close

Bilan de mon voyage dans le sud de l’Islande en été

Il y a quelques années, nous avons eu l’occasion de découvrir en profondeur tout le sud de l’Islande en été.  Un séjour de deux semaines fin juin qui nous aura permis de découvrir les plus beaux sites entre  Reykjavik et Jokulsarlon, ainsi que deux vallées situées dans les hautes terres, Thorsmork et Landmannalaugar. 

Voici donc le bilan de ce séjour ‘écologique’ durant lequel nous avons seulement utilisés nos pieds et les bus locaux pour nous déplacer !

Les étapes de notre séjour


Tu peux cliquer sur les balises dans la carte ou développer les liens ci-dessous pour accéder aux différents articles 🙂


Jours 1 et 2: Reykjavik et ses environs
  • Jour 1: visite de la capitale, Reykjavik
  • Jour 2: découverte des sites du Cercle d’Or (Geysir, Thingvellir, Gullfoss) et randonnée dans la vallée géothermique de Reykjadalur 

(Lien vers l’article)

Jours 3 à 5: Randonnées dans la vallée de Thorsmork
  • Boucle sur le plateau de Útigönguhöfði
  • Le belvédère de Valahnúkur

(Lien vers l’article)

Jours 6 et 7: Vik et ses plages de sable noir
  • Les cascades Seljalandsfoss, Gljúfrabúi et Skógafoss
  • Découverte de Vik, ses plages et ses macareux

(Lien vers l’article)

Jours 8 à 10: Le parc national du Vatnajökull
  • Randonnées au milieu des glaciers de Skaftafell
  • Découverte de la lagune glaciaire de Jökulsarlon

(Lien vers l’article)

Jours 11 à 13: Randonnées à Landmannalaugar
  • Randonnée au milieu des volcans et des coulées de lave
  • Randonnée dans la zone géothermale

(Lien vers l’article)

Islande_Seljalandsfoss

Bilan financier


Coût global (à l’époque et en passant par une agence) : environ 3500 € à deux pour 15 jours  

Il y a quelques années l’Islande n’était pas aussi touristique qu’aujourd’hui avec des prix bien plus intéressants que ceux proposés par les agences maintenant. Mais en contre partie, il y avait bien moins d’informations sur internet pour organiser son voyage soi-même !

Tout ça pour te dire que si tu organises toi même ton circuit en semi-itinérance, en logeant en campings, en te déplaçant en bus et sans faire trop d’extras, tu peux t’en sortir pour moins de 1500 € par personne d’après un rapide calcul avec une grosse marge.

  • vol depuis Paris avec Icelandair : 300€
  • bus : environ 120€
  • logement : environ 250€
  • nourriture : environ 450€

Les points positifs


Si je commence par te dire que ce séjour dans le sud de l’Islande en été fait partie de mes expériences de voyage préférées, ça donne le ton, non ?

Si je devais résumer tous les aspects positifs de ce pays, du moins en ce qui concerne la partie sud, voici ce qui m’a particulièrement plu:

  • La diversité de paysages ! Clairement c’est LE point le plus intéressant pour moi qui me lasse vite. Dans le sud de l’Islande, on peut voir des villes, des sites géothermiques, des plages de sable noir, des étendues moussues, des glaciers, des icebergs, des volcans, des lacs et quasiment toute la palette des couleurs imaginables.
  • Je te l’ai répété à longueur d’article, mais le réseau de bus est extrêmement performant et te permet d’accéder à de nombreux endroits, même ceux reculés difficiles d’accès en voiture. En plus, ces derniers s’arrêtent souvent quelques minutes au niveau des principaux sites croisés sur la route.  De quoi joindre l’agréable à l’utile ! 
  • L’offre culturelle de Reykjavik m’a tout simplement impressionnée pour une ville de cette taille. On y trouve énormément de musée de très bonne qualité et surtout, pour tous les goûts !
  • L’Islande compte de nombreux sentiers de randonnée, tous très bien balisés, pour tous les niveaux et avec de superbes belvédères à la clé. 
  • La quiétude et le calme. Je mesure mes propos pour ce point puisque je doute fortement que je retrouverai cette tranquillité à l’heure actuelle avec le boom touristique en Islande ces dernières années. Toujours est-il que lors de notre séjour, à part pour les sites directement accessibles depuis la route principale, nous étions très rapidement quasi seuls au monde, surtout dans les hautes terres.
  • Les campings situés juste à côté des sites touristiques. Que dire à part que c’est hyper pratique !
  • Enfin, je ne peux pas ne pas mentionner ma découverte de la glace frite. Oui, un pain de crème glacée, entouré de panure et frit à l’huile. C’est gras. Mais qu’est ce que c’est bon !
islande-seljalandsfoss-05

Les points négatifs


Aucun pays n’est parfait et l’Islande ne déroge pas à la règle. Voici donc une petite liste de ce qui m’a le moins plu lors de ce séjour:

  • Le soleil de minuit : c’est marrant le premier jour, de se réveiller à 3h et de croire qu’il est 8h du mat’ vu la luminosité. Mais c’est très fatiguant, car le corps lui n’y comprend rien et n’arrive pas à ajuster son rythme circadien. Sans baisse de luminosité, je n’avais pas sommeil… jusqu’à ce que je mette mon masque sur les yeux et que je m’endorme comme un gros bébé !
  • L’autre conséquence, c’est que les animaux ne s’arrêtent jamais non plus. Sympa, les raptors qui viennent t’attaquer (private joke, tu comprendras sur place 😉 ) oiseaux qui chantent à côté de ta tente à 2h… Du coup, masque ET boules Quies obligatoires !
  • Le matériel de camping à transporter du bus au campement et inversement. Bon, c’est la formule de voyage organisé qui veut ça, et heureusement qu’il y avait des gros bras dans l’équipe ! Mais c’est la loterie, et gros bras ou pas, il faut bien monter le camp !
  • Dans le sud de l’Islande même en été il peut faire frais. Très frais. Et il peut y avoir du vent (Vik si tu m’entends…), beaucoup de vent. L’inconvénient à tout ça c’est pas tant la météo que le nombre de vêtements à prévoir ! Partir en trek en mode minimaliste tu oublies.
  • Quand on fait un trek, il ne faut pas s’attendre à manger gastronomique. Et même si nous achetions des produits frais dans les supermarchés lors des arrêts de bus, il faut dire que ce n’était pas très varié #euphémismebonjour. Nous qui aimons bien découvrir la gastronomie locale, nous avons été un peu déçus. Pour information, les Islandais mangent beaucoup de cheval et de mouton… et si tu n’aimes pas sache que leurs yaourts sont vraiment très bons !
  • Les restaurants proposant de la viande de baleine. Je n’étais pas encore végétarienne lors de ce séjour mais j’avais déjà des convictions,  notamment la lutte contre la chasse à la baleine. Bien que celle-ci soit autorisée en Islande, sache que 90% des consommateurs sont les touristes… Le point positif c’est qu’en 2019, les armateurs y ont renoncés car les coûts auraient été plus important que les bénéfices. Espérons que cela perdure !
islande-vik-eglise

Conseils


De part son climat et son relief particulier, voyager dans le sud de l’Islande en été ne s’improvise pas, surtout en trek.

Voici donc quelques conseils pour t’aider à préparer ton séjour et surtout pour en profiter une fois sur place !

  • Même en été, la météo peut être très capricieuse et les températures très variables dans une seule journée. Prévois donc des vêtements adaptés à tous les scénarios, pour la journée mais aussi pour la nuit quand les températures peuvent frôler les 0°C. Cache oreilles et gants inclus.
  • Certains campings sont pourvus d’herbe ou de mousse pour y planter sa tente, quand d’autres ne sont que cailloux. A moins d’être un fakir capable de dormir sur des clous, rien ne vaut un bon matelas pour passer une bonne nuit !
  • Cela me semble logique, mais la meilleure saison pour réaliser ce type de voyage en Islande du sud est l’été, de fin juin à début septembre quand les températures sont les plus clémentes pour dormir en tente. C’est aussi la période où la luminosité reste très présente toute la nuit, le fameux soleil de minuit, et donc pour réussir à t’endormir avant 3h du matin, le masque de nuit est clairement indispensable à mes yeux (héhé!) Enfin, en été les pistes menant aux hautes terres sont ouvertes à la circulation. Ce serait dommage de ne pas en profiter sachant que c’est là où se trouvent les paysages les plus grandioses.
  • Les bus menant aux hautes terres doivent souvent traverser des gués. Si tu mets ton sac en soute, assure-toi d’abord de son étanchéité !
  • Des douches sont disponibles dans tous les campings, mais l’eau chaude y est souvent payante à raison de 2-3€ à insérer directement dans un boitier dans la douche. Mieux vaut avoir un peu de monnaie dans ce cas.
  • Afin de protéger et de respecter l’environnement, pense à utiliser des produits cosmétiques bio et solides.

Épingle-moi sur Pinterest !


Lectures de voyage


Quand on randonne et qu’on campe, les soirées sont parfois longues. Alors pourquoi ne pas en profiter pour se cultiver et découvrir le pays selon la regard et la plume d’un.e romancier.e.

Voici quelques idées … 

Le grand incontournable à lire, que dis-je, à dévorer ! n’est autre que Voyage au centre de la terre de Jules Vernes. Un roman découvert sur le tard mais qui reste un de mes préférés de cet auteur.

Si tu préfères les polars, alors je te conseille aussi les nombreux romans d’Arnaldur Indriðason. J’ai misé mon dévolu sur Etranges rivages qui m’a passionné du début à le fin. 

Dans un tout autre genre, la romancière islandaise Auður Ava Olafsdottir nous fait découvrir son pays à travers des histoires poignantes et contemporaine comme LE ROUGE VIF DE LA RHUBARBE mais toujours avec de l’humour, sans tomber dans le mélodrama. 

islande-sud-été

Liens utiles


Bien que la langue officielle soit l’Islandais, ces derniers parlent tous généralement très bien l’anglais car nombreux sont ceux qui font leurs études aux USA. 

Les sites que je te propose sont donc tous en anglais.

  • La carte interactive des bus et des arrêts partout en Islande 
  • Le site de la compagnie Reykjavik Excursion qui propose … (tadam !) des excursions à la journée où sur plusieurs jours !
  • Un site sur les randonnées à faire en Islande, classées par région
  • Le même site qui liste aussi tous les campings autour de l’île 

Tu as déjà visité un pays en bus ? C’est un style de voyage que tu aimerais découvrir ? Et l’Islande du sud en été, ça te tente ?

En résumé ...

Nature / Randonnée 10
Culture / Patrimoine 7
Soleil / Plage / Détente 0
Gastronomie 0
Sécurité 10
Budget 2
Tags : Bilan de mes voyages

2 commentaires

  1. J’ai adoré tes articles sur l’Islande ! Et tes photos, ça change tellement de voir le pays en été !
    J’avais fait l’hivers et on ne dirait pas le même endroit.
    Ton approche de ce voyage est vraiment bien, surtout en été où c’est réalisable.
    J’avoue qu’en te lisant le plus dur aurait été le soleil à 3h du mat… Ca doit être dur pour le corps de s’y habituer !
    En tout cas, bel article ! 🙂

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

65 Partages
Partagez55
Tweetez
Enregistrer10