Coût global : environ 1400 € pour la semaine à deux

  • Billets d’avion: 60 € / pers
  • Frais de voiture (location, essence et parkings): 500 €
  • Logements: 500 € (soit une moyenne de 70€ par nuit à deux !)
  • Nourriture : 250 €
  • Ticket château de Stirling: 17 € / pers

Les points positifs


Voici une liste non exhaustive de tout ce que nous avons aimé durant ce séjour:

  • Les paysages sont très variés d’une région à une autre, avec un gros, gros, (très) gros coup de cœur pour la vallée de Glencoe, ainsi que pour l’île de Skye, qui semble être un condensé de toute la diversité de l’Ecosse.
  • Il existe de très nombreux chemins de randonnée pour tous les niveaux
  • Les visitor centers sont bien situés et offrent de nombreuses informations et la plupart du temps des cartes de randonnée gratuites 
  • Le prix des billets d’avion très compétitifs avec Easyjet (en les réservant à l’avance quand même)
  • La convivialité des Bed & Breakfast (B&B) et l’accueil très chaleureux des Ecossais qui, dans notre cas, faisaient vraiment des efforts pour minimiser leur accent afin de bien se faire comprendre. Nous avons vraiment apprécié !
  • Les solutions alternatives pour l’hébergement (wigwams et pods)
  • le point suivant est forcément très subjectif puisqu’en Ecosse nous ne choisissons pas la météo, c’est plutôt elle qui nous choisit, mais nous avons eu un temps magnifique toute la semaine où nous y étions avec 0 goutte de pluie ! Et de surcroit nous y étions pile au moment de la bruyère en fleurs …

Les points négatifs


  • Les single roads : ces routes à voie unique ralentissent fortement le trafic. Nous étions hors-saison, avec moins de touristes, nous n’avons donc que très peu été embêtés mais je n’ose imaginer en été. Pense à en tenir compte lors de l’élaboration de ton plan de route, si tu as un trajet de 2h comptes plutôt 2h30…
  • Pour compenser le prix du billet alléchant, les logements sont eux vraiment ultra chers (surtout sur l’île de Skye), même hors-saison. Il est quasi impossible de trouver des chambres à moins de 70€ et les campings sont tout de suite à 50€.
  • Nous déplorons aussi le manque d’aménagements sur les routes pour s’arrêter prendre des clichés. Surtout quand il s’agit de single road et que tu n’oses pas t’arrêter au cas où tu bloquerais la circulation.
  • Les midges ! D’affreux mini-moustiques qui s’attaquent à la moindre parcelle de peau visible (et qui arrivent même parfois à piquer à travers les habits). Surtout, surtout, ne fais pas comme nous qui n’avions rien prévu, et achète dès ton arrivée des lotions spéciales, si tu ne veux pas passer des nuits blanches à te gratter.

Conseils


  • Je recommande (comme à chaque fois) de partir hors-saison si possible, sachant que mai, juin et septembre sont les meilleurs mois. Juillet et août étant généralement plus pluvieux. Et je le répète : nous avons eu une semaine exceptionnelle en septembre !
  • Nous avons réservé une voiture, indispensable pour se déplacer. La conduite à gauche n’est certes pas innée, mais rien d’insurmontable non plus. N’oublie pas que la plupart des voitures que tu croiseras seront aussi conduites par des touristes, qui comme toi n’auront pas l’habitude de conduire à gauche et seront aussi très prudents.
  • L’Ecosse est LE pays des B&B. Et à prix égal, je te recommande dix fois un B&B par rapport à un hôtel !
  • Quand les prix des B&B étaient trop excessifs, nous avons fait du camping dans ces huttes en bois nommées « wigwams », ou « pods » selon les endroits. Ces huttes permettent de profiter des avantages du camping sans les inconvénients de la toile de tente. Elles sont assez spacieuses pour dormir à deux et contiennent la plupart du temps un mini frigo, une bouilloire ET (indispensable) un chauffage électrique. Les matelas sont aussi inclus : il ne reste qu’à prévoir les sacs de couchage. Comme dans tous les campings, les sanitaires sont collectifs. Les prix sont très avantageux (nous y avons dormi trois nuits sur sept), à partir de 50€ (contre 70€ minimum pour un hôtel ou un B&B).
  • Contrairement à ce que je pensais, il y a énormément de choses à voir et à faire en Ecosse, autres que des châteaux. La preuve : nous n’en avons visité qu’un seul ! Et sept jours, c’est clairement trop peu pour espérer visiter toutes les régions. C’est pour cela que nous nous sommes limités à l’ouest et aux Highlands du centre. Nous prévoyons d’y retourner une prochaine fois, voire deux, pour visiter l’est, la région de Glasgow, le nord des Highlands et probablement d’autres îles !
  • Si tu aimes randonner, même si les visitors center sont bien fournis, si tu souhaites réaliser de longues randonnées je te conseille de te renseigner à l’avance sur les différents sentiers.

Lectures de voyage


Quoi de mieux que de patienter les derniers jours avant le voyage, que de s’imprégner de l’ambiance du pays à travers un bon bouquin?

Les histoires se déroulant en Ecosse sont légions, dont voici une petite liste personnelle:

  • Diana Gabaldon: son nom ne te dit rien ? c’est pourtant ses romans ‘outlander’ qui sont à l’origine de la série du même nom !
  • Peter May : romancier Ecossais, il est connu notamment pour sa trilogie policière contenant les titres ‘L’île des chasseurs d’oiseaux’, ‘L’homme de Lewis’, et ‘Le braconnier du lac perdu’
  • Susan FletcherUn bûcher sous la neige. Un roman qui nous entraîne dans l’Ecosse du XVIIème siècle, au milieu des massacres des clans rivaux, quand les femmes sont encore accusées de sorcellerie.

Liens utiles


En résumé, si tu ne recherches pas le soleil et les plages à tout prix, que tu préfères les paysages sauvages et les randonnées, alors l’Ecosse est vraiment un pays à mettre sur ta liste. Je ne connais personne qui n’y soit revenu déçue !

Tu as déjà visité l’Ecosse? Tu as d’autres conseils à partager? N’hésite pas à tout me dire dans les commentaires !

5 thoughts on “Mon circuit en Ecosse

  1. Super! Nous sommes en train de prévoir notre circuit pour cet été pendant 3 semaine( août malheureusement mais nous n’avons pas le choix de nos vacances). Nous avons choisis l’option du camping car avec nos filles ( 5 et 8 ans). Ça sera une première pour nous mais je pense vraiment qu’on va y prendre gout!!!!

Envie de partager un commentaire ? C'est par ici !