close

La Great Ocean Road et autres merveilles du Great Otway NP

Il y a bien longtemps que j’ai abandonné mon récit de notre long road-trip en Australie … Il faut dire qu’après nos 3 semaines à arpenter le centre rouge et la côte ouest, le reste de notre voyage m’a semblé bien fade et la motivation pour t’en parler n’était pas vraiment là. Sans compter que je n’avais pas non plus terminé de trier mes photos … Mais voilà, deux ans plus tard (déjà !!!) j’ai fait le deuil de ma déception et j’ai de nouveau envie de continuer à partager le reste de cette aventure extraordinaire. Ferme tes yeux et rejoins-moi dans le sud de l’Australie, à Adélaide, départ de notre road-trip le long de la superbe route côtière, la Great Ocean Road!

Port Fairy


L’arrivée à Adélaïde a été rude. Même si nous venions de passer plusieurs jours à Perth, cette ville est tellement agréable à vivre qu’on s’y sentait bien et nous n’étions pas du tout oppressés par le mode de vie. Tout l’opposé d’Adélaïde. Je ne dis pas que cette ville ne mérite pas le détour, mais non, franchement c’était pas l’envie du moment. A peine arrivés, on souhaitait juste quitter la civilisation et retrouver un tant soit peu de calme. On s’est donc dépêché de récupérérer notre 3ème et dernier véhicule de location et hop ‘on the road again’ ! Mais avant de rejoindre Port Fairy, première halte de la journée, il fallait quand même qu’on achète notre matériel de camping. Eh oui, adieux la tente de toit et les bivouacs ‘sauvages’ des premières semaines, bonjour la tente et les campings pour le reste de cette aventure. 

Notre matos en poche, nous rejoignons le petit village de Port Fairy à quelques centaines de kilomètres de là. C’est non seulement l’entrée pour la route côtière de la Great Ocean Road, mais aussi un charmant petit port avec une réserve côtière sur l’île de Griffits, accessible à pied. Il nous a fallu a peu près une matinée pour en faire le tour et j’ai été charmée par ce village au calme, et surtout très peu touristique. Les quelques bipèdes que nous avons croisés étaient principalement des résidents du coin… 

australie-victoria-port-fairy
australie-victoria-port-fairy

La Great Ocean Road


Cette route côtière de 250 kilomètres entre Torquay et Warrnambool est considérée comme la plus belle route panoramique d’Australie et l’une des plus belles au monde. Ayant en tête la somptueuse route panoramique californienne entre Los Angeles et San Francisco, il me tardait de découvrir celle-ci !

Il est généralement conseillé de la découvrir dans le sens Torquay-Warrnambool pour être du bon côté de la route lors des arrêts photos (à gauche donc puisqu’en Australie on conduit à gauche). Mais bon, venant d’Adédaïde on n’avait pas trop le choix, et franchement ça ne nous a absolument pas dérangés ! Au contraire presque, on ne se suivait pas à la queu-leu-leu sur la route et pas de bus de tourisme dans ce sens là !

Techniquement, il est possible de faire la totalité de la route en 1 journée. Mais si tu souhaites t’arrêter et profiter des nombreux points de vue et des petites promenades à certains endroits, je te conseille fortement d’y consacrer au moins deux jours, avec un coucher de soleil sur le site le plus connu (et scoop, pas forcément le plus impressionnant), celui dit des ‘Twelves Apostles’ ou ‘Douze Apôtres’ en français, faisant référence aux rochers dans l’eau.

  • Bays of Islands

Le premier arrêt après avoir quitté Port Fairy. Et wahou ! Commençant à me méfier des sites touristiques sur-vendus par les offices touristiques en Australie, j’avais peur d’être déçue (une fois de plus) par cette route. Mais je te rassure, oui, cette route est superbe et vaut réellement le détour

Depuis le parking, plusieurs sentiers permettent de s’approcher des falaises en quelques minutes. Il faisait un temps magnifique ce jour-là, ce qui rendait le spectacle encore plus incroyable. On ne se lassait pas de regarder les vagues s’écraser avec effrois sur les falaises. Vu la force de ces dernières on comprend vite comment l’érosion a conduit à créer cette côte déchirée.

australie-victoria-ocean-road
great-ocean-road-bays-island
  • The Grotto, London Bridge et The Arch

Ces trois arrêts situés les uns à côté des autres permettent de découvrir une grotte , un ‘pont’ et une arche sculptées dans la roche, toujours dans un décor grandiose. 

australie-victoria-ocean-road
great-ocean-road-arches
  • Loch Ard Gorge

Cet arrêt est à mon avis celui qu’il ne faut manquer sous aucune raison. Avant, c’était beau, mais là …. on ressent la toute puissance de l’océan. 

La côte est complètement escarpée, laissant apparaître des plages paradisiaques et inaccessibles entre les gorges. Pour avoir fait la totalité des belvédères du site, je crois qu’on a passé un peu plus de deux heures sur place ! Tous les spots sont plus spectaculaires les uns que les autres, et avec la luminosité de fin de soirée, c’est un régal pour les yeux.

great-ocean-road-loch-ard-gorge

Du promontoire le plus avancé, on ne peut que constater le résultat des forces de la nature à l’épreuve des millénaires.  Même si les dés sont joués d’avance, sans faiblir, les langues de terre se battent vigoureusement contre le ressac, parant encore et encore les assauts de l’océan. La bataille est violente et les dégâts sont nombreux, comme en témoigne l’écume bouillonnante laissée dans le sillage de l’attaque.

L’eau se calme, la mer se repose. Elle n’a pas dit son dernier mot. Elle sait qu’elle finira par gagner, mais quand ?

great-ocean-road-loch-ard
  • Les Douze Apôtres

Je ne pense pas me tromper quand je dis que ce site est sûrement l’un des plus visités dans les environs de Melbourne. Suffit de voir la taille du parking … et le nombre de bus touristiques ! La vérité c’est que de nombreux tours opérateurs proposent l’excursion à la journée depuis Melbourne avec pour point d’orgue, la découverte des Douze Apôtres. Si tu pensais être seul.e c’est raté. A moins que … deux options s’offrent à toi : très tôt le matin avant de voir les premiers touristes débarquer où le soir quand les derniers bus sont partis. L’avantage du matin, il y a généralement bien moins de courageux pour se lever tôt que pour rester tard, mais la luminosité ne sera pas forcément à ton avantage. L’avantage du soir, c’est indéniablement le coucher de soleil sur les falaises et si tu as des jumelles (ou un bon zoom à ton appareil photo) la possibilité de voir une petite colonie de manchots sur la plage en contrebas mais tu ne seras pas seul.e loin de là (et ne compte pas utiliser un trépied pour faire des poses longues … ).

Bref, j’ai opté pour la deuxième solution car vu la belle journée, le coucher de soleil promettait d’être mémorable. Et j’ai bien fait, c’était magnifique ! Par contre, ça ne vaut pas vraiment le coup de rester plus longtemps voir les petits manchots car dans la nuit on ne voit presque rien et ils sont très rapides. A peine sortis de l’eau qu’ils vont se cacher dans le sable les coquins. 

douze apotres
australie-victoria-ocean-road (29)
australie-victoria-ocean-road (34)
  • Gibson Steps et The Gables

Nous avons terminé notre ‘visite’ de la Great Ocean Road le lendemain matin, avec les sites Gibson Steps et The Gables, tous deux situés à quelques kilomètres des Douze Apôtres. Et en voyant le ciel ce matin-là, je me suis dis qu’on avait eu un sacré coup de bol la veille ! Alors oui les nuages ça donne une autre ambiance, mais personnellement, je préfère le soleil et la mer turquoise. Pas toi  ?

great ocean road gibson steps
great ocean road the gables

Épingle-moi sur Pinterest !

Le Great Otway National Park


Après avoir longé la magnifique côte pendant presque deux jours, nous quittons la Great Ocean Road pour nous consacrer à la visite de l’intérieur des terres dans le parc national de Great Otway

  • Cap Otway

Un cul-de-sac vers un phare, voici ce qui t’attends à Cap Otway. Ça vend du rêve, non ? J’avais mis ce site dans ma liste car d’après mon guide papier, la route pour y aller serait ‘hantée’ de koalas, pour reprendre les termes exacts. Alors, oui on a vu des koalas dans les arbres. Deux plus précisément. Mais ce qui m’a surtout impressionnée le long de cette route, ce sont les arbres. Oui, des arbres. Des arbres tordus et des arbres morts. J’ai trouvé cette route très photogénique juste pour ça, mais si tu est intéressé.e par le phare franchement ça ne vaut pas le coup.

arbres morts cap otway

cap otway

  • Les Séquoias Géants

Le parc des Otway est très étendu et il me tardait de changer un peu de décor. La verdure me manquait et je n’avais qu’une envie, me promener dans une forêt ! Et ça tombait plutôt bien, puisque le parc abrite une forêt de séquoias géant de Californie. Notre prochaine activité était toute trouvée.

 Si tu n’as jamais vu de Séquoias géants, je peux te dire que ça fait un drôle d’effet quand tu lèves la tête pour chercher la cime ! La forêt est impressionnante, d’autant plus qu’elle est entourée de plantes tropicales. A cela tu ajoutes les chants des oiseaux et les petits bruits un peu inquiétants des forêts primaires … et je me croyais perdue dans la jungle !

australie-great-otway (24)
redwood forest
australie-great-otway (14)
sequoias geants
  • Lacs salés et volcans

Sans but réel, juste armés d’une carte glanée dans un office de tourisme, nous reprenons la route vers le nord en laissant la magie et les surprises opérer.

Pour être honnête on avait quand même un objectif, la boucle autour de la ville de Colac. D’après la carte un peu avare en information, cette boucle traverse des paysages incongrus, entre lacs salés et plaine volcanique. Oui, oui tu as bien lu, des volcans ici en Australie. On sentait le piège à touristes gros comme une maison, mais à défaut d’avoir autre chose à faire … et en plus on devait trouver aller en ville faire des courses et mettre de l’essence. On verrait bien !

Eh bien je peux d’ores et déjà te dire que si tu cherches un joli coin à visiter pas trop loin de Melbourne, tu peux venir ici. Les paysages sont variés et contrastés, une très belle découverte loin des touristes !

Après Colac, on commence par un joli lac avec …. tadam … des Pélicans !!! Bon je ne peux pas te promettre qu’il y en aura aussi quand tu y seras, mais c’est pas comme si un des lacs de la région s’appelait ‘Pélican Point’. Tu as donc de fortes chances d’en voir dans le coin.

australie-great-otway

Puis on continue avec un lac salé qui m’a donné toutes les peines du monde pour le prendre en photo, faute à la réverbération. Si tu fais attention, tu peux déjà voir les dômes volcaniques qui se détachent à l’horizon …

great-otway lac salé

Enfin, ‘cherry on the cake’ comme on dit là-bas, on a bien terminé notre boucle par ladite plaine des volcans. Et ça m’apprendra à être mauvaise langue puisque oui, il y a bien des petits volcans qui émergent de la plaine de ci, de là. Un paysage vraiment étonnant et contrastant au milieu des champs, mais une très bonne surprise pour terminer cette journée !

australie-great-otway
  • Le Lac Elizabeth et les chutes Erskine

Pour notre dernier jour dans la région, cap à l’est du parc pour découvrir le lac Elizabeth et les chutes Erskine

Le lac Elizabeth est surtout réputé pour sa colonie de Platypus, autrement dit des Ornithorynques en français. N’en n’ayant jamais vu auparavant, c’était l’occasion parfaite. Spoiler alerte: nous n’avons pas vu de platypus malgré la demi-heure à poireauter attendre sur la berge. Mais pour autant, je trouve que ce lac vaut le détour pour son cadre particulier. Imagine, un lac entouré d’une forêt tropicale avec des troncs morts au milieu. Bizarre, non ? J’imagine même pas l’ambiance un jour de brume … brrrr !

Par contre je te préviens, à moins que cela ait changé depuis, mais lors de notre passage le sentier était très (très très) mal aménagé. On a presque passé plus de temps à avancer au milieu des fougères et des lianes qu’à admirer le décor. En bons français que nous sommes, nous étions donc en train de râler et de nous plaindre de l’entretien des sites touristiques en Australie quand tout à coup, une paire de fesses dodues et poilues a surgit de nulle part, a traversé le sentier devant nous et s’est accrochée au premier tronc venu tout en grognant. Je n’en croyais pas mes yeux ! Un koala se tenait à deux mètres devant nous, pile à notre hauteur. Et il grognait. Décidément, le parc Otway est une vraie réserve à koalas ! A défaut d’avoir vu un platypus dans le lac, on ne pourra pas dire qu’on est venu pour rien.

lac-elizabeth
australie-lac-elizabeth

Nous avons ensuite terminé notre matinée par la petite promenade des chutes Erskine. Le cadre est vraiment sympa, sauf quand un groupe de jeunes squatte les lieux avec enceinte et musique à fond… niveau tranquillité on repassera.

erskine falls

En résumé, si tu cherches les activités à faire entre Melbourne et Adélaïde, la route panoramique de la Great Ocean Road est incontournable mais profites-en aussi pour t’aventurer dans l’arrière pays et dans le parc du Great Otway pour y découvrir d’autres joyaux bien cachés !

Plus d’informations sur toutes les activités possibles le long de la Great Ocean Road et dans le Great Otway NP à ce lien : https://www.visitgreatoceanroad.org.au/ 

Tu connais cette région de l’Australie ? C’est un pays que tu aimerais visiter ? Si tu as d’autres conseils, n’hésite pas à les partager dans les commentaires !

Tags : Récits de voyageRoad-tripVictoria

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

69 Partages
Partagez41
Tweetez
Enregistrer28