close

Islande du sud: Les sites incontournables le long de la route N°1

Lors de notre trek semi-itinérant en Islande du Sud, quand nous ne randonnions pas, c’est avec le bus local que nous nous déplacions. Et l’avantage indéniable de ces bus (en plus de voyager de façon plus écologique qu’en voiture) c’est qu’ils s’arrêtent au niveau des principaux sites touristiques le long des routes et des pistes.

Adieux la frustration de ne pas pouvoir prendre en photo les magnifiques paysages qui défilent derrière ta vitre (souvent cracra) !

Voici donc un petit résumé, agrémenté de quelques conseils, des sites se situant à proximité immédiate des différents arrêts de bus le long de la route circulaire N°1 entre les parcs de Thorsmork et Skaftafell. 

Le volcan Eyjafjallajokull


Effffyalaloquoi ??? Non, non, ce n’est pas le titre d’un chant Yodel Suisse …  Mais rappelles-toi, en 2010 le volcan qui avait perturbé le trafic aérien eu Europe, c’est lui !

Celui qui a causé tant de problèmes s’est depuis gentiment rendormi, mais si tu as envie de voir à quoi il ressemble c’est possible en prenant le bus direction Thorsmork. A part prendre un photo il n’y a rien à faire, l’arrêt est donc très bref. C’est une petite pause intéressante à faire si tu vas à Thorsmork, ce que je te conseille vivement, sinon ce détour n’en vaut pas spécialement la peine.

islande-Eyjafjallajokull-01
islande-Eyjafjallajokull-04

Les cascades Seljalandsfoss et Gljúfrabúi


Il s’agit d’une des cascades les plus emblématiques de l’île, photographiée sous toutes les coutures, par tous les temps, et je ne fais pas exception à la règle !

Il faut dire que cette impressionnante cascade est très facilement accessible, située à une petite centaines de mètres avant de rejoindre la route circulaire depuis Thorsmork. 

La particularité de cette dernière, et probablement la triste raison de sa surfréquentation, c’est la possibilité de marcher derrière la cascade (et de bien se mouiller en passant). Une expérience particulièrement intéressante à faire en fin d’après-midi lorsque le soleil inonde la cascade de ses rayons avec souvent un joli arc-en-ciel à la clé !

islande-seljalandsfoss-01
islande-seljalandsfoss-10

Si tu as du temps, et ce que je te conseille vu le prix du parking (!!!) , c’est de te promener autour de la cascade pour découvrir d’autres points de vue tout autant magnifiques et bien moins fréquentés.

Il est notamment possible de monter au dessus de la cascade (en été seulement) pour profiter du panorama. Le sentier sur les falaises permet aussi de rejoindre la cascade Gljúfrabúi située en face du camping. Cette dernière, bien moins connue que sa grande sœur n’en est pourtant pas moins belle, avec ses filets d’eau ruisselant le long des parois d’un étroit canyon. 

islande-sud-seljalandsfoss-20
islande-seljalandsfoss-19
islande-seljalandsfoss-cascade

Lors de notre séjour nous avons eu l’occasion de nous y arrêter plusieurs fois, une à l’aller et une au retour, avec des conditions climatiques très différentes comme tu peux le constater. Je ne sais pas ce que tu en penses, mais pour moi, que ce soit sous le soleil ou sous la grisaille, je trouve ce site toujours aussi beau !

La cascade Skógafoss


Un peu plus loin sur la route circulaire en direction de la ville de Vik, les bus font un petit détour par le village de Skodar pour admirer la cascade de Skógafoss. 

Tout comme pour Seljalandsfoss, à mon avis le meilleur moment pour en profiter et avoir le plus de chance d’apercevoir un arc-en-ciel est en fin d’après-midi lors d’une belle journée ensoleillée (généralement c’est plus pratique … ). Depuis le parking, il faut compter environ 5 minutes pour rejoindre le bas de la cascade et 5 minutes de plus pour monter les escaliers menant au belvédère qui surplombe cette dernière.

Le débit est très impressionnant, provoquant de forts embruns qui selon le vent peuvent arroser les curieux à plusieurs centaines de mètres de la cascade ! Conseils aux photographes, faites attention à votre matos et prévoyez de quoi nettoyer les gouttes sur l’objectif  🙂

islande-skogafoss-01
islande-skogafoss-02

L’épave d’un avion sur la plage de Solheimasandur


A mi-chemin entre Skógafoss et Vik, il est possible d’approcher la-plus-vraiment-insolite épave d’un vieux DC-3 de l’armée américaine qui s’est abîmé sur une grande plage de sable noir il y a plusieurs décennies. Le site encore secret et non indiqué il y a quelques années est devenu tellement fréquenté que désormais il n’y a que deux solutions pour s’y rendre. La première consiste à s’y rendre à la force de tes jambes, soit 8km aller-retour réalisables entre 1h45 et 2h selon ta forme physique, ou bien une excursion en bus avec très peu de créneaux horaires. 

Je précise que contrairement aux sites mentionnées précédemment, les bus locaux ne desservent pas le parking où commence le sentier. Je n’y suis donc pas allée lors de mon premier séjour en Islande. Par contre, étant véhiculée lors de mon deuxième séjour, et ayant un peu de temps devant moi j’ai décidé de prendre le risque de perdre 2h de mon temps … résultat ? Faire 8km sous la pluie et un vent hivernal cinglant c’est franchement pas cool, surtout pour arriver devant une petite épave avec beaucoup trop de mon autour pour prendre une photo correcte, sans sable et sans pluie dans l’objectif. Le seul point positif a été l’arc-en-ciel qui s’est invité pile à ce moment là.

Bref, tu l’auras compris, à moins d’être hyper motivé pour marcher 8km et d’y aller soit en début de matinée ou en fin d’après-midi, le site ne casse vraiment pas 3 pattes à un canard.

islande-avion-carcasse

Vik et ses alentours


Aaaaaah Vik ! Délicieux souvenir de son petit air frais et revigorant tel que l’Islande en a le secret.

Doux euphémisme !

C’était bien la première fois de ma vie que je voyais des oiseaux faire du sur-place, que j’ai dû ramper pour éviter une bourrasque et que j’assistais impuissant à l’envol d’une tente (pas la mienne, ouf !) devant mes yeux ahuris. Oui, tout ça en moins de 24h.

Vik, du vent, en veux-tu, en voilà !

Mais avec Vik on comprends vite qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Derrière son aspect rustre et peu chaleureux, la ville cache plusieurs trésors dont on aurait bien tort de se priver. Le premier d’entre eux est incontestablement sa magnifique plage de sable noir, la plus belle d’Islande et parmi les plus belles au monde selon certains. Il faut dire que cette lande qui s’étend à perte de vue est impressionnante,  bordée par des falaises abruptes et des champs de lupin. Saisissant contraste avec les montagnes en arrière plan. Je peux aisément imaginer l’émotion qu’on pu ressentir les premiers Vikings en se retrouvant face à un tel décor.

islande-vik-eglise
islande-vik-plage

Mais ce qui fait sans aucun doute la renommée de cette plage, ce n’est pas tant son sable noir et sa vue sur les aiguilles marine, les Reynisdrangar Seastacks, que la possibilité d’apercevoir d’adorables macareux nichés sur les falaises !

islande-vik-plage-lupins

 

islande-vik-macareux

Il parait que la vue qui surplombe l’océan depuis les falaises offre un spectacle de toute beauté, mais comme je te le disais, le vent soufflait tellement fort ce jour-là que nous n’arrivions pas à lutter ni à avancer. C’est à contre-cœur que nous avons dû faire demi-tour avant d’aller nous consoler dans les eaux chaudes de la piscine de Vik !

Et si tu n’en as pas assez, tu peux aussi rejoindre en bus la plage de Reynisfjara située de l’autre côté de la falaise. Tu auras une autre vue sur les Seastacks mais surtout, c’est la grotte ornée d’orgues basaltiques qui mérite le détour. Un de ces sites naturels créés de toute pièce au fil des millénaires dont l’Islande raffole tant. Tu savais d’ailleurs que l’architecture moderne de  l’église Hallgrímskirkja à Reykjavik est un rappel à ses orgues basaltiques, une des marques naturelles de l’Islande ?

islande-vik-orgues basaltiques

Le canyon de Fjarðarárgljúfur


Tu as peut-être déjà vu ou entendu parler de ce canyon dans les médias l’hiver dernier, malheureusement pas pour de très bonnes raisons. En effet, ce canyon encore préservé et inconnu des touristes il y a quelques années a été pris d’assaut en un rien de temps, suite à son apparition dans un clip de Justin Bieber. La conséquence directe comme tu peux t’en douter a été une dégradation catastrophique du site, provoqué par les piétinements des touristes et le non respect des mesures de sécurité et des règles environnementales. Résultat, le site a été interdit d’accès plusieurs mois cet hiver pour permettre à la végétation de repousser. 

J’ai donc pas eu l’occasion de voir ce canyon de mes yeux, que ce soit lors de mon premier ou deuxième séjour. Mais d’après les magnifiques photos de Gwenaëlle et Victor, je comprends vite pourquoi tant de personnes de sont empressées d’y aller ! Donc si tu as la chance de pouvoir t’y rendre, surtout n’oublie pas que la nature est fragile et que les barrières ne sont pas là juste pour t’embêter 🙂

Kirkjubæjarklaustur et ses environs


A quelques kilomètres de Fjarðarárgljúfur en direction de Skaftafell, la route numéro 1 passe à côté du village de Kirkjubæjarklaustur où même ici tu pourras te faire déposer par un bus !

Parmi les principales attractions de ce village, tu pourras voir le Kirkjugólf, un sol pavé d’orgues basaltiques rappelant étrangement la chaussée des géants en Ireland (d’après les photos du moins, puisque je n’ai vu ni l’un ni l’autre) ainsi que la cascade Systrafoss provenant du lac suspendu situé sur le plateau, accessible rapidement à pied depuis le village. 

Dans les environs, si tu as un véhicule tu pourras aller voir les cascades de Fagrifoss situées le long de la piste menant à Laki et celle de Foss a Sidu située un peu plus loin le long de la route circulaire.

Ou bien je t’encourage surtout à reprendre le bus en direction du glacier de Skaftafell dans le parc national du Vatnajökull, classé très récemment (en 2019) à l’Unesco !

islande-seljalandsfoss-05

Visiter l’Islande du sud en bus ça te tenterait ? 

Épingle-moi sur Pinterest !

Tags : Récits de voyage

3 commentaires

  1. Ce pays a l’air incroyable et les cascades que tu as photographiées sont vraiment impressionnantes ! Pas étonnant que tout le monde aille en Islande maintenant…

    1. En effet, je confirme ce pays est incroyable à tout point de vue et il subit malheureusement la rançon du succès avec ce nombre de touristes pas toujours très respectueux de l’environnement dans lequel il se trouve …

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

201 Partages
Partagez74
Tweetez
Enregistrer127