Vents & Voyages

LA VALLÉE DE LA LOUE, ROUTE PANORAMIQUE AU CŒUR DU DOUBS

Avec le retour des beaux jours j’ai eu envie de me faire une petite sortie photo. J’ai donc décidé d’aller découvrir la Vallée de la Loue sur une journée, un petit coin de ma région d’adoption que je ne connaissais pas très bien.

Cette jolie vallée est située dans le Doubs en Franche-Comté et très personnellement, je la considère comme l’une des plus belles routes panoramiques de France (oui, oui, oui). Et comme j’ai trouvé ça hyper mignon, j’étais bien obligé de partager mes découvertes avec toi ! 

Allez, zou, en voiture Simone !

vallée de la loue carte

La source de la Loue

Mon itinéraire le long de la vallée de la Loue commence à quelques kilomètres au nord de Pontarlier, au niveau du village de Ouhans. Après quelques minutes perdue au milieu de nulle part, j’étais sur le point de râler contre mon GPS quand finalement je suis arrivée à un petit parking (gratuit) au bout d’une petite route de campagne sans issue.

De là, un sentier bétonné rejoint la fameuse source de la Loue en 5-10mn selon ton rythme, ça descend tout du long c’est facile, mais attention au retour !

Quelques panneaux sont postés le long du sentier pour donner quelques informations sur la source et la centrale hydraulique adjacente.

vallée de la loue

Cette résurgence de la rivière Doubs, jaillit d’une caverne creusée dans la roche. Une énorme paroi de plus de 100m la surplombe.

Malheureusement, je n’avais pas prévu mon objectif grand angle, je n’ai donc pas pu prendre la cascade avec la totalité de la paroi, mais tu peux déjà te rendre compte de la hauteur des parois rocheuses sur les photos. Le site est très bien aménagé avec un promontoire artificiel et des bancs pour profiter du spectacle.

Le sentier qui file dans la forêt après la cascade est le GR 595 qui permet de surplomber les Gorges de Nouailles. J’ai voulu m’y aventurer mais le sentier est assez étroit sans protection, j’ai vite rebroussé chemin pour prendre le sentier de la rive gauche qui rejoint le barrage en 5mn. Ce sentier continue ensuite pour faire une boucle d’environ 3h. Les informations sur les randonnées sont disponibles au niveau du parking. D’ailleurs ce dernier est très bien aménagé avec des boutiques de souvenirs, un restaurant et des WC.

Compte environ 30-45 minutes pour faire le tour du site

Les belvédères de Renédale et du Moine

Je reprends ensuite ma voiture pour aller faire un tour du côté des 2 belvédères situés à quelques kilomètres seulement de la source, il serait dommage de s’en priver !

Le premier, le belvédère de Renédale, est accessible en 10 minutes à partir d’un tout petit parking (vraiment, genre 3-4 places). Par contre la vue est magnifique ! Un très beau panorama sur les gorges de Nouailles et le cirque au fond duquel se trouve la source.

renedale

Quelques kilomètres plus loin, le belvédère du Moine est juste à côté du parking.

Je me questionnais sur l’intérêt des deux belvédères si proche l’un de l’autre, et j’ai vite eu ma réponse. Ils sont complémentaires car ils n’offrent pas tout à fait la même vue.

Ici, l’on surplombe la vallée de la Loue et notre regard se porte à l’horizon vers les villages à la sortie des gorges.

belvédère renedale doubs

Vue sur le village de Mouthier-Haute-Pierre et le rocher le surplombant

Si tu fais bien attention, tu auras sûrement la chance d’apercevoir quelques oiseaux emblématiques de la région comme le faucon pèlerin, le hibou grand duc ou encore le Milan Royal.

Ces deux belvédères sont aménagés avec quelques tables de pique-nique ombragées. Un endroit parfait pour faire une pause !

Compte environ 30-45 minutes pour faire le tour des deux belvédères.

Les gorges de Nouailles et la source du pontet

Pas le choix, je dois rebrousser chemin jusqu’au carrefour de La Main afin de reprendre la route à gauche en direction d’Ornans.

Après quelques kilomètres, la route panoramique des Gorges de Nouailles commence. La route, étroite et sinueuse, surplombe la vallée de la Loue sur environ 5 kilomètres. Pour info, il y a très peu de places où s’arrêter pour prendre des photos, prudence est de rigueur !

Les hautes falaises à droite, les gorges à gauche, je ne sais plus très bien dans quelle région de France je me trouve tellement c’est atypique. De la route, j’aperçois même les deux belvédères où je me tenais quelques minutes plus tôt, en face de moi.

gorges de nouailles

Je m’arrête sur un petit parking sommairement aménagé sous les falaises pour rejoindre la source du Pontet en contrebas, tout en priant pour ne pas retrouver un rocher sur ma voiture à mon retour. 

Le chemin dans les sous-bois ne semble pas être souvent pratiqué, à moins que ce ne soit parce qu’il est encore tôt dans la saison … je descends, sans trop savoir où jusqu’à ce que j’entende finalement le glouglou de la rivière. 

Et là, au milieu des fougères, dans un cadre tropical qui me faisait bien plus penser à la Martinique qu’au Doubs, je découvre cette mignonne résurgence. Cette source n’est pas hyper impressionnante, mais le cadre est vraiment sympa. Si tu t’aventures sur le sentier de randonnée depuis la source de la Loue, c’est ici que tu arriveras.

De là, tu peux rapidement rejoindre les bords de la Loue, où tu trouveras un site très bien aménagé pour te poser quelques instants.

source du pontet doubs

vallée de la loue

Le belvédère de la Roche de Haute-Pierre

En quittant les gorges, j’arrive dans le petit village de Mouthier-Haute-Pierre où un belvédère est indiqué. Je ne l’avais pas noté lors de mes recherches, mais j’ai le temps et j’aime les beaux points de vue. Il n’en faut pas plus pour me convaincre. La route menant au belvédère grimpe assez dur tout en longeant un gros rocher. Dans mon for intérieur je prie pour que le belvédère se situe tout en haut !

J’arrive au niveau du village de Hautepierre-le-Châtelet et je me stationne au parking de l’Eglise, juste en face du départ du sentier. Aucun panneau n’indique la distance ni la durée, j’en déduis que ça ne doit pas être trop loin …

Le sentier, en pente, avec des grosses marches (l’horreur des marcheurs!) est en plein soleil (bon, en même temps il est midi, je l’ai un peu cherché).

fleurs escalier mouthier

Des fleurs de montagnes et des papillons m’accompagnent pendant environ 10mn au bout desquelles j’arrive enfin au sommet, sur les crêtes de la grosse roche que je longeais en voiture. Yes ! Par contre je préfère prévenir, le sentier est parfois étroit et s’approche très près des falaises qui ne sont pas protégées. Je déconseille donc ce point de vue aux familles avec des enfants en bas âge.

De là, la vue est juste… waouh ! Si tu n’as qu’un seul belvédère à faire le long de la Vallée de la Loue, c’est celui-là sans aucun doute.

Belvédère haute roche

Vue sur le cirque tout au fond d’où provient la source de la Loue et Lods en contrebas

En contrebas des falaises on distingue la Loue entre les arbres, les villages de Mouthier-Haute-Pierre à gauche et Lods à droite. La table d’orientation indique même le Mont Blanc par temps clair !

L’endroit est vraiment agréable, un peu venteux au bord de la falaise mais dès que l’on se retire de quelques mètres on ne sent plus rien. Il y a quelques bancs le long du chemin, mais aucune table ni poubelle. On pense donc à garder avec soi ses déchets.

Je reprends le même chemin qu’à aller, en descente cette fois, pour retourner à ma voiture.

belvédère de la roche haute pierre

Compte environ 30-45 minutes pour faire l’aller-retour au belvédère.

Lods, un des plus beaux villages de France

Du parking de l’église je reviens sur mes pas jusqu’au village de Mouthier puis je continue encore quelques kilomètres pour rejoindre Lods.

Ce village est classé parmi les plus beaux villages de France, tu comprendras aisément que trouver une place de parking en milieu de journée n’est pas simple. Un petit parking se trouve de l’autre côté du pont à gauche quand tu entres dans le village et quelques places sont aussi disponibles à la sortie de celui-ci.

Ce village construit à flanc de montagne est très pittoresque avec les anciennes maisons de vignerons dans le haut du village et les moulins et forges avec les multiples barrages au niveau de la rivière.

lods lods villagelods ruelle

Compte environ 30-45 minutes pour faire le tour du village.

Les cascades de la Vallée de la Loue

 Qui dit rivière, dit aussi bien souvent cascades ! Et la Loue ne fait pas exception à la règle. Ce n’est pas une, ni deux, mais bien trois cascades que tu pourras découvrir aux abords de la vallée. Et l’avantage c’est que les 3 demoiselles se situent toutes dans la même zone au départ de Châteauvieux les Fossés. Et ce qui est encore plus pratique c’est qu’elles sont toutes reliées entre-elles par un sentier de randonnée.

Par contre, si tu souhaites toutes les voir d’un seul coup, cela risque fort de te prendre toute la journée puisque la pseudo boucle fait 17km pour environ 800m de dénivelé. Mais rien ne t’empêche d’aller les voir une par une.

Pour te donner l’eau à la bouche, voici quelques photos de ces jolies cascades sauvages dont le débit fluctue énormément selon la saison. Mon conseil étant d’y aller à la fin du printemps où à l’automne, mais d’éviter juillet et août car elles sont souvent à sec à cette période. En ce qui concerne les accès en hiver, le Doubs étant une région froide et enneigée, les chemins risquent d’être dangereux si verglacés. A tes risques et périls selon la météo.

La cascade du Raffenot

Le sentier qui mène à cette cascade vaut à lui seul le détour tellement il est charmant.

Dans les sous-bois (il faut aimer l’humidité pour aller voir les cascades!), le sentier remonte la rivière sur plusieurs kilomètre dans un cadre végétal magnifique.

La cascade est la cerise sur le gâteau de cette balade !

vallée de la loue

cascade du raffenot doubs

La cascade de la Tuffière

Pour rejoindre cette cascade, rien de bien compliqué, on suit la rivière !

Encore une fois, les paysages forestiers sont sublimes avec un enchainement de vasques émeraudes qui mènent dans un premier temps à la source bleue.

Le sentier continue ensuite jusqu’à la grande cascade de la Tuffière.

source bleue doubs tuffière

cascade de la tuffière doubs

La cascade de la Peusse

Ici ce n’est pas une mais deux cascades que tu pourras voir.

La première, la plus accessible, impressionne avec son amas de tufs sur lequel coule l’eau, malheureusement jamais en abondance. Une autre de ses particularités c’est de pouvoir passer derrière sur un petit sentier afin de la découvrir des deux côtés.

En redescendant un peu, tu tomberas sur une deuxième cascade dans le même style. Si la cascade est moins impressionnante, ici c’est surtout le cadre dans lequel elle est situé qui est magnifique.

Difficile de se croire dans le Doubs quand on est entouré de lianes et d’une végétation bien présente.

cascade de la peusse doubs

Ornans, petite cité de caractère

Je termine cette journée le long de la vallée de la Loue en apothéose avec la découverte du village d’Ornans, réputé pour être le lieu de naissance de l’artiste peintre Gustave Courbet.

A première vue, ce village labellisé “petite cité de caractère” n’offre rien de très intéressant. En voiture, dans la rue principale je ne comprends pas trop d’où peut provenir ce label, mais il doit bien y avoir une explication !

Je me stationne donc sur un des nombreux parkings dès l’entrée du village afin de résoudre ce mystère #modeherculepoirotactivé !

En remontant la Loue je débouche sur un vieux pont et mon instinct me dis que j’aurais sûrement un joli point de vue sur le village de l’autre côté de la berge. Bien m’en a pris !

Eh oui, ce village garde un trésor bien caché ! Celui-ci s’est ainsi révélé à mes yeux au fur et à mesure que je me rapprochais du centre. Entre ses maisons suspendues, ses jardins, ses ponts, les façades colorées et fleuries, pas étonnant qu’on surnomme la ville d’Ornans la Petite Venise Comtoise !

franche-comte-vallee-loue-doubs-ornans

ornans doubs

Il existe de nombreuses randonnées autour d’Ornans, notamment une qui monte au château et qui permet de surplomber la ville. 

belvédère ornans doubs

Compte environ 1h30 pour te promener en ville et bien plus si tu souhaites te balader dans les environs.

Informations pratiques

Itinéraire

Ce trajet d’environ 40km le long de la vallée de la Loue peut se faire dans le sens Besançon-Pontarlier ou Pontarlier-Besançon. Je te conseille personnellement de commencer par la Source de la Loue et de terminer à Ornans pour y aller crescendo en termes de découverte et de paysages.

Il m’aura fallu environ 5h pour faire la boucle au départ de Pontarlier, sans les cascades.

Activités

Si tu restes plus longtemps dans la région, diverses activités sont possible.

  • Il existe de nombreux sentiers de randonnée, notamment un qui rejoint Mouthier-Haute-Pierre à la Source de la Loue en longeant la rivière au fond des gorges
  • Qui dit rivière dit forcément… Canoë-Kayak ! Et la Loue ne déroge pas à la règle
  • Et qui dit rochers /  falaises dit … Via-ferrata ! Les Via ferrata de la région offrent de superbes panorama et sont toutes accessibles aux débutants
  • La culture n’est pas en reste avec le musée de Gustave Courbet à Ornans
  • Tu peux aussi aller faire un tour le long de la route des lacs du Jura pour y découvrir de jolis lacs et cascades !
  • Et si tu as envie d’aller passer une journée chez nos voisins suisses, je te conseille de visiter la jolie ville de Neuchâtel

Où dormir

Pour te loger, je t’invite à consulter les plateformes d’hébergements responsables GreenGo et Vaovert.
Et si tu cherches un logement insolite, tu trouveras peut-être ton bonheur sur Abracadaroom !

Liens utiles

Pour plus d’informations je t’invite à faire un tour sur le site touristique de la vallée de la Loue et du Lison 

Si tu ne savais pas où situer le Doubs sur une carte, j’espère que cet itinéraire le long de la Vallée de la Loue t’auras donné envie de venir découvrir cette belle région !

Épingle-moi sur Pinterest !

la vallée de la loue doubs
la vallée de la loue doubs

Cette page contient des liens affiliés. Cela signifie que si tu achètes un produit après avoir cliqué sur le lien, je touche une petite commission. Ce n’est pas plus cher pour toi, et de mon côté ça me permet de payer les frais du blog pour continuer à te proposer du contenu intéressant 🙂

28 réflexions sur “La Vallée De La Loue, Route Panoramique Au Cœur Du Doubs”

  1. LAMBERT Dominique (Mme)

    Merci pour ces magnifiques photos. Je suis passée à Ornans en cherchant un hotel pendant les vacances (il y a longtemps : 15 ans peut être) et je suis tombée sur la pancarte indiquant l’atelier de Gustave Courbet. Le musée n’existait pas encore. Mon coeur n’a fait qu’un bon (je suis peintre amateur surtout en pastel). C’était la première fois que je pouvais voir des tableaux de peintres célèbres dont le renomé “enterrement à “Ornans”. En effet, je vis en Creuse et les musées sont rares mais nous avons Crozant où Monet et d’autres impressionnistes ont peint.

  2. Superbe reportage
    J’avais prévu des vacances dans le DOUBS avec ma compagne l’été dernier et ce n’est que partie remise dès que possible.
    En attendant c’est un plaisir de découvrir ces lieux afin de mieux préparer notre futur escapade.

  3. Je suis native du Doubs et c est vrai que cette région la Franche Comte n est pas très connue. J’ai pourtant des amis canadiens qui m’ont dit l’avoir visitée car ma région est appelée là-bas outre-atlantique : le petit canada. En tout cas moi je suis amoureuse de ma région. Merci pour ces belles photos et ce beau reportage qui lui rend un bel hommage.

  4. RICHARD Marie

    Après mes nombreux voyages à l’étranger ! Avoir quitté ma ville de Lons-le-Saunier à l’âge de 16 ans pour accepter un poste de secrétaire-sténodactylographe à GRENOBLE durant 7 ans, puis le C.N.E.T. à ISSY-LES-MOULINEAUX + le Centre des Expositions P.T.T à BAGNEUX, je me vois mutée à BERNE en Suisse à l’Union Postale Universelle où j’ai rencontré l’AMOUR, me voici mutée au CAIRE en Egypte où je me marie et reste vivre durant presque 10 ans…………puis je suis mutée à l’Ambassade de France à TUNIS et, pour des restrictions budgétaires (je dépendais alors de FRANCE TELECOM) me voici de nouveau revenue à Paris en France………..trop long à raconter………..mais tellement heureuse d’avoir retrouvé ENFIN mon beau Jura en 1973 et retrouver la maison familiale (mais sans famille….ils m’ont tous quittée….) ! La Franche Comté est à recommander mais avec discrétion……….nous n’avons pas trop envie d’être envahis….C’est si beau comme ça…..au calme en écoutant le bruit de l’eau qui ruisselle, les belles cascades, etc. Je suis loin d’avoir fait le tour de cette si belle région de la France ! MERCI encore pour vos formidables photos qui nous font rêver ! à bientôt !

  5. J’adore ces coins de Franche Comté qui peuvent faire passer une belle journée ou même un petit week-end !
    Tu sais comment on a appris que le Doubs et la Loue était la même rivière ?
    Un jour, l’usine de Pontarlier (boisson alcoolisée anisée) a brulé et les liquides se sont déversés dans la rivière et les vaches au bord des deux rivières était soules !!
    Voilà pour l’annecdote !
    Merci pour tes très belles images!
    Alix
    http://a-tire-d-elle.blogspot.com

  6. C’est marrant car j’ai fais des colonies de vacance à Lods et je n’avais pas pensé à y retourner ! Et pourtant, au vue de tes photos, je crois que j’y passerai un prochain week-end ! C’est vraiment très joli !

  7. J’a eu l’occasion de venir deux fois dans le Doubs et même si mes souvenirs sont assez vagues, j’en garde le souvenir d’une véritable belle surprise, c’est vraiment beau !

  8. Je ne connais pas du tout cette région et ces villes mais ça a l’air juste magnifiiiiique !! En plus les randos ont l’air vraiment sympas ! Faudrait que j’aille faire un tour même si ce n’est pas a coté de chez moi.
    En tout merci pour ce super article ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *