Vents & Voyages

LES PARCS NATIONAUX DE LA CÔTE EST DE L’AUSTRALIE

Je vais être honnête avec toi, la côte est de l’Australie est de loin la région qui m’a le moins plu lors de ce voyage. Alors que je pensais longer le littoral entre Sydney et Brisbane et profiter des paysages côtiers, l’affluence touristique, le mauvais temps et les déceptions qui s’enchaînaient nous ont fait changer nos plans. A la place, nous avons pris le parti de rejoindre Brisbane en traversant les parcs nationaux de la côte est de l’Australie, situés à quelques centaines de kilomètres à l’intérieur des terres. 

Et bien nous en a pris ! Si je devais y retourner maintenant, je n’hésiterais pas une seconde à privilégier l’intérieur des terres et ses parcs plutôt que la côte, bien trop bétonnée et touristique à mon goût.

Voici donc quelques idées de parcs nationaux à découvrir sur la côte est de l’Australie, entre Sydney et Brisbane.

Les vignobles de la Hunter Valley

Alors que nous quittons Sydney sous la pluie, superbe temps en ce 26 décembre… Nous décidons de commencer notre périple par les vignobles de la Hunter Valley. Ce n’est pas un parc mais j’en parle ici car je pense que mon expérience mérite d’être partagée.

Je pensais naïvement (et d’après la description un peu trop enjolivée de mon guide papier) que nous pourrions nous balader au milieu des vignobles, ou du moins profiter de points de vues sur ces derniers, comme il est possible de le faire en France. Erreur ! Ici, tous les vignobles sont retranchés dans des domaines bien protégés et bien cachés des yeux curieux. Nous n’avions pas vraiment envie de nous prêter à une visite guidée juste pour prendre quelques photos alors nous sommes rentrés bredouille de notre escapade ce jour là.

A défaut de te montrer les vignobles australiens, voici une photo des vignobles du Jura où sont produits le vin jaune et l’Arbois, et qui eux, méritent le détour 😉

jura-chateau-chalon- automne

Les parcs nationaux des Great Lakes

Situé au nord de la baie de Nelson, les Great Lakes désigne un ensemble de parcs comprenant le parc de Myall Lakes, celui de Booti Booti et celui de Wallingat, tous trois constitués d’un vaste réseau de lacs séparés d’à peine quelques kilomètres de l’océan.

Nous avons souhaité découvrir cette région en suivant les recommandations de mon guide papier qui en disait beaucoup de bien, avec notamment de nombreuses “scenic drive” le long des lacs, des plages sublimes et plusieurs belvédères.

Sauf que les problèmes ont commencé avant même d’arriver sur place. Plusieurs routes permettent d’accéder à l’un des lacs, mais ces routes sont pour la plupart des culs-de-sac et certaines sont des pistes. Cela ne nous gênait pas avec notre 4×4, par contre nous n’avions pas envie de faire plusieurs aller-retour juste pour accéder au bord du lac. Nous avons donc refreiner nos ardeurs et dû nous contenter de la route secondaire “The Lakes Way”, permettant de longer le grand Myall Lake au nord puis de traverser le parc de Booti Booti sur la route située entre le lac et l’océan afin de rejoindre le belvédère du cap Hawke.

Dit comme ça, le programme semblait malgré tout alléchant. Sauf qu’en vrai nous ne voyions absolument rien depuis la voiture. Tout juste si nous devinions le lac à notre droite entre les arbustes et les eucalyptus qui nous bouchaient la vue. Nous avons tenté de nous approcher du lac à plusieurs reprises, mais la vue n’était pas fameuse.

La photo ci-dessous est la seule “potable” de cette journée… Pour que tu comprennes, il faut que tu t’imagines que la région est très densément boisée et donc qu’à part quelques rares percée au milieu des arbres qui laissaient entrevoir les lacs ou la plage, la soit-disant “scenic drive” n’est qu’une simple route au milieu d’une forêt d’eucalyptus.

myall lake en Australie
belvédère du cap hawke en australie
plage de booti booti
camping en australie

Nous croisions les doigts pour que la route du Booti booti soit plus agréable, mais il n’en a rien été. J’espérais y trouver une route panoramique où nous aurions pu profiter d’une belle vue sur à la fois les lacs et l’océan, mais non, rien de tel ne semble exister dans le coin. Même le belvédère était une vaste farce avec un pylône au milieu des broussailles d’où nous voyions à peine le paysage en contrebas.

Je pense que ces parcs sont magnifiques, je n’ai aucun doute la dessus, mais si tu souhaites les visiter sache qu’une journée en voiture ce n’est pas l’idée du siècle. A mon avis il faut y consacrer plusieurs jours pour vraiment apprécier l’expérience, avec peut-être une nuit en camp sur la plage et, pourquoi pas, tenter de découvrir les lacs à bord d’un canoë ?

