Vents & Voyages

UN WEEK-END DANS LE JURA, SUR LA ROUTE DES LACS

Suite à ma dernière escapade dans la vallée de la Loue en Franche-Comté, j’ai eu une forte envie de découvrir les autres coins sympathiques de la région. Avec mon goût de la randonnée et de la photo, j’ai rapidement jeté mon dévolu sur la route des lacs du Jura le temps d’un week-end cet été !

Je vais faire court, le Jura c’est bien simple c’est le paradis pour les amoureux de la nature et du calme en toutes saisons! Entre lacs aux couleurs irréelles, cascades, points de vue à couper le souffle et de nombreuses possibilités de randonnées… la route des lacs du Jura, que je considère personnellement comme l’une des plus belles routes panoramiques de France, est à mon avis la meilleure façon de découvrir cette région en peu de temps, quelle que soit la saison !

Si tu regardes la carte, tu constateras qu’il n’y a pas un itinéraire type de la route des lacs du Jura.

Ces derniers étant éparpillés un peu partout dans le Haut-Jura, il y a donc autant de route des lacs qu’il y a de visiteurs. A chacun de se créer son propre circuit.

Cependant, pour faciliter la lecture de cet article je vais commencer par te présenter les principaux points d’intérêts que ton pourras rencontrer sur cette route en partant de la station des Rousses. 

Les lacs des Rousses, de Bellefontaine et de l’Abbaye

Le village des Rousses est un bon point de départ pour cet itinéraire car cela permet d’avance d’est en ouest et ainsi suivre le soleil pour éviter de l’avoir dans la figure en conduisant. Toi même tu sais. 

Bien que certains trouveront le village-station mignon, outre son impressionnant fort à Comté, c’est le lac des Rousses que l’on vient souvent découvrir ici. L’été de nombreuses activités nautiques sont possibles et si tu préfères le calme, je te conseille de t’aventurer sur les sentiers pour obtenir les meilleurs points de vue sur le lac. 

Non loin du lac des Rousses tu pourras découvrir 2 autres lacs, plus petits mais tout aussi charmants l’un que l’autre. Le lac de l’Abbaye vers l’ouest et le plus petit lac de Bellefontaine situé à la limite avec le Doubs. Ces deux lacs s’apprécient d’autant plus depuis leurs belvédères respectifs. Le lac de Bellefontaine faisant partie d’un biotope protégé avec sa tourbière, il est d’autant plus important de respecter les chemins d’accès.

lac des rousses
lac de bellefontaine à l'automne

Les gorges de la Langouette et ses cascades

En remontant vers le nord, je te conseille de dévier un chouilla de la traditionnelle routes des lacs du Jura pour rejoindre la route de Foncine-le-Bas le long de laquelle tu auras la possibilité d’aller voir 3 magnifiques sites naturels. Le premier, l’imposante cascade du Bief de la Ruine se repère déjà depuis la route qui surplombe les gorges de Malvaux. En arrivant au village des Planches tu pourras facilement accéder au second site, les Gorges de la Langouette.

 Pour les marcheurs, une jolie boucle d’environ 13km et 350 mètres de dénivelé permet de rejoindre la cascade depuis les gorges de La Langouette tout en profitant des panoramas sur les gorges de Malvaux.

Enfin, un peu plus loin toujours vers le nord, ne manque pas la sublime cascade de la Billaude. Selon le débit de la rivière tu pourras t’approcher plus ou moins près, mais merci d’avance de respecter les barrières mises en place.

routes lacs jura

Le pic de l’Aigle et le belvédère des 4 lacs

L’itinéraire continue ensuite vers la région des 4 lacs qui regroupe les lacs de Narlay, Ilay, Petit et Grand Maclu. Si tu as déjà vu passer des photos de lacs aux couleurs assez irréelles sur les réseaux sociaux il y a fort à parier que ce soit une photo prise depuis le belvédère des 4 lacs. Et je te rassure, la magnifique couleur des lacs est bien réelle !

Si tu n’as pas trop le temps je te conseille à minima de t’arrêter au belvédères des 4 lacs et de faire l’aller-retour jusqu’au pic de l’Aigle avec un panorama incroyable à la clés sur les lacs d’un côté et le Mont Blanc de l’autre (quand il fait beau bien entendu). 

Si tu as quelques heures devant toi je te recommande la grande boucle du tour des 4 lacs, combinée avec les belvédères. Tout du long de ces 14 km, tu traverseras des paysages incroyables qui te feront peut-être penser à l’Ecosse ou au Canada si tu connais ces pays.
jura lac ilay
route lacs Jura
jura maison foret lac
belvédère du pic de l'aigle dans le jura à l'automne
Informations pratiques

Plus d’ infos sur les randonnées du Jura

Les cascades du Hérisson

Après les lacs on retourne voir les cascades ! Le site emblématique du Jura n’est nul autre que celui des cascades du Hérisson. Si tu te demandes ce que vient faire cette pauvre bête dans l’histoire, je te rassure, aucun animal n’a été blessé ou noyé ici. Il s’agit tout simplement d’une déformation de langage qui a transformé le nom d’origine de la rivière Yrisson “eau sacrée” en Hérisson.

La plus grande et impressionnante des 7 cascades est accessible en 5mn à pied à partir du parking (payant selon la saison) du site de l’Eventail à Doucier et la dernière cascade (ou la première dans le sens du courant), le Saut Girard, est aussi accessible en 10mn à pied à partir du parking (gratuit) à Ilay.

La troisième option, celle que nous avons choisi, c’est de passer la nuit dans le camping juste à côté du parking de l’Eventail ! C’est ce qui nous a permis de pouvoir faire la randonnée de bon matin, avant l’ouverture du parking et d’être seuls sur le sentier à en profiter rien que tous les deux 🙂

Si tu peux je te conseille vraiment d’aller voir ce site au printemps ou à l’automne quand le débit de la rivière est à son maximum. En été malheureusement les cascades sont souvent asséchées. Pour les photographes, en hiver la cascade est en partie gelée, et quand il y a un peu de neige, vois un peu l’ambiance féérique du site !

les cascades du hérisson dans le jura à l'automne
les cascades du hérisson en hiver
Informations pratiques

Là encore, il existe plusieurs variantes pour la randonnée, tu trouveras toutes les infos sur le site des cascades du hérisson

Les lacs de Chalain et de Clairvaux 

Les lacs et les cascades, c’est bon tu as ta dose. Et là tu aimerais juste pouvoir te poser quelque part, dans un endroit avec une vue sympa tant qu’à faire, et pourquoi pas te baigner. Parce qu’il faut bien reconnaitre que les lacs turquoises c’est bien mignon mais c’est un peu frustrant de ne pouvoir y tremper nos petits petots.

Et si tu préfères les plages moins bondées, pourquoi ne pas aller découvrir le lac plus-très-secret de Bonlieu, délicatement niché au creux des falaises ?

Fort heureusement la nature et le Jura ont bien fait les choses et ont prévu les lacs de Chalain et de Clairvaux à cet effet. De jolies plages de sable n’attendent que ton popotin. Quant à la température de l’eau, il paraitrait qu’elle est correcte (en été !), je te laisse me confirmer 🙂

les lacs du jura en été
route des lacs

Le lac de Vouglans 

Du fait de ses nombreuses et magnifiques plages, j’aurais pu inclure le lac de Vouglans avec ceux de Chalain et de Clairvaux, mais non. Le lac de Vouglans mérite une section à lui tout seul. Il faut dire que les activités sont nombreuses sur ce lac artificiel, le troisième plus grand de France. Tu pourrais y passer une semaine que je suis certaine que tu ne t’y ennuierais pas.

Parmi les sites incontournables du lac de Vouglans, les marmites des géants entre Pont de Poitte et le Saut de la Saisse valent le détour. Pour la petite info culturelle, avant que le barrage ne soit créé, le village de Pont de Poitte était connu pour ses magnifiques gorges. Ces dernières sont maintenant englouties par les eaux sauf lors de la baisse du niveau de l’eau, périodes pendant lesquelles tu pourras découvrir les anciennes gorges ainsi que les marmites d’eau et la cascade cachée du saut de la Saisse. 

De nombreux belvédères sont ensuite emménagés de chaque côté du lac pour découvrir les méandres du lac. Chaque belvédère offre un panorama différent, que ce soit sur le lac, ses berges sableuses ou ses falaises abruptes. 

Les plus aventureux pourront choisir de découvrir le lac depuis la via-ferrata qui longe les falaises ou bien par une sortie kayak pour admirer de plus près certains sites inaccessibles autrement, telle que la cascade de la Pèle.

Pour les randonneurs, une boucle permet de faire le tour du lac en 3 à 5 jours selon ton rythme. Il est cependant possible de couper cette boucle en 2 pur ne faire soit que la moitié nord au dessus du Pont de la Pyle, soit la moitié sud. Une superbe rando que je conseille de faire à la fin du printemps ou à l’automne.

Saint Claude et ses cascades 

L’itinéraire de la route des lacs du Jura s’arrête généralement au niveau du lac de Vouglans, mais comme il y a de fortes chances que tu souhaites retourner à ton point de départ, voici quelques sites intéressant le long de cette route.

La ville de Saint-Claude peut-être une halte intéressante si tu souhaites visiter le musée de la pipe, sinon c’est du côté des cascades qu’il faudra regarder. Les cascades du Flumen et de la Queue de Cheval, toutes deux accessibles après un peu de marche, font partie des plus belles cascades sauvages du Jura. Tu comprendras quand tu les verras ! 

Et si tu aimes les jolies routes à lacets de montagne tu seras servi.e avec les lacets de Septmoncel. Le long de cette route tu pourras observer plusieurs curiosités naturelles tel que le chapeau du gendarme.

La route continue ensuite dans le parc naturel du Haut-Jura, propice à de nombreuses randonnées, avant de rejoindre la station des Rousses.

gorges flumen jura automne

Les autres activités le long de la route des lacs du Jura 

En dehors des lacs et des cascades, n’oublions pas que le Jura est avant tout une terre de fromage et que de nombreuses fruitières à Comté peuvent se visiter le long de cette route des lacs.  Ce serait bien dommage de ne pas en profiter !

Enfin, si tu pratiques la plongée, sache que tout est possible dans les lacs du Jura ! Dans un lac, l’ambiance (et la chaleur !) est différente par rapport à la mer mais non moins intéressante. Je t’en parle d’ailleurs dans mon article sur la plongée dans le lac Léman. Si tu as un niveau 3 avec une bonne expérience tu pourras ainsi “visiter” la Chartreuse de Vaucluse, un ancien édifice religieux volontairement immergé à 55m lors de la construction du barrage de Vouglans.

Informations pratiques 

Comment venir ?

En toute logique, si tu comptes réaliser cet itinéraire en voiture il y a fort à parier que tu viennes directement avec ta voiture.

Si tu choisis de prendre le train, tu as néanmoins plusieurs options:

  • l’une des gares entre Champagnole et les Rousses le long de la N5, a proximité directe des sites sus-mentionnés dans l’article
  • la gare de Saint-Claude

Et si tu optes pour l’avion, l’aéroport le plus proche est celui de Genève, à 1h de voiture des Rousses.

Où dormir ?

Pour te loger, je t’invite à consulter les plateformes d’hébergements responsables GreenGo et Vaovert.
Et si tu cherches un logement insolite, tu trouveras peut-être ton bonheur sur Abracadaroom !

Comme tu as pu le constater avec mes photos, cette route des lacs peut s’emprunter en toutes saisons afin de découvrir un Jura différent, mais à chaque fois magnifique.

Tu connais la route des lacs du Jura? Tu as d’autres conseils à partager sur cette jolie région? Ça se passe dans les commentaires !

Épingle-moi sur Pinterest !

randonnée au pic de l'aigle dans le jura
les lacs du jura
randonnée aux cascades du hérisson

24 réflexions sur “Un week-end dans le Jura, sur la route des lacs”

  1. Waw waw waw …. je suis vraiment étonnée des paysages du Jura !! Comme quoi 😮 Très jolies photos et article super complet !! 🙂
    Merci pour ces belles découvertes !

  2. Clémentine Hochet

    Je vais clairement garder ton article sous le coude, il donne tellement envie de visiter cette région ! Ça nous fait un peu loin de la Bretagne, mais pourquoi pas pour de prochaines vacances 😍

    1. Pour un weekend en effet c’est un peu juste (dit celle qui est déjà allée à Saint Nazaire en voiture pour un weekend 😀 ) mais pour une semaine de vacances vous n’aurez pas de quoi vous ennuyer 🙂

  3. The City and Beauty

    Coucou que la nature est belle mais que l’homme est malsain avec et qu’on en profite car bientôt ce sera plus possible avec toutes les naissances qu’on engendre et le bétonage qui s’impose de plus en plus hélas; j’ai des coins que je ne partage pas, secrets et pas connus; car beaucoup de kékés de la plage s’invente maintenant des rando avec le Covid; l’année dernière j’en ai vus se promener en tongs sur des sentiers rocheux avec ces fameuses bouées flamands rose bref mais le pire c’est le sol piétiné ainsi que la flore et les déchets de ces personnes qui pullulent

    1. Eh oui malheureusement l’humain est un porc. Cependant je pense que c’est avant tout par l’éducation que les comportements changeront, et non pas en “cachant” les jolis sites.

  4. Merci de mettre en avant cette Région si chère à mon cœur et pour cause puisque je suis originaire de Clairvaux-les-Lacs . La région offre beaucoup de belvédère grâce à ses paysages typiques de reculées. Je suis aujourd’hui en Auvergne (très belle région de randonnée et de paysage de moyenne montagne) mais je retourne régulièrement profiter de ses paysages jurassiens. Je vous encourage aussi à grimper jusqu’au dernier plateau du Jura pour profiter des crêtes qui offrent une vue sur le lac Leman et le mont blanc derrière.

  5. Steph43Photography

    Bonjour Sarah magnifiques tout simplement , la vue sur les 4 lacs et wow !!!! et la cascades du hérisson à l’air sublime !!!! , pour ma part juste fait la cascade des tufs , une merveille également =D , pour les mures pas besoin d’allez aussi loin j’en ai dans mon jardin mdrrr , merci à toi pour ce partage et de ton passage chez moi amitié d’Auvergne
    http://voyagesphotographiques.over-blog.com/

  6. Toutes ces photos sont tellement belles, wahou ! On se fait un week-end dans le Jura dans une semaine et j’ai déjà hâte d’y être !! Je mets ton article en marque-page pour être sure de l’avoir tout le temps sous la main d’ici là 😀

    1. Merci beaucoup Julie pour ton petit message ! Ca me fait vraiment plaisir de savoir que mon article peut être utile 🙂
      Bonnes vacances et avec un peu de chance tu auras peut être le droit aux paysages tout blancs !

  7. Mon dieu, c’est magnifique !! Je ne connais pas cette région, mais étant fan de randonnée, je ne peux que garder ton article au chaud pour découvrir ce coin un jour. Vraiment tes photos sont superbes et tu m’as bien donné envie d’aller voir tout ça. 🙂

    1. Merci beaucoup pour ce gentil commentaire ! Je ne suis pas très objective mais vraiment cette région c’est le paradis en toute saison, je crois qu’il est difficile d’en revenir déçu car il y a toujours quelque chose à voir où à manger 😀

  8. C’est pas la première fois que je lis un article sur le Jura et la région à l’air vraiment vraiment belle ! Et en plus c’est très bien écrit 🙂

    1. merci 🙂 c’est une très belle région avec plein de choses à voir et à faire en toutes saisons ! En plus avec Jasmine vous avez moyen de vous amusez ici en hiver sur les routes enneigées 😉 (oui je prévois vos futurs roadtrips :p )

  9. Merci d’avoir si justement et joliment décrit cette région 🙂 hâte d’y aller en novembre où les couleurs sont en effet très surprenantes. Elles donnent un côté majestueux aux paysages. Et en effet les cascades sont milles fois plus belles en automne ou en hiver. Mais le site devient alors plus glissant et moins facilement praticable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *