close

De Perth à Exmouth, mon circuit dans l’ouest de l’Australie

Toi aussi tu as envie de découvrir la face la plus sauvage de l’Australie à rouler des heures durant dans le désert et la poussière rouge, te baigner dans des oasis reculées, nager avec les poissons et autres créatures marines près de la barrière de corail et randonner dans des parcs tous plus beaux les uns que les autres ? Alors ne cherche plus, un circuit le long de la côte ouest de l’Australie remplira tous tes critères !

Et parce que j’ai eu la chance moi aussi de découvrir cette partie du pays que je partage avec toi mon circuit et mes conseils pour organiser au mieux ton séjour dans cette magnifique région.

Circuit jour par jour


 

Tu peux cliquer sur les balises dans la carte ou développer les liens ci-dessous pour accéder aux différents articles 🙂


Jours 1 à 3: Le parc de Karijini

Jour 1

  • Arrivée à Exmouth, récupération de la voiture chez WickedCampers et route vers le parc

Temps de trajet : 7h

Jour 2

  • Randonnée dans le parc de Karijini
    • Hancock Gorge
    • Weano Gorge
    • Knox Gorge
  •  Nuit à Karijini

Temps de trajet: 2h

Jour 3

  • Randonnée dans le parc de Karijini
    • Fern Pool
    • Dales Gorges et circular pool
  • Route vers Exmouth

Temps de trajet: 5h

(lien vers l’article)

Jours 4 à 6: Les parcs de Ningaloo et de Cap Ranges

Jour 4

  • Arrivée à Exmouth et découverte du Cap Ranges
    • Phare de Vlamingh
    • Belvédère de Thomas Carter
  • Nuit à Exmouth

Temps de trajet: 4h

Jour 5

  • Randonnée dans le Cap Ranges
    • Mandu Mandu
  • Plongée sur le Navy Pier
  • Nuit sur une plage du Cap Ranges

Temps de trajet: 2h

Jour 6

  • Randonnée dans le Cap Ranges
    • Yardie Walk
  • Snorkeling  dans le Ningaloo
  • Route vers Carnarvon

Temps de trajet: 4h

(lien vers l’article)

Jours 7 et 8: De Carnarvon à Shark Bay

Jour 7

  • Arrêt aux quobbas blowholes
  • Visite de Carnarvon et de l’ancienne ligne de train
  • Nuit entre Carnarvon et Shark Bay

Temps de trajet: 4h

Jour 8

  • Découverte de Shark Bay et ses principaux points d’intérêts
    • les Stromatolites de Hamelin Pool
    • Shell Beach
    • Eagle Bluff
    • Denham
    • Little Lagoon
  • Nuit à côté de Kalbarri

Temps de trajet: 5h

(lien vers l’article)

Jour 9: Découverte du parc de Kalbarri

Jour 9

  • Randonnée dans le parc
    • Nature Window et the loop
  • Nuit à Kalbarri

Temps de trajet: 2h

(lien vers l’article)

Jours 10 et 11: Découverte des points d'intérêts le long de la côte jusqu'à Perth

Jour 10

  • Le lac rose : Hutt Lagoon
  • Les plages paradisiaques de Jurien Bay
  • Le désert des pinnacles
  • Nuit vers Lancelin

Temps de trajet: 5h

Jour 11

  • Les dunes de Lancelin
  • Le parc de Yanchep
  • Nuit à Yanchep

Temps de trajet: 1h

(lien vers l’article)

Jours 12 à 14 : Découverte de Perth et de ses environs

Jour 12 et 13

  • Découverte des villes de Perth et Fremantle

Temps de trajet: 2h

(lien vers l’article)

Jour 14

  • Journée vélo sur l’île de Rottnest en compagnie des Quokkas

(lien vers l’article)

australie-ouest-ningaloo-cap-ranges-40

Bilan financier


Coût global (sans les avions): environ 3600 € à deux pour la semaine 

  • Frais de voiture (location, essence, taxi, parkings): 2650 €
  • Logements: 230 €
  • Nourriture : 270 €
  • Activités (parcs et plongée): 450 €

Les points positifs


Voici une liste non exhaustive de tout ce que nous avons aimé durant ces 15 jours de road-trip:

  • La solitude ! Eh oui, rouler des heures durant sans voir personne c’est le pied. Sans parler des parcs et des plages pour nous tous seuls !
  • Les aires de camping. Entre ceux gratuits le long de la route et ceux sur la plage, chaque soirée était une aventure 🙂 Certes c’est pas toujours Byzance, certaines sont plus ombragées et plus propres que d’autres mais c’est une expérience assez unique de pouvoir s’arrêter où l’on veut et de ne pas être dérangés par des voisins bruyants. En plus, ces dernières sont toujours bien équipées avec des tables ombragées, des toilettes sèches et parfois même un réservoir d’eau de pluie ! 
  • La faune exceptionnelle. C’est une constante en Australie, mais particulièrement dans l’ouest où la civilisation se fait plus rare, entre les kangourous, les émeus, les wallabies, les quokkas … l’Australie est un vrai safari.
  • La barrière de corail du Ningaloo, même si nous n’avons pas eu de chance niveau météo, cette barrière de corail est magnifique, sauvage et préservée (pour le moment) où il est possible de faire de nombreuses rencontres à quelques mètres du rivage.
  • Le nombre de parcs nationaux et la diversité des paysages rencontrés. Que ce soit le Karijini (mon préféré !), Shark Bay, le Cap Ranges, Kalbarri, Yanchep, Pinnacles … chaque jour sur la route est un émerveillement pour les yeux. En comparaison nous n’avons pas du tout rencontré la même diversité de paysages sur la côte est malgré nos efforts pour en chercher dans les terres.

Les points négatifs


Même si ces 15 jours restent les meilleurs souvenirs de mon voyage en Australie, tout n’était pas parfait, loin de là. A défaut de pouvoir me servir, voici les aspects qui m’ont le plus déplu d’après mon avis très personnel.

  • La poussière ! Si tu crois qu’une voiture est étanche, détrompe-toi ! En plus de coller à nos peaux moites, la poussière s’infiltre dans les moindres recoins de la voiture. On a fini par bâcher nos affaires dans le coffre pour ne pas se retrouver avec un bac à sable 🙂
  • Le hors saison début décembre. On avait beau le savoir, on a voulu faire les malin en choisissant de partir début décembre avant la saison cyclonique. Mauvaise idée ! Déjà, il fait bien trop chaud même si cela ne nous a pas empêché de randonner. Mais, faire ce qu’on a fait par 45°C je ne recommanderais à personne. Et comme si ça ne suffisait pas, en cette saison les mouches sont aussi de sortie. Je ne suis déjà pas adepte de la chaleur, mais combinée avec ces mouches il y avait de quoi péter un câble, vraiment. Enfin, c’est aussi la période creuse pour voir les animaux marins. 
  • Les distances. Alors oui, il y a de magnifiques parcs et de superbes paysages… mais ils sont tous relativement éloignés et il faut donc faire de nombreux kilomètres pour les rejoindre. Si tu n’as pas l’habitude de rouler, cela peut vite devenir chiant de regarder un paysage très monotone, surtout quand le site n’a pas toujours beaucoup d’intérêt.
  • L’isolement à un prix, celui de l’eau et de la nourriture en général. A 12€ les 10L d’eau, je peux te dire qu’on ne gaspillait pas une goutte !
  • Ma plus grosse déception a été ma prise de conscience en réalisant le faible intérêt écologique de la population et du gouvernement. Les gens laissent tourner leur pick-up pendant des heures pour profiter de la clim’ (avec les fenêtres ouvertes ce serait pas drôle sinon), les villas et les hôtels avec de grandes étendues de verdure dans le désert, les sacs plastiques … la liste est longue mais je ne m’attendais pas à trouver ce style de comportement dans un pays directement touché par les conséquences du réchauffement climatique.
  • Les carcasses de kangourous le long de la route. Je ne saurais dire combien nous en avons trouvé, j’ai arrêté de compter. Pour l’explication, les Australiens considèrent les kangourous comme des nuisibles, comme par chez nous certains chassent les oiseaux qui piquent les cerises l’été. Sauf que, les kangourous viennent en ville et dans les jardins pour se nourrir car le désert se désertifie encore plus et le nourriture se fait de plus en plus rare. Mais bon, pour parer à cela, rien de mieux qu’un gros pick-up avec un pare buffle, n’est ce pas ?

Conseils


  • Si tu es assez fou.folle pour partir à cette saison, n’oublie pas ton filet anti-mouches. Ça t’évitera de t’étouffer avec une mouche se glissant furtivement dans tes narines pendant que tu recrache celle que tu venais d’avaler.
  • Si tu veux éviter de figurer au palmarès des Darwin Award, alors je te conseillerais de partir de septembre à novembre pour en profiter, Sachant qu’au printemps le désert se pare de fleurs, ça doit être magnifique.
  • Si tu loues une voiture alors je conseille un 4×4. Ca te permettra d’emprunter les pistes cahoteuses plus sereinement, mais aussi pour le confort lors des longues distances. Nous avions une tente de toit ce que je n’ai pas regretté une seconde. Nous avions même pensé en acheter une en rentrant chez nous ! La vue panoramique au coucher et au lever du soleil … incomparable !
  • Lorsque tu t’essaies au camping ‘sauvage’, s’il te plait, pense à la nature et aux animaux et ne jette rien qui ne soit pas naturel ou bio. S’il n’y a pas de poubelles, garde tes déchets avec toi le temps d’en trouver une.
  • La plupart des parcs étant payant, il est généralement plus avantageux d’acheter le Holiday Pass si tu comptes visiter plusieurs parcs pendant ton séjour.

Psst, si tu réserves par Booking tu peux profiter de mon parrainage. En utilisant ce lien, cela te permet de gagner 15€ sur ta réservation ! 

Épingle-moi sur Pinterest !

Lectures de voyage


Quoi de mieux pour patienter les derniers jours avant le voyage (où pour tuer le temps dans l’avion), que de s’imprégner de l’ambiance du pays à travers un bon bouquin?

Voici quelques idées … 

Le Chemin de la liberté, l’histoire vraie de trois jeunes aborigènes qui, en 1931, s’évadent d’un camp pour aborigène afin de retrouver leurs familles. 

Le maître pour parler de l’Australie avec une touche d’humour n’est autre que Kenneth Cook. Parmi tous ses livres, L’Ivresse du KangourouLa vengeance du Wombat et Le Koala Tueur sont incontournables.

Si tu es plus adepte des policiers et autres thrillers alors je te conseille de jeter un œil aux énigmes de Arthur Upfield, notamment L’os est pointé, une référence dans le style du polar ethnologique. 

Liens utiles


  • Location de voitures, van et 4×4 : Wicked Campers 
  • L’application indispensable pour trouver les spots de campings et les activités incontournables : Wiki Camps 
  • Le site officiel des différents parcs nationaux où tu pourras réserver tes campings à l’avance (au besoin)

En résumé ...

Nature / Randonnée 10
Culture / Patrimoine 5
Soleil / Plage / Détente 10
Gastronomie 1
Sécurité 9
Budget 1
Tags : Bilan de mes voyagesBudgetRoad-trip

Un commentaire

  1. Tu me fais rêver avec la solitude ! C’est en train de devenir en de mes critères de voyage… Par contre, si le prix à payer, ce sont de longues heures de route, je ne sais pas si je suis prête 😀
    Si tu as envie de te replonger en Australie, je peux te conseiller le roman Voss, de Patrick White, sur un naturaliste allemand disparu dans l’outback au XIXe siècle. Le chemin de la liberté est déchirant 🙁

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

142 Partages
Partagez127
Tweetez
Enregistrer15