Informations pratiques
Tarif : 8$ par véhicule/jour (possibilité d’acheter un country pass à l’année pour les parcs de la Nouvelle Galles du sud à 45$) 

Tu trouveras toutes les informations pratiques de chaque parcs, comme les parkings et la carte des randonnées sur leurs sites internet respectifs:
Myall Lakes National Park
Booti Booti National Park
Wallingat National Park 

Les parcs du Gondwana le long de la “Waterfall Way”

Alors que les Great Lakes sont à mon avis optionnels, les quatre parcs qui suivent méritent vraiment le détour. Rien que le nom de la route qui les traverse envoie du pâté, non ?

Outre leurs nombreuses et impressionnantes cascades, ces parcs ont en commun qu’ils appartiennent à la région des forêts tempérées humides (subtropicales) du Gondwana. Si ça te ne te parle toujours pas, sache que cette aire est classée au patrimoine mondial de l’Unesco en tant que plus vaste étendue de forêt humide subtropicale au monde ! Et surtout, son écosystème préexistait déjà sur le Gondwana, ce super continent du jurassique !

Voilà, pour faire court et simple, ici tu auras l’impression de faire un voyage dans le temps et d’entrer dans la jungle telle qu’elle existait au Jurassique, avec ses fougères et ses hautes herbes, et où le feuillage est si dense que tu auras parfois du mal à voir le soleil sur ta tête. Avec un peu de chance tu auras sûrement l’occasion de voir des varans, des agamidae (les gros lézards) et même des échnidés, ces drôles d’animaux malheureusement en danger d’extinction.

Dorrigo National Park

Le parc du Dorrigo est le premier sur la Waterfall Way (B78). Son attraction phare est la Skywalk, une grande passerelle suspendue au dessus de la canopée. Cette vue au dessus des arbres est impressionnante et permet de bien se rendre compte de l’étendue de cette forêt.

Mais ce que j’ai préféré, c’est le sentier de randonnée, le Wonga Walk, au cœur même du parc. Même si nous avions déjà un peu marché dans les forêts du parc national du Great Otway près de Melbourne, c’est encore bien plus impressionnant ici. Mes photos ne rendent malheureusement pas compte de l’ambiance et de l’atmosphère du lieu, ni de son humidité !

Un conseil, prévois beaucoup d’eau et une serviette pour t’éponger.

passerelle dans le parc national du dorrigo
fougère dans le parc national du dorrigo
lianes dans le parc national du dorrigo
forêt du gondwana
parc national du dorrigo
parc national du dorrigo
parc national du dorrigo

Guy Fawkes River National Park

Ce parc est quasiment complètement non accessible en voiture. La seule route du parc mène cependant à deux magnifiques cascades, les Ebor Falls. C’est rapide et c’est sur la route, on aurait tord de s’en priver 🙂

ebor falls

Cathedral Rock National Park

Le troisième parc sur cette route est celui de Cathedral Rock. Ici changement presque-radical de décor !

La forêt est encore là, oui, mais aussi plein de rochers. Et quand on visite ce parc, l’attraction principale est de réaliser la randonnée, courte mais intense, qui permet de grimper tout en haut du rocher le plus haut, bien évidemment nommé le Cathedral Rock !

Après une petite grimpette à l’aide d’une corde, le panorama est vraiment splendide à l’arrivée!

parc national de cathedral rock en australie
parc national de cathedral rock
fleurs dans les parcs du gondwana

Oxley Wild Rivers National Park

On reprend les mêmes et on recommence ? Non pas tout à fait ! Dans ce parc, le chemin de randonnée “Wollomombi Falls” te permettra de longer et de surplomber un canyon avec plusieurs belvédères sur d‘impressionnantes cascades.

Et si tu as le temps, je te conseille d’aller au sud du parc voir les merveilleuses Apsley Falls.

Oxley Wild Rivers National Park
cascade dans Oxley Wild Rivers National Park
lézard australien
échnidé
Informations pratiques
Tarif : 8$ par véhicule/jour (possibilité d’acheter un country pass à l’année pour les parcs de la Nouvelle Galles du sud à 45$) 

Tu trouveras toutes les informations pratiques de chaque parcs, comme les parkings et la carte des randonnées sur leurs sites internet respectifs:
Dorrigo National Park
Guy Fawkes River National Park
Cathedral Rock National Park
Oxley Wild Rivers National Park 

Bald Rock National Park

Ce parc a été LA grosse bonne surprise de ce périple au cœur des parcs nationaux de la côte est de l’Australie.

Autant nous avions visité les précédents parcs selon les recommandations de mon guide, autant nous sommes tombés sur celui-là au hasard des routes secondaires empruntées pour rejoindre Byron Bay.

En effet, à peine mentionné sur deux petites lignes dans mon guide papier, et n’en ayant vu ni lu aucune trace sur les blogs de mes compatriotes, il semble que le Bald Rock parc, autrement dit le parc au rocher chauve, soit assez méconnu des touristes. Et pourtant, ils ne savent pas ce qu’ils ratent !

Sa particularité ? Il se situe sur une ceinture de granit où il y a “quelques” années, une poussée de magma s’est infiltré entre les différentes couches géologique, résultant en un paysage très particulier avec d’énormes blocs de granit zébrés de magma.

Ici tout l’intérêt est de monter sur ce grand rocher chauve pour admirer les différentes couches géologiques incrustés dans la pierre et contempler le panorama.

parc de bald rock en australie
parc de bald rock en australie
parc de bald rock en australie
parc de bald rock en australie

Attention, la randonnée, bien que peu compliquée devient assez exigeante une fois sur le rocher, avec des pentes très raides et en plein soleil. Je te conseille donc de prévoir de l’eau et un bon chapeau 🙂

Informations pratiques
Tarif : 8$ par véhicule/jour (possibilité d’acheter un country pass à l’année pour les parcs de la Nouvelle Galles du sud à 45$) 

Tu trouveras toutes les informations pratiques du parc sur son site internet:
Bald Rock National Park 

Springbrook National Park

Situé dans le Queensland, juste au sud de Brisbane à côté de la Gold Coast, le parc de Springbrook ravira les amateurs de randonnée.

Pour ne rien te cacher, ce parc était dans ma liste pour une raison bien précise. Les vers luisants ! Eh oui, une colonie a élu domicile sous l’arche Natural Bridge. Malheureusement pour moi, notre changement de programme ne nous aura pas permis d’arriver au parc en soirée pour voir ce joli spectacle.

Malgré tout, la randonnée menant à Natural Bridge est vraiment charmante même en journée.

natural arche springbrook
cascade springbrook
Informations pratiques
 Tu trouveras toutes les informations pratiques du parc sur son site internet:
Springbrook National Park 

Great Sandy National Park

Ce parc national est le dernier que avons visité sur la côte est de l’Australie. Et, comme dans tous mes voyages j’aime terminer sur quelque chose de “wahou”, j’espérais que ce dernier soit à la hauteur de mes espérances.

Verdict ? Avec les parcs de Karijini et de Kings Canyon, le Great Sandy est sans conteste l’un des plus beaux et mérite son classement dans le top 3 de mes parcs préférés en Australie!

La section la plus réputée de ce parc est l’île de Fraser Island, la plus grande île de sable au monde, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Même si moins connue, la deuxième section de ce parc, du côté de Rainbow Beach, mérite pourtant d’être découverte.

Rainbow beach

Rien que pour voir ce qui cache derrière ce nom si exotique, je voulais aller à Rainbow Beach ! C’est très peu rationnel et un peu idiot je te l’accorde. Comme si je m’attendais à voir des licornes danser dans le ciel… toujours est-il que je ne regrette pas d’avoir fait ce choix !

Parce que ce nom n’a pas été donné ici par hasard. La ville a en effet été nommée d’après les dunes de sable aux multiples couleurs qui bordent la côte.

Tu sais, moi quand je lis “dune” et “rainbow” dans la même phrase, je ne peux presque plus me contrôler, au grand dam de mon acolyte qui n’a eu d’autres choix que de me suivre pour voir ces dunes alors qu’il faisait 40°C à l’ombre… 

Je te préviens, le sentier vers les dunes est court, mais pas si simple quand il s’agit de marcher dans le sable brulant. Si tu es déjà monté à la dune du pilat tu vois sûrement de quoi je veux parler 😉 

Mais une fois arrivé sur le site de Carlo Sand Blow, je t’assure que tu oublies bien vite tes efforts face à cette vue incroyable sur la dune colorée et l’océan !

Même si tu t’en doutes, le sable n’est pas vraiment arc-en-ciel, toutefois il présente bien plusieurs couleurs, alternants entre le blanc, le jaune/orange, le rose/rouge et le noir. Ces différentes nuances proviennent des minéraux présents dans le sable, tels que le rutile, l’ilménite, le zircon, et la monazite. 

Australie rainbow
rainbow beach
rainbow beach

Fraser Island

Nous avons terminé notre séjour de 2 mois en Australie par la découverte de l’île de Fraser en 4×4. Afin de bien en profiter, nous avons choisi d’y passer 3 jours et comme il y a bien trop de choses à te raconter, je reviendrais t’en parler dans un autre article !

Mais ce que je peux déjà te dire c’est que c’était sublime 🙂 

Informations pratiques
Tu trouveras toutes les informations pratiques des parcs sur le site internet:
Great Sandy National Park 
brisbane vu du ciel
parcs nationaux de la côte est de l'australie

Tu connaissais tous ces parcs sur la côte est de l’Australie ? Tu aimerais les découvrir ?

Epingle-moi sur Pinterest !

pinterest côte est
pinterest côte est
pinterest côte est

4 réflexions sur “Les parcs nationaux de la côte est de l’Australie”

  1. Comme un goût de Nouvelle-Zélande pour moi dans tes photos 😄 mais en bien plus vaste 😍. J’avais déjà très envie d’aller en Aussie qui est mon prochain stop après la NZ, mais avec cet article, je trépigne d’impatience ahah!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *