Escapade en Suisse : La région de Gruyères

Dis-moi, tu l’imagines comment la Suisse ?

Avec des montagnes ? Des pâturages fleuris où broutent paisiblement des vaches rythmés par le doux tintement de leurs cloches? Des petits chalets d’alpages où on te sert de la fondue à toute heure de l’année, peu importe la température extérieure? Et du chocolat, non?

Mmmm, c’est pas tout faux 🙂 Et si je te dis que je connais un petit endroit plus très secret où règne cette ambiance si typique suisse, digne d’un dessin animé d’Heidi, tu me crois ?

fribourg-gruyeres-05

Il s’agit de la région de Gruyères, celle-là même où est fait le célèbre gruyère (sans trous!) incomparablement meilleure que sa pale copie française. Seul bémol au tableau, cette région si bucolique est très prisée des touristes qui se pressent pour profiter des charmes de la Suisse authentique.

Mais bon, je te rassure, tout est relatif en Suisse. Tu connais mon aversion pour la foule, pourtant cela ne m’empêche de faire découvrir ce petit coin hélvète à nos amis et notre famille qui viennent nous rendre visite de temps en temps, c’est pour dire que c’est pas si pire.

Nous y sommes d’ailleurs retourné récemment, l’occasion pour moi de mettre à jour ma photothèque pour te proposer des activités à faire dans cette région si tu y passes une où deux journées.

Le village de Gruyère


Au milieu des montagnes et alpages, surplombant les vertes prairies, le château de Gruyères s’offre à la vue des visiteurs. Déjà au loin, ce petit bourg médiéval nous invite à la visite. Mais ses avances devront patienter.

fribourg-gruyeres-06

Sur la route qui mène au village, je te recommande de faire tout d’abord halte à la Maison du Gruyère.

  • La Maison du Gruyère

Certains diront qu’il s’agit d’un attrape touriste, mais moi j’aime beaucoup le côté ludique de la visite. Parfait pour faire découvrir la fabrication du célèbre fromage aux enfants comme aux plus grands. Accompagnée de la vache Cerise dans notre audio-guide, nous découvrons ce qui rend le gruyère si particulier et pourquoi il bénéficie d’une AOP dans cette région. En plus, à toute heure de la journée tu pourras assister à une des étapes de la fabrication en direct. Je ne te cache pas que certaines étapes sont plus intéressantes que d’autres, je te conseille donc de te renseigner des horaires sur leur site.

En prime, tu reçois plusieurs échantillons de fromage qui pourront compléter ton pique-nique du midi !

gruyeres-fromage

Information pratique : Si tu écoutes ton audio-guide en entier il faut compter environ 1h pour la visite.

  • Le village médiéval

Après cette petite introduction sur la région, place à la découverte du village médiéval. On sort de la “ville” et on laisse les voitures au niveau des parkings dédiés au milieu des champs. Plus champêtre c’est pas possible. En sortant de ta voiture tu seras sûrement accueilli.e selon la tradition, au son des cloches des vaches d’alpages qui broutent juste à côté de toi.

fribourg-gruyeres-16

Les pâturages fleuris, les petits chalets suisses… je sais pas pour toi, mais moi ça me donne une furieuse envie de courir dans les champs et de me rouler dans l’herbe.

Aheeeeem. Non, bien sûr que non, je ne le ferais pas *aheeeem*. Non, à la place on grimpe à pied la petite centaine de mètres qui nous sépare de l’entrée du village. En prenant de la hauteur, la vue se dégage sur les montagnes et la plaine fribourgeoise. Le charme de la Gruyères commence déjà à opérer.

gruyeres-village

L’entrée du village, gratuite, mène directement à la place centrale, entourée d’anciennes maisons reconverties en boutiques et restaurants. En été il y a souvent des manifestations au milieu du bourg. Comme la dernière fois où nous sommes tombés pile au moment d’une démonstration de cor des Alpes! Mais rassure-toi, malgré la foule tu ne risques pas de te perdre car il n’y a qu’une allée principale traversant le village jusqu’au château. Il est possible de le visiter moyennant quelques écus francs (suisse) mais tu peux aussi en faire le tour à l’extérieur. La vue sur les montagnes et les alpages n’en est pas moins spectaculaire. Pour peu que tu viennes au printemps ou en été quand les champs sont en fleurs, c’est l’explosion de rétine assuré.

N’hésite pas à visiter tous les petits recoins pour dénicher des vues imprenables !

gruyeres-chateau

fribourg-gruyeres-24

Bon, maintenant que tu as visité le village, parlons peu mais mangeons parlons bien. Tu ne diras pas non à une petite fondue suisse ? Ce serait quand même bien dommage de ne pas profiter du cadre agréable pour faire honneur au mets le plus réputé d’Helvétie bien au delà de ses frontières. J’avoue que je n’ai pas vraiment de restaurant à te recommander. Les prix sont plus où moins les mêmes. Le seul conseil que je peux te donner c’est de bien choisir ton côté, en terrasse au soleil ou à l’ombre… le soleil peut être très tentant, mais pour l’avoir fait une fois au mois d’août (oui, oui, une fondue au mois d’août) à refaire je choisirais l’ombre car entre le soleil et la fondue on a vite très très très chaud !

Et puis en dessert, même si tu n’as plus de place, il faut quand même que tu goûtes à la meringue-crème double. En gros, c’est de la crème fraîche (en meilleur) que tu manges avec de la meringue suisse (très différente de la meringue française) et des fruits rouges, souvent des framboises. L’amertume de la crème mélangée aux saveurs sucrées et acides, c’est juste hyper bon. Y’en a qui pourraient se noyer dans la pâte à tartiner à la noisette et bien moi c’est dans la crème double. A la louche. Vraiment.

fribourg-gruyeres-01

Information pratique : tu cherches une idée de sortie insolite ? tu peux visiter le musée Alien situé au milieu du village médiéval. Oui, oui ! Où bien juste boire un verre dans le bar du même style …

Information pratique (bis) : si tu veux mon avis, le meilleur moment pour profiter du village est soit tôt le matin, soit en fin d’après-midi… ou bien au moment du déjeuner quand tout le monde est attablé aux terrasses !

La chocolaterie Cailler


Oui, bon je sais, on sort de table avec de la fondue et de la crème double dans le bide… mais rien ne vaut un petit chocolat pour faire passer tout ça, non ? Et puis, personne ne te forcera à en manger que ce soit bien clair 🙂

Donc après une matinée sous le signe du fromage, on poursuit la journée direction le village de Broc, situé à quelques kilomètres seulement de Gruyères. Ce petit village sur les bords du lac de Gruyères ne paye pas de mine, mais il abrite un trésor. Une chocolaterie ! Et pas n’importe laquelle. Il s’agit de l’ancienne chocolaterie Cailler, du nom d’un des pionniers à avoir inventé le chocolat au lait. Si tu es chocolaphobe, surtout ne mets pas les pieds ici ou tu risquerais de faire un malaise. C’est une vrai caverne d’Ali Baba.

Bien sûr tu peux juste venir pour faire le plein de chocolat au magasin, mais je te conseille vraiment de faire la visite. Déjà, elle est très ludique, et puis.. et puis tu verras bien ! Après nous avoir remis notre choco-guide, on rejoint notre groupe pour la visite. Dans un premier temps, on t’explique les principales étapes de la découverte du chocolat, à son importation en Europe et le développement du chocolat au lait et autres goûts tel que nous le connaissons maintenant. La visite se poursuit avec une partie plus scientifique qui explique comment sont fabriqués les 3 types de chocolats et leur teneur en chocolat, lait et sucre. Enfin, la dernière partie, la plus intéressante pour les gourmands comme moi (!) consiste à goûter plusieurs chocolats. Oui, trop chiant comme visite, je suis d’accord.

fribourg-cailler-chocolat

C’est vrai qu’après la fondue du midi ça peut faire un peu lourd. Mais je ne doute pas que tu es plein.e de ressources pour réussir à caser tout ça !

Et puis, au pire, si tu culpabilises un peu, tu peux toujours aller randonner dans la région.

Information pratique: La visite dure environ 1h. Mais selon la saison il peut y avoir des pics d’affluence et une attente assez longue avant la visite. Tu peux appeler à l’avance pour connaître l’affluence prévu le jour où tu souhaites y aller. En plus de la visite, la maison Cailler propose des cours de pâtisserie. Tu retrouves toutes ces informations sur leur site

Randonnée au Moléson


Le Moléson est un sommet des préalpes fribourgeoises qui culmine à environ 2000m et offre une superbe vue sur la région Lémanique et les Alpes. On peut rejoindre le parking du funiculaire facilement depuis Gruyères en une petite dizaine de minutes en voiture.

Les plus courageux pourront monter au sommet à pied en suivant l’un des nombreux sentiers de randonnée, ou bien il est possible de monter avec le funiculaire et redescendre à pied. Ou en funiculaire si tu n’as vraiment pas le temps ou l’envie.

Quoi qu’il en soit, peut importe l’option que tu choisis, tu seras récompensé.e en arrivant au sommet. Les jours de beau temps, de la terrasse panoramique, la vue dégagée est splendide ! Il existe même de courtes boucles pour te promener sur les crêtes et profiter de ce panorama grandiose au milieu des sommets.

fribourg-moleson-rando

Mais si tu veux mon avis, le summum du summum c’est d’y aller l’été lors des manifestations spéciales, comme celle pour admirer le lever du soleil ! Avant que tu t’emballes, je précise qu’il n’y en a que très peu d’organisée chaque année (deux cet été), donc si ça t’intéresse, note bien les dates dans ton calendrier et présente-toi à l’heure à l’ouverture du téléphérique.

A 5h du matin, oui c’est vrai ça pique un peu, mais franchement tu vas vite oublier tes heures de sommeil en moins quand tu assisteras au spectacle.

Voir les couleurs de la nuit s’effacer petit à petit et laisser place à un doux chatoiement. 

S’émerveiller devant le soleil qui se réveille tendrement en inondant de ses rayons tous les sommets avoisinant.

Se promener à la lumière matinale sur les crêtes et profiter quasiment seul.e de la beauté de ce moment.

fribourg-moleson-soleil

Bref, tu l’auras compris, pour moi la grande fan des levers de soleil, c’était une expérience juste incroyable que je recommande à tous.

Information pratique:  Si mes clichés t’ont convaincu.e, tu trouveras toutes les informations sur le site du Moléson.

Informations pratiques pour venir


En voiture : La région de la Gruyères est située entre Fribourg et Lausanne à environ 40mn en voiture de chacune de ces deux villes. Si tu viens de France, n’oublie pas d’acheter ta vignette pour emprunter les autoroutes.

En train: Le TGV relie plusieurs villes Suisses dont Genève et Lausanne en moins de 4h. Ensuite, le réseau ferroviaire est très développé en Suisse et tu pourras donc rejoindre les 3 localités de Gruyère, Broc et Moléson en train. Tu trouveras tous les horaires, prix et correspondances sur le site des CFF.

En avion: l’aéroport international le plus proche est situé à Genève. Je te conseille ensuite soit de louer une voiture ou de te déplacer en train. (Avis personnel, je te conseille de louer une voiture en France, car le train bien que très pratique et ponctuel en Suisse reste relativement cher)

Tu connais déjà la région de Gruyères? Quels sont les endroits que tu recommandes? 

8 commentaires sur “Escapade en Suisse : La région de Gruyères

  1. On avait parlé avec une amie d’aller faire un tour à Gruyère quand j’habitais en Alsace, ça ne s’est pas fait mais ton article me redonne très envie. La vue sur les alpes alémaniques est vraiment superbe!

  2. Après presque 7 mois d’Asie, je sais que j’aurai la bougeotte en revenant. Et sans aller loin on trouve des coins sublimes, la suisse est parfaite pour ça. Merci pour ton reportage et tes photos, ça me donne envie d’ajouter ce coin à ma bucket list !

  3. Salut salut,
    Hahaha c’est trop rigolo, j’y étais au début du mois et j’ai quasiment la même photo mais au coucher du soleil (https://twitter.com/MondeObjectif/status/993030352716185606). Je suis aussi tombé amoureux de cette petite cité au charme bucolique et pittoresque !!! 😀
    En adresse, je recommande chaudement la visite guidée des caves de la tzintre, un peu comme la maison du gruyère mais sans le coté musée, plutôt un petit producteur d’alpage passionné et passionnant qui raconte tout le processus et termine par une dégustation (avec un bon verre de vin bien sûr), j’ai adoré ! ^^
    Merci pour votre article qui replonge dans de bon souvenirs 😉
    Samuel

  4. J’habite à Genève et dès que l’hiver pointe le bout de son nez, on va manger au moins une fois une fondue au restaurant Le Chalet. Elles sont délicieuses là-bas. Je recommande 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.