Road Trip en Bretagne #1 : La Côte Sauvage et Guérande

Parce qu’il fût un temps où nous étions jeunes et beaux pauvres, aujourd’hui je te raconte notre premier road-trip … en Bretagne ! Et oui, faute d’avoir un budget suffisant pour partir très loin, cette année là nous avons jeté notre dévolu sur la région Armoricaine pour son côté sauvage, authentique et peu touristique !

Tu n’es pas convaincu? Suis-moi et promis, d’ici la fin de mon récit tu auras changé d’avis !

Jour 1: la Côte Sauvage et Guérande


Au départ de Nantes, nous rejoignons La Baule, célèbre station balnéaire du littoral Atlantique où commence la Côte Sauvage longeant l’océan jusqu’à Mesquer.

La côte sauvage sur le littoral ligérien

Le long de la côte, nous admirons les magnifiques falaises escarpées. Et ce jour là, le temps orageux rendait ces paysages encore plus dramatique, une joie pour mes yeux!

Cette route panoramique traverse aussi plusieurs petits villages de caractère comme Le Croisic, Le Pouligen où encore Bartz-sur-Mer.

A marée basse, le vent s’engouffrait dans les coques, faisant balancer les mâts en cadence. Le ciel semblait vouloir faire corps avec la terre et intérieurement j’espérais que les mâts ne perceraient pas les nuages gonflés d’eau tels des ballons de baudruche que l’on explose. Je n’avais pas de parapluie.

Les mouettes volent autour de nous et emplissent l’air de leur cris si singuliers. Je ferme les yeux et je sens l’iode emplir mes poumons, le vent caresser mes joues et emmêler mes cheveux. J’entends les vagues et le frottement des coques sur le sable. Une goutte tombe sur mon nez et m’extirpe de mes songes. Il est temps d’y aller.

Un peu plus loin, le long de la côte, des sentiers sans fin longent le littoral. Les nuages toujours menaçants se confondent avec la mer. J’essaie de deviner si au loin il pleut… De chemin de sable nous passons sur des plages rocheuses où les petits crabes jouent à cache cache entre les algues.

La mer agitée s’écrase violemment sur les rochers. Je contemple fascinée l’écume qui vole, explose, puis se retire sur la plage ne laissant qu’une fine trace rapidement absorbée par le sable. Je me souviens alors que, gamine, je pensais que l’écume était de la mousse de shampoing, produite à cause des gens qui ne se rinçaient pas assez avant de se baigner ! 🙂

Par endroit, les vagues s’engouffrent dans les petites criques projetant des embruns à qui s’approche trop près. La nature en colère n’aime pas qu’on la dérange.

La cité médiévale de Guérande

Nous quittons la côte pour rejoindre la petite ville de Guérande, célèbre pour ses marais salants et ses caramels au beurre salé !

A l’intérieur de la ville tu ne pourras manquer le centre historique. Entre la grande porte et ses remparts c’est assez facile de le repérer …

Nous avons commencé par nous promener dans les petites ruelles pavées de la cité médiévale, où les magasins de caramels côtoient les crêperies. A 11h30, autant te dire qu’il ne fallait pas me laisser traîner trop longtemps dans le coin !

Les figurines en fer forgé disséminées dans les ruelles … très sympatique !

La pluie a finalement décidé de s’immiscer dans notre journée, nous forçant à trouver refuge dans une crêperie. Oh bah zut alors !

Comme il “drachait” toujours quand nous sommes sorties de la vieille ville, nous avons préféré écourter notre visite sans aller voir les marais salants afin de nous diriger tranquillement vers notre prochaine destination …

Les bretons ont de l’humour !

La côte sauvage tu connais ? Un roadtrip en Bretagne ça te tente? Dis moi tout en commentaires !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Road Trip en Bretagne #1 : La Côte Sauvage et Guérande

    1. Ouiiii 😄 Chez mes parents ce n’est pourtant pas si loin mais aura fallu attendre 20 et quelques années pour visiter la Bretagne 😉

  1. On a fait exactement ce que tu décris il y a quelques années : départ de La Baule, le même petit sentier au Pouliguen, les mêmes criques, Guérande, tout 😉 Mais notre escapade en Bretagne s’est arrêtée là pour nous, puisqu’on n’y était que l’espace d’un week-end (on a quand même visité Nantes avant de reprendre l’avion). C’est ma seule incursion en Bretagne à ce jour, j’ai beaucoup aimé l’ambiance et j’ai hâte d’en lire plus !

    1. C’est marrant ca ! Je crois que si vous avez un peu de temps pour vous la prochaine fois que vous rentrez il faudra songer à approfondir ce coin 😉

Commentaires