Randonnée en Suisse: Boucle du Suchet aux Aiguilles de Baulmes

Le Suchet et les Aiguilles de Baulmes, deux sommets dans le canton de Vaud en Suisse qui me faisaient de l’oeil depuis quelques temps… Mais je dois t’avouer que jusqu’à présent, quand le co-randonneur m’annonçait une boucle de 25km et 1600m de dénivelé… heuuuu, non merci !

Et puis, depuis on est allé en Australie et en Nouvelle Zélande où j’ai, pour la première fois, marché plus de 20km et fait l’ascension de plusieurs montagnes dont un dénivelé de plus de 1600m.

Et puis, récemment, dans le Jura, même si mes genoux se sont vengés en me faisant marcher comme une ptite mémé pendant près d’une semaine, j’ai réussi à cumuler une longue distance, le dénivelé et le poids de mon sac.

Alors, cette fois, quand le co-randonneur m’a proposé une randonné, sans hésiter, j’ai accepté ce nouveau challenge !

Première étape : le Suchet


Pour te situer un peu la zone géographique, le Suchet et les Aiguilles de Baulmes sont situés en Suisse à la frontière avec le département français du Doubs, à quelques kilomètres de Lausanne, Yverdon et Pontarlier.

Il existe plusieurs voies pour monter au sommet du Suchet, une en France et une en Suisse. Mais dans notre cas, comme nous voulions relier les deux sommets nous n’avions pas d’autre choix que de commencer en Suisse. Pour des raisons pratico-pratiques, nous avons commencé la boucle à Sainte-Croix en estimant arriver au sommet pour le déjeuner.

Nous avions de la chance, ce jour-là il faisait un temps radieux. Avec un peu de chance nous allions peut-être avoir une vue bien dégagée sur les Alpes !

Départ 9h – La première partie de cette randonnée qui consiste à rejoindre le village de Baulmes avant d’entamer l’ascension du Suchet n’est clairement pas la plus intéressante. Pendant environ 5km il ne s’agit que de descente à travers bois en coupant la route principale à plusieurs reprises. Les genoux me font gentiment comprendre qu’il ne faut pas que ça dure trop longtemps cette mascarade. On est venu pour monter, pas pour descendre, non mais oh ! Heureusement, nous avons eu la chance de partager un petit bout de sentier avec un troupeau de chamois au tout début de la randonnée. Je n’ai pas de photo parce qu’ils étaient assez loin et craintifs … le genre de moment sympa que je préfère garder pour mes yeux.

10h – A partir de Baulmes, les choses sérieuses commencent. Déjà, niveau paysage c’est bien plus sympa. Du centre du village on aperçoit les falaises des Aiguilles de Baulmes, deuxième objectif de la journée. C’est beau. Ça motive ! En quittant le village, on longe les champs fleuris pendant environ 5km tout en amorçant doucement la montée. Si tu calcules bien, les 10 premiers kilomètres de cette boucle sont plutôt plan-plan.

vaud-suchet-01

11h – Nous arrivons finalement à la station de train de Six-Fontaines où commence réellement l’ascension (oui, tu peux rejoindre le début de la randonnée directement en train, c’est cool ça !). A partir de là, ça ne rigole plus. Ça monte de façon très abrupte sur environ 5km, pour 800m de dénivelé. La première partie de la montée de fait dans la forêt, niveau paysage on rêve mieux surtout qu’il reste quelques tapis de neige. Je scrute quand même les traces de chamois, sait-on jamais.

La forêt finit par laisser place aux alpages, où (enfin!) on peut se poser quelques instants et profiter de la superbe vue sur le canton de Vaud.

Comme je l’espérais, avec ce beau temps nous avons la chance de jouir d’un panorama à 180° du Mont Blanc sur ma droite au lac de Neuchâtel sur ma gauche. Je me dis que je ne suis pas sortie de mon lit pour rien ce matin, et ça booste un sacré coup pour terminer les 500m de monté qu’il nous reste avant d’atteindre le sommet !

vaud-suchet

13h – Après 13km et plus de 1000m de dénivelé depuis notre départ, nous atteignons le sommet du Suchet. Pile à l’heure pour le déjeuner, c’est parfait ! Le paysage qui s’offre à nous est juste magnifique !

A 360°, nous découvrons tout à tour les montagnes du Jura suisse avec ses sommets la Dent de Vaulion et le Mont Tendre, puis les falaises de Métabief dans le Haut Doubs suivi des Aiguilles de Baulmes et du lac de Neuchâtel pour terminer par les plaines vaudoises et la chaîne des Alpes où trône fièrement le Mont Blanc en arrière plan. J’ai rarement profité d’une telle variété de paysage en haut d’un sommet. Je me répète mais la vue ici est vraiment exceptionnelle !

vaud-suchet-11

vaud-suchet-sommet

Distance Le Château Sainte Croix – le Suchet : 13km
Durée : 4h
Dénivelé positif : 1036m

Deuxième étape : les Aiguilles de Baulmes


14h – Un bon pt’it casse dalle plus tard au milieu des crocus et les pieds bien reposés, on se remet en marche pour rejoindre les Aiguilles de Baulmes. Les quelques kilomètres de descente sont un peu casse-gueule en cette fin avril à cause des restes de neige. Merci à mes fidèles bâtons qui m’ont évité de côtoyer la neige de trop près.

vaud-suchet-19

15h – Au pied des Aiguilles, celles-ci me paraissent tellement plus impressionnantes et majestueuses ! On devine même les contours et les cavités de cette falaise au relief peu commun.

vaud-aiguilles-baulmes

C’est le moment de la randonnée où je dois te prévenir. Surtout ne fais pas comme nous quand tu randonnes. Renseigne-toi avant sur les sentiers, la météo et prévois de l’eau. Et une carte. Oui j’insiste. Tu nous imagines bien, là, au pied de la falaise à se demander comment on fait pour y monter ? Voilà, c’est nous, les randonneurs en cartons 🙂 On avait bien envie de couper à travers toutes ces aiguilles mais on ne savait pas où passer…

Nos tergiversations n’auront pas duré très longtemps puisque une randonneuse qui passait par là a mis fin à nos questionnements. De là où nous étions, il existe trois moyens de rejoindre le sommet. Le chemin officiel le plus rapide, qui consiste à faire le tour par la gauche, le chemin officiel plus long en passant par la droite, et tu t’en doutes, le chemin non officiel, très dangereux et pas conseillé qui coupe au milieu. Sauf que nous, on n’avait pas compris qu’il était dangereux ! Voilà comment on s’est embarqué dans ce chemin, principalement utilisé par les adaptes de la varappe. Honnêtement, ce “chemin” est magnifique, il passe vraiment au milieu des aiguilles et offre des points de vue à couper le souffle sur la paroi rocheuse et le Suchet en face, mais clairement il est dangereux et je préfère donc ne pas t’indiquer où il commence.

vaud-aiguilles-baulmes-01

16h – En haut des Aiguilles, un petit sentier étroit rejoint le sommet. A ta droite, les falaises abruptes. Un pied de travers, c’est le vide assuré. Ici, pas question de jouer les fakirs. Mais quelle vue ! J’étais déjà impressionnée en haut du Suchet, mais là, de mon avis personnel, c’est encore plus beau ! Cette sensation d’être “on top of the world Jura”, ça ne se décrit pas. Les pieds quasi dans le vide, on profite du moment. Je réalise que j’en ai fait du chemin ces dernières années. Moi qui avais horreur de randonner, je suis capable de faire 20km et du dénivelé. Et le pire dans tout ça, c’est que j’aime vraiment ça ! Je profite encore quelques instants de la luminosité de fin de journée pour prendre mes derniers clichés puis nous entamons notre retour tranquillement.

vaud-aiguilles-baulmes-02

17h30 – Après avoir récupéré le sentier menant aux gorges de Covatannaz, et une dernière montée sur la fin, nous retrouvons la voiture.

Distance Le Suchet – Le Château Sainte Croix par les Aiguilles de Baulmes : 13km
Durée : 3h30
Dénivelé positif : 330m

En résumé


Type : Boucle
Distance : 26km
Dénivelé total: 1400m
Durée : 9h30 avec les pauses
Difficulté: Moyen
Départ: au niveau du village Le Château Sainte Croix au niveau du sentier de la voie romaine

Infos utiles


Il est tout à fait possible de ne faire que l’ascension du Suchet ou des Aiguilles de Baulmes.

Pour la randonnée du Suchet, en partant du village Entre les Fourgs en France, le dénivelé n’est que de 635m pour une boucle de 15km. Pour la randonnée des Aiguilles de Baulmes, il existe plusieurs versions au départ de Baulmes, ou de Sainte Croix.

Il est aussi possible de s’approcher des sommets en voiture l’été et ne faire que la dernière portion à pied.

Tu connais les sommets du Jura vaudois ? Tu as d’autres randonnées à me conseiller dans la région ?

4 thoughts on “Randonnée en Suisse: Boucle du Suchet aux Aiguilles de Baulmes

  1. Quelle belle vue sur les Alpes ! Je n’ai pas souvent l’occasion de les voir sous cet angle-là… Tu as bien fait de t’équiper de bâtons si tu as mal aux genoux, c’est très efficace pour soulager dans les descentes !

    1. Peut être que ça te donnera l’envie de venir de ce côté de la frontière la prochaine fois que tu es dans les parages :p C’est clair que les bâtons c’est bien, mais ils ont aussi leurs limites, malheureusement ça ne me suffit plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.