Roadtrip en Autriche #1: Découvrir le Tyrol en 4 jours

Après notre voyage pas si reposant que ça en Egypte, je n’avais qu’une envie, repartir au plus vite histoire d’effacer cette mésaventure ! Sauf que mes envies de voyages ne sont pas toujours compatibles avec nos congés respectifs au co-voyageur et moi-même.

Comme mon co-voyageur a moins de congés, nous avons décidé de partir en mai sur le pont de l’Ascension. La date trouvée, il fallait maintenant choisir la destination… pas une mince affaire !

Il y avait quelques critères à respecter: accessible en voiture, des jolis paysages, des randonnées, ensoleillé mais pas trop chaud et surtout, surtout, surtout (oui j’insiste !) pas touristique ! Nous n’avions absolument pas envie de nous retrouver comme des sardines avec tous ceux qui, comme nous, avaient décidé de profiter de ce long weekend.

Exit donc les grandes villes, le sud de la France et le nord de l’Italie. Et puis en regardant sur une carte la solution s’est imposée d’elle même: le Tyrol en Autriche remplissait toutes nos conditions. Et, cerise sur le gâteau, cela me permettait de continuer le voyage par un roadtrip en solo et rentrer en avion depuis Vienne !

Maintenant que tu sais tout (ou presque), voici le détail de cette escapade au cœur des Alpes Autrichiennes.


Jour 1 : Les gorges d’Imst et la vallée de l’Otzal


Afin de maximiser notre temps sur place, nous avons pris la route dès le mercredi soir pour rejoindre le Luxembourg en soirée et y passer la nuit.

Nous avons donc décollé de bonne heure le jeudi matin pour rejoindre le charmant village d’Imst, non sans avoir oublié d’acheter la vignette Autrichienne pour emprunter les autoroutes (8€ pour 10 jours).

Initialement, mon planning était de passer cette première journée à découvrir la route alpine de la Silvretta. Malheureusement pour nous, cette route n’était pas encore ouverte fin mai. Elle n’ouvre généralement que début juin si les conditions météos le permettent. (voici le lien en anglais où tu trouveras des infos sur cette route).

Mais déjà, sur l’autoroute menant à Imst, j’étais émerveillée par les paysages et les villages à l’architecture si typique du Tyrol ! Je te préviens, tu risques d’avoir une fracture de la rétine à la fin de cet article.

tyrol autriche

Imst et les gorges de Rosengartenschlucht

Le village d‘Imst est réputé pour toutes ses fontaines mais aussi pour sa randonnée au cœur des gorges de Rosengartenschlucht considérée comme parmi les plus belles d’Autriche.

Il existe plusieurs options pour découvrir les gorges:

  • tu te stationnes près de l’Eglise dans le village et tu réalises une boucle, avec la montée dans les gorges puis la descente dans la forêt.
  • comme la première option sauf que tu prends le bus au niveau de la station de ski, après les gorges, pour redescendre au parking
  • tu te stationnes au niveau de la station de ski et tu réalises la boucle dans l’autre sens, la descente d’abord dans la forêt pour terminer avec la montée dans les gorges

Sachant que le parking dans le village est payant contrairement à celui de la station notre choix a été vite fait, nous avons pris la dernière option. La boucle totale fait environ 11km et le dénivelé dans les gorges est assez important. On a vu des gens en tongs, crois-moi ce n’est pas une bonne idée !

Cette ballade d’environ est vraiment très sympa. Le sentier est bien aménagé avec des activités ludiques pour les enfants et offre de jolis points de vue sur les montagnes et le village d’Imst.

Imst panoramagorges imst

On peut notamment voir les maisons construites dans la falaise. Les gorges sont quant à elles très impressionnantes !

imst falaiseimst gorgesimst Rosengartenschlucht

Infos:

  • prix: gratuit en se garant à la station Hoch-Imst, sinon le prix du parking
  • durée: 3h pour la boucle complète ou 1h30 juste pour la montée dans les gorges
  • difficulté: moyenne, ca grimpe quand même pas mal
  • Prévoir de l’eau, à manger et des bonnes chaussures fermées
  • d’autres sentiers de randonnées et d’autres activités sont possibles, tu pourras trouver les infos au guichet de la station de ski ou sur le site internet

La vallée de l’Otzal et la cascade de Stuibenfall

Dans l’après-midi nous avons quitté Imst, direction la vallée de l’Otzal et la célèbre cascade de Stuibenfall. J’avais dans l’idée de faire la randonnée permettant de rejoindre le haut des cascades grâce aux escaliers le long de la paroi rocheuse, mais si tu te souviens bien, ce week-end là, il faisait très chaud. Et même en Autriche il faisait bien trop chaud pour tenter cette rando surtout après la ballade de la matinée. Nous nous sommes donc contentés du point de vue sur la cascade, accessible en voiture en suivant la route sur quelques kilomètres après le parking officiel du départ des randonnées.

otzal stuibenfall

stuibenfall tyrol otzal

Cela dit, même sans randonner, le détour dans cette vallée vaut le coup d’œil pour ses paysages bucoliques (et ses églises !).

otzal eglise

Infos: 

  • prix: le parking dans la vallée est payant mais l’accès à la cascade est gratuit, le parking au niveau du point de vue est gratuit
  • durée: 1h30 à partir de la vallée pour atteindre le sommet (3h AR), ou 20mn à partir du guesthouse juste après le point de vue (40mn AR)
  • difficulté: moyenne pour le sentier le plus long, facile pour celui d’en haut
  • plus d’infos sur le site de l’office du tourisme (en anglais)

La vallée de Paznaun et Ischgl

Nous avons terminé cette première journée dans la vallée de Paznaun autour d’Ischgl. Je t’avoue que je ne connaissais pas du tout cette ville avant et que nous avons découvert sur place qu’il s’agit d’une des plus huppées belles stations de ski en Autriche… sauf qu’en mai c’est la saison très creuse et qu’il n’y avait pas un chat en ville ! PAR.FAIT !

Ischgl tyrol

ischgl ville

Pour la petite anecdote, en levant les yeux vers le haut du village j’ai vu plusieurs croix avec comme des personnes crucifiées. Je me doutais bien que ce n’était pas des humains, mais vu la taille des statues relativement impressionnantes, j’ai un peu insisté pour monter voir ce qui se cachait là-haut. Et puis, je me disais que le panorama pouvait être sympa. Le co-voyageur n’était pas chaud, il sentait le plan foireux… bref, il a cédé. Et il a eu bien raison!

D’une part on a levé le mystère sur les croix. Il s’agit tout simplement d’une reconstitution en taille réelle de la scène de la crucifixion du Christ avec son chemin de croix.

Et d’autre part, on a découvert non pas un, mais bien deux ponts suspendus (!) menant à un bien joli point de vue ! Il ne manquait qu’une petite bière pour parfaire le décor…

pont suspensu ischgl

ischgl panorama

Nous avons ensuite rejoins notre logement, sur les hauteurs de Kappl. Acrophobes, s’abstenir ! La route, très étroite, longe de très près le bord… mais quelle vue ! En plus notre logement était super chouette, je le recommande.

Kappl tyrol

Infos:


Jour 2 : De Holzgau “la perle du Lechtal”, au lac d’Haldensee


En cette deuxième journée toujours très ensoleillée, nous nous sommes dirigés vers Holzgau dans une autre partie du Tyrol. La route pour s’y rendre est magnifique. J’ai du supplier faire arrêter mon co-voyageur plusieurs fois pour assouvir ma soif de photos en tout genre. Entre les châteaux, les sommets enneigés, les champs en fleurs c’est clairement la vision de l’Autriche telle que je me l’imaginais. Naturelle, sauvage, pure.

otzal château

panorama montagnes tyrol

tyrol cabanes fleurs

Fin mai c’est juste magique le Tyrol avec ses champs fleuris et ses petites cabanes ! Je pense qu’on y était pile au bon moment car nous avons aperçu plusieurs champs déjà fauchés à la fin de notre weekend.

La vallée du Lechtal

Le village d’Holzgau mérite vraiment son surnom. La région est magnifique et le village est tellement typique avec sa petite église au clocher pointu et ses façades peintes. A peine arrivée j’étais déjà sous le charme.

Holzgau

holzgau facade

Là encore nous aurions bien aimé randonner jusqu’au sommet, mais la chaleur et la durée indiquée nous m’ont découragées. A la place nous nous sommes “contentés” d’une boucle (de 2h quand même!) passant par les principaux points de vue sur la vallée, les gorges, la rivière et le pont suspendu.

holzgau letchal rivièreholzgau randonnée

Les paysages sont superbes et variés ! Je ne regrette pas un instant ne pas être montée au sommet (et mes jambes m’ont remerciée 🙂 )

La vallée du Tannheim

Nous avons continué notre route vers le nord, en longeant la rivière le Lech. Au risque de me répéter, les paysages m’ont une fois de plus totalement subjugués. A certains endroits nous avions l’impression d’être en Islande, ou en Alaska. Bref, très loin de l’Europe et des verts pâturages Autrichiens. La cadre parfait pour jouer aux ricochets !

riviere lech tyrollech tyrol tyrol rivière

Changement de décor quelques kilomètres plus loin aux abords du lac d’Haldensee dans la vallée du Tannheim. L’eau cristalline de la rivière laisse place à un lac d’un bleu turquoise où même les reflets des sommets ont envie d’y plonger. Contrairement aux autres vallées, ici le terrain est plutôt plat et très propice aux ballades en vélo.

Haldensee

C’est les yeux remplis de belles images que nous avons rejoins notre logement, où nous avons eu la chance d’être surclassé dans une suite avec une vue magnifique sur les montagnes !

tyrol vue montagne

Infos:


Jour 3 : Le château de Neuschwanstein en Bavière


Ce matin là, nous avons fait une petite entorse à notre programme Autrichien en prenant la direction de la Bavière Allemande. En effet, je rêvais depuis longtemps de visiter le château de Neuschwanstein en Bavière, (tu sais, le château dont s’est inspiré Disney !) et j’ai donc profité de ce séjour pour réaliser ce rêve de gamine.

Petit aparté: c’est lors de roadtrip comme celui-ci que je suis bien contente d’être européenne et que je remercie l’Union Européenne d’avoir mis en place l’espace Schengen. En effet, en 3 jours nous avons pu traverser 4 frontières (Suisse, Liechtenstein, Autriche, Allemagne) sans s’arrêter et perdre du temps !

Pour info, le château étant la principale attraction touristique de la Bavière, je te recommande fortement de réserver ton billet avec ton horaire à l’avance. On était bien content de passer devant la longue file d’attente à 9h du matin pour récupérer nos tickets !

chateau neuschwanstein neuschwanstein neuschwanstein bavière

Le château étant situé sur les hauteurs du lac, il faut compter 20-30mn de marche pour le rejoindre. Tu peux aussi prendre une calèche si tu veux te la jouer prince.sse jusqu’au bout 🙂 D’en haut, tu as une vue à presque 360° sur la plaine d’un côté et les montagnes de l’autre.

bavière panorama

neuschwanstein montagnes

Les photos sont interdites à l’intérieur du site, mais vraiment la visite en vaut la peine. Les pièces sont très colorées, un vrai château tel que décrit dans les histoires Disney ! Il faut savoir que le roi Louis II de Bavière qui a construit ce château souffrait probablement de troubles mentaux, possiblement autistiques et que c’est sa vision du monde, très enfantine et colorée, qui est représentée dans ce château et qui lui confère toute son originalité.

Après la visite assez rapide de 45mn mais très intéressante grâce à l’audioguide, nous avons fait un petit tour près du lac avant de reprendre la route en direction d’Innsbruck, la capitale du Tyrol.

neuschwanstein lac

Nous avons emprunté la très belle route du Fernpass, serpentant entre des lacs aux couleurs irréelles et les montagnes. Il semblerait qu’il y ait de très belles randonnées à faire dans cette région mais la chaleur toussa, toussa …

seefeld tyrol

fernpass

A la place nous avons quitté l’autoroute pour suivre des routes secondaires et profiter des merveilleux paysages et (encore) des champs fleuris. Lors de mes recherches j’avais noté que le petit village de Seefeld était un incontournable dans la région. Mais j’ai été vraiment déçu. Il ne s’agit ni plus ni moins d’une station touristique sans grand charme. A éviter si ce n’est pas ton truc.

Pour la petite anecdote nous avons désespérément cherché un petit coin pour pique-niquer tranquillement, mais c’était quasi mission impossible ! Toutes les petites routes qui nous intéressaient étaient interdites à la circulation ! Nous avons finalement trouvé notre bonheur dans un champ en fleurs… l’attente en valait la peine !

tyrol champs

Infos:

  • tickets pour le château de Neuschwanstein

Jour 4 : Innsbruck


Dernière matinée avant que mon co-voyageur m’abandonne lâchement et me laisse à mon triste sort, seule sur les routes d’Autriche. J’imite très mal le bruit des violons, rassure toi personne n’était triste dans l’histoire, tout le monde avait consenti à son destin.

Nous sommes donc arrivés de bonne heure à Innsbruck. Un dimanche, la ville était presque complètement déserte ! Ce qui m’a permis de prendre à loisir des photos des rues à l’architecture très typiquement Autrichienne ainsi que le célèbre toit d’or en plein centre-ville.

tyrol innsbruckinnsbruckinnsbruck toit d'or

Si tu as envie de prendre un bon petit déjeuner ou un brunch, j’en profite pour te conseiller le Breakfast Club dans la rue principale. Il y a un large choix de plats, c’est bon et copieux pour pas cher, par contre il y a très peu de place !

petit dej innsbruck

Rassasiés, nous avons continué la visite de la ville suivant le plan de l’office du tourisme. Définitivement, cette ville est un vrai condensé de toutes les beautés du Tyrol !

innsbruck pont

innsbruck tyrol capitale

innsbruck centre ville

Infos:

  • activités et brochures en ligne sur le site d’Innsbruck

Conclusion


En choisissant le Tyrol comme destination fin mai, nous ne nous sommes pas trompés!

Cela correspondait totalement à ce que nous recherchions. De la nature, des belles randonnées, des paysages sublimes et variés mais aussi contre toute attente, très peu de touristes. En effet, la saison estivale dans le Tyrol ne reprend que mi-juin. Donc à mon avis, si le temps est de la partie, fin mai est vraiment le moment propice pour découvrir et profiter tranquillement de cette région Alpine (et voir les champs fleuris !).

Je dirais que 4 jours ce n’est jamais assez pour profiter d’une belle région, mais ça te donnera déjà un bel aperçu du Tyrol. Si tu n’as pas autant de temps à y consacrer alors je te conseille fortement de te focaliser sur la région de Holzgau, mon coup de coeur de ce séjour, et Innsbruck.


Infos pratiques


Pour s’y rendre:

  • En avion: le seul aéroport du Tyrol se trouve à Innsbruck mais il est très peu desservi. Les aéroports les plus proches sont Zurich (Suisse), Munich (Allemagne) ou Vienne, d’où il est possible de louer une voiture. Vérifie cependant que tu as le droit de sortir des frontières si tu loues en Suisse ou en Allemagne
  • En train: Il est aussi possible de rallier Innsbruck en train pour environ 9h de trajet depuis Paris
  • En voiture: La frontière Autrichienne se situe à 3h en voiture de Mulhouse et à 4h de Genève, par contre sache qu’en empruntant les autoroutes Suisses tu devras t’acquitter de la vignette en Suisse aussi (30€), en plus de la vignette Autrichienne à 8€

Hébergement:

Initialement nous voulions camper, mais à défaut de trouver des infos claires et en français sur internet nous avons finalement réservé des chambres chez l’habitant avec airbnb. A cette saison les prix sont relativement intéressants (pour l’Autriche) malgré le long weekend de l’Ascension.

Budget:

En 4 jours nous en avons eu pour environ 650€ tout compris à deux (environ 300€ de frais de voiture, 100€ de nourriture et 250€ de logement)

Tu connais le Tyrol? Tu as d’autres conseils à partager? N’hésite pas à m’en faire part en commentaires !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Roadtrip en Autriche #1: Découvrir le Tyrol en 4 jours

  1. Rolollo, les paysages sont dingues, on s’y voit déjà avec Jasmine ! C’est déjà certain que l’année prochaine on va se faire une semaine entière à la montagne, et de la randonnée sur plusieurs jours consécutifs !

  2. Ah tu parles à une convaincue avec ce superbe article ! J’ADORE l’Autriche et la baviere et tes photos sont superbes, un régal. Jette un coup d’œil chez moi à la section Allemagne / Autriche si tu veux, je vais te donner d’autres idées dans ce coin magique ! J’aime tellement cette destination. Merci pour la belle promenade !

Commentaires