Et un jour, j’ai pris un congé sabbatique !

Je me revois il y a un an, quasi jour pour jour. Alors que nos 3 semaines de vacances en Polynésie se terminaient, je profitais des derniers instants au soleil et je réfléchissais. Je pensais à quel point il serait doux de prolonger cet instant. Quelques jours de plus sans avoir à se soucier du quotidien. Le genre de pensée banale que nous avons tous avant de replier les bagages, en fait.

Quand une petite idée germe …


Sauf que cette fois c’était différent. En l’espace de 3 semaines de bonheur à l’état pur, une petite graine s’était implantée dans mon cerveau et ne cherchait qu’à grandir et germer pour donner vie à ce projet complètement dingue.

C’est alors qu’une idée totalement saugrenue m’est venue à l’esprit. J’allais avoir 30 ans dans 1 an 1/2. Et si nous quittions nos jobs respectifs quelques mois pour arroser cette nouvelle décennie à l’autre bout du monde ?

bungalow bora bora congé sabbatique

Question totalement rhétorique il en convient, j’aurais presque plaquée homme et lapin pour m’octroyer ce petit plaisir. Non, la question se posait surtout pour le co-voyageur. Allait-il me prendre pour une folle inconsciente et demander le divorce enterrer ma petite graine avant même qu’elle ne soit plantée?

On a beau être très complices, il y a des discussions qu’il est difficile d’aborder dans un couple tant la réponse nous fait peur. Mais laisser mon esprit se projeter dans un scénario onirique plus qu’hypothétique, c’était risquer ma santé mentale.

Quelques jours après notre retour, j’ai donc pris mon courage à deux mains (je me serais bien aidé de mes pieds aussi mais mon équilibre s’en serait trouvé menacé), et j’ai lancé la discussion avec le co-voyageur.

… tu la sens la tension, là ?

Contre toute attente, je n’ai pas reçu un non ferme. A la place c’est une myriade de questions sans queue ni tête qui me sont tombées dessus.

“Où ça?”

“Combien de temps ? “

“Des vacances ou un congé sabbatique?”

“On a assez d’économies ?”

“Et le lapin on en fait quoi?”

“Et la maison, le courrier, les factures … on en fait quoi?”

“Et, et, et ….”

Voilà comment une simple question en appelait d’autres. MAIS le point positif c’est que le co-voyageur n’était pas du tout hostile à mon idée, il était même carrément chaud et très enthousiaste sur le principe !

On était en octobre et comme nous avons quand même un minimum les pieds sur terre, on s’est dit qu’on laissait passer les fêtes de fin d’année, histoire de bien réfléchir à toutes ces questions et voir si le projet était viable avant de s’emballer et d’en parler avec nos employeurs.

… s’installe …


Forcément pendant 2 mois nous avons passés nos soirées à réfléchir à toutes ces questions logistiques. Et puis en même temps, on regardait quels pays nous souhaiterions faire. Sachant que je suis du début de l’année, il fallait aussi choisir en fonction des saisons de chaque pays. Mais bon je t’avoue ça n’a pas été la tâche la plus compliquée ! Dès le début nous avions un fort penchant pour l’Australie, mon rêve de gamine. Nous savions d’ores et déjà que ce pays ferait partie des destinations. Pour le reste tout dépendrait du temps que l’on aurait …

Finalement nous avons résolu assez rapidement les questions logistiques. C’est ce qui nous stressait le plus, mais en farfouillant un peu sur internet on s’est vite rendu compte qu’il existe plein de solutions. Merci à la famille et les amis qui se sont proposés pour gérer tout ça en notre absence !

Le plus compliqué aura été là où on ne l’attendait pas: notre banque. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais si tu prévois un voyage à long terme, plus d’un mois, renseigne toi en amont avec ta banque au niveau de tes plafonds de paiement avec ta carte à l’étranger. Notamment si tu loues une voiture, assures toi que ton plafond sera suffisant par rapport à la caution de la voiture qui peut être trèèèès élevée. Fin de la parenthèse.

Maintenant qu’on était au point, le plus dur restait à faire, l’annoncer à nos employeurs.

Partant du principe qu’on nous accorderait moins que ce que l’on demanderait, on a demandé 3 mois de congés sans solde, à cheval sur 2 années.  Cela pour plusieurs raisons. Déjà mon anniversaire tombe en début d’année et la condition sinequanone c’était de le passer physiquement à l’autre bout du monde. Ensuite, on se disait qu’au cas où les 3 mois ne seraient pas totalement acceptés, nous pourrions ‘combler’ avec 15 jours de vacances en 2017 et 15 jours en 2018. Enfin, financièrement parlant cela nous permettait aussi de profiter de notre 13ème mois de salaire versé en fin d’année pour compenser un des 3 mois sans solde. Dernier point pas forcément négligeable, notre diminution de salaire s’étalant sur 2 ans, cela aurait un impact sur les impôts pour les 2 prochaines années. Ce dernier point n’était évidemment pas la raison principale, mais il peut être intéressant d’en avoir conscience si tu souhaites aussi te lancer dans cette aventure.

… se confirme…


Début janvier, la gorge nouée, la boule au ventre et un argumentaire en poche bien rodé, nous nous sommes lancés. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, nos employeurs respectifs nous ont donné le feu vert sans difficulté aucune pour poser 3 mois de congé sabbatique. On n’en revenait pas! Même pas besoin de pleurer sortir l’artillerie lourde pour les convaincre. C’en était presque trop facile, pffff même pas drôle.

Donc voilà comment, en février, avec l’accord final des ressources humaines, nous avions obtenu le précieux Graal pour enfin commencer les préparatifs titanesques qui nous attendaient.

maupiti polynesie ile

Il était plus ou moins convenu qu’à mon habitude je m’occuperais de l’organisation du voyage, des réservations et tous les trucs chiants que le co-voyageur ne savait voulait pas faire et lui s’occuperait de tout l’aspect logistique des choses à gérer ici pendant notre absence.

A l’heure où j’écris, à quelques semaines du départ, nous comptons un peu les jours. C’est pas pour rien que j’ai mis un compteur sur le blog …

… se concrétise …


Fin du suspense, tu te demandes sûrement où nous allons aller. Après moult changement de plans, j’ai réussi à convaincre le co-voyageur que 30 ans, 3 mois … il fallait bien 3 pays !

Voici donc notre “planning” :

Australie: 1 semaine dans le centre d’Alice Springs à Uluru, 2 semaines sur la côte Ouest d’Exmouth à Perth et 3 semaines dans le sud d’Adelaide à Brisbane.

Nouvelle Zélande : environ 15 jours au sud et 15 jours au nord

Nouvelle Calédonie : 1 semaine pour nous reposer sur des plages paradisiaques !

Je te vois d’ici, tu te dis peut être qu’une semaine en Nouvelle Calédonie c’est bien peu. Oui, oui, je suis au courant. Disons que ce choix nous a motivés car, en plus de vouloir passer notre dernière semaine à nous reposer dans un endroit sympa, grâce à mes miles accumulés avec Air France nous avons pu bénéficier d’une sacrée réduction sur notre vol retour.

Bien sûr, nous allons tout visiter en mode roadtrip. En van ? Eh non… j’aurais vraiment bien aimé, mais en Australie comme nous allons privilégier les parcs et la nature aux villes nous avons opté pour un 4×4. Nous dormirons donc sous tente la plupart du temps.

Et en Nouvelle Zélande, après de nombreuses heures à tout comparer, nous avons aussi opté pour le combo voiture-tente même si je reste encore sceptique sur ce choix… on verra !

Quand à la Nouvelle Calédonie, nous avons réservé la semaine dans un gite, et quelques excursions … mais je ne vais pas tout te dévoiler maintenant 😉

… et se finance !


Et l’argent alors ?

Haha. Je l’attendais celle-là. (oui normal, c’est moi qui fais les questions et les réponses mais passons tu veux bien)

Je ne vais pas tourner autour du pot, nous estimons un budget de 20 000€ pour 2 pour ces 3 mois.

Wouuuuuala.

En même temps, nous n’avons pas choisis de partir dans les pays les moins chers, on s’y attendait. C’est aussi pour cela qu’on s’y est pris quasi un an à l’avance, afin de pouvoir économiser un maximum avant de partir. Maintenant, il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour ne pas devoir vendre un rein sur place en cas de pépin.

Maintenant que tu sais tout sur ce projet un peu fou, j’espère que tu suivras nos aventures sur les réseaux sociaux en attendant de pouvoir revenir en parler sur le blog à notre retour !

Toi aussi tu as déjà pris un congé sabbatique? Ou tu en rêves? Tu irais dans quels pays? N’hésite pas à me laisser un petit commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

32 thoughts on “Et un jour, j’ai pris un congé sabbatique !

  1. Oh c’est marrant ça on a fait exactement le même trip ou presque il y a 2 ans. 3 mois en Océanie sauf qu’on a commencé par la NZ, puis Nouvelle-Caledonie et on a fini par l’Australie. Si c’était à refaire on aurait passé beaucoup moins de temps en NC et plus en Australie…
    Côté budget sans trop se priver, en mixant auberge de jeunesse, campings, hôtels, location de voiture, vols intérieurs etc on en a eu pour un peu de plus de 20000€ à 3.
    Si tu as des questions n’hésite pas !

  2. J’ai posé un congé sabbatique de 7 mois + 15 jours de CP, qui commence le 15 décembre !

    Ahah je me revois moi aussi me faire des films avant de l’annoncer à mon manager, c’était lors de mon éval au mois de janvier. Il a dit ” de toute façon c’est ton droit, reste plus qu’a envoyer ta lettre”. Et voilà, c’était plié !
    Pour mon copain aussi, trop facile.

    Dans 2 mois nous partons pour 6 mois d’aventure en Asie ! Je pense que dans peu de temps ça deviendra la norme de faire des pauses voyage, on a besoin de bouger et aujourd’hui c’est bien plus facile.
    Bon voyage à vous alors !!!

    1. oooooh mais c’est super génial tout ça ! Je crois que mon manager m’a répondu un peu dans les mêmes termes, c’est dommage que malheureusement cela ne soit pas perçu de la même façon dans toutes les entreprises… en espérant que cette vision change avec tous les jeunes qui arrivent sur le “marché” !
      Allez, plus que 2 mois, ça va vite arriver !

  3. Ohhhh génial comme projet !!! C’est chouette d ‘en savoir un peu plus sur l’organisation de votre congé sabbatique !! Une très belle façon d’aborder la trentaine, ça va être magique, j’ai hâte de vous suivre !!!!! J’y ai déjà songé plusieurs fois, pour l’instant on se fait un max de voyages, on verra pour le reste plus tard !! Bisous !!

    1. Ouiiiii merci 🙂 on a trop hâte d’y être maintenant, même si je ne réalise pas du tout ! C’est déjà une grande chance de pouvoir voyager régulièrement mais si tu commences à penser à un congé … c’est le début de la fin 😉

    1. Merci beaucoup ! c’est vrai que ça a été une de nos grandes interrogations, on voulait bien sûr du changement, mais on espère que ça ne nous chamboulera pas au point de pas retourner travailler au retour 😉

  4. Génial ! Bien sûr qu’on va vous suivre ! 🙂 Et profitez à fond, 3 ùois ça va passer tellement vite, profitez à fond de chaque seconde, je suis super contente pour vous 🙂

    1. Merci Chrys ! C’est clair que je ne suis pas encore partie que j’ai presque le blues du retour ^^ 3 mois c’est tellement long et court à la fois… quoi qu’il se passe ce sera toujours une expérience extraordinaire 🙂

  5. En voilà une idée qu’elle est bonne ! Je vous souhaite de bien profiter de ce super projet qui va arriver vite maintenant et je suivrais vos aventures avec plaisir !

  6. C’est super! Vous semblez très bien organisés, vous aurez des imprévus c’est certain qui deviendront des anecdotes à votre retour! Attention vous pourriez y prendre goût et finalement rester 🤣🤣 Profitez à fond!

    1. Pour moi, plus c’est organisé à l’avance et plus je profite une fois sur place en me laissant juste porter par mon planning. Pas envie de stresser sur place à chercher des logements … mais chacun sa vision bien sûr. Des imprévus certes, mais j’espère qu’ils ne resteront qu’anecdotiques, pas du genre à devoir écourter notre séjour ! Je ne doute pas un instant qu’on puisse y prendre goût, mais j’aime aussi trop ma vie ‘rangée’ pour ne faire que ça, c’est bien pour cela qu’on compte bien en profiter !

  7. Je veux pas dire mais vous avez des employeurs en or !!!
    Beau planning ! si tu veux des conseils pour la NZ n’hésites pas 😉
    Après le Japon j’aimerais aller en Nvelle Calédonie ou Polynésie Française ! *o* mais ça dépendra du budget …

    1. J’ai déjà consulté tes articles 😉 et si j’ai des questions je ne manquerais pas de demander de l’aide sur la twittosphère !:p Pour ce qui est de la NC ou de la polynésie je ne peux que te parler de la polynésie.. d’après les différents retour que j’ai pu avoir je pense que c’est beaucoup plus facile de vivre en polynésie, même si c’est extrêmement cher. Mais pourquoi choisir? Les 2 c’est bien aussi non?

      1. Avec plaisir ! =) haha oui les deux ça serait bien ! :p je pense que l’on verra au dernier moment selon si on peut trouver du boulot sur place et du budget 😉 On a pas trop envie de prévoir 😉

  8. Il suffisait de franchir le pas! Pour la Nouvelle Zélande, j’ai toujours lu qu’il fallait consacrer plus de temps à l’île du sud, encore plus jolie que celle du nord. À ajuster peut être?
    En tout ça ce parcours promet de merveilleux souvenirs 😍

    1. Eh oui franchir le pas en effet… Avec le risque de ne plus retourner a sa vie d’avant 😉 pour la nz en effet on avait aussi lu la meme info mais pour des raisons logistique finalement ce sera comme ca… Et en 1mois je pense qu’on aura le temps de voir les incontournables de toute facon

  9. Il est fantastique ton article ! Le plus fou, c’est qu’on a eu l’idée qui a germé au même moment avec le même pays de prédiléction : l’Australie ! On s’est tellement reconnu dans ton texte !! Être 2 à partir, la série de questions qui se posent, un qui prépare, l’autre qui gère la logistique d’un tel départ… bref toutes ces questions et tout ce qui germe en parallèle…
    Je peux te dire que maintenant que nous avons commencé notre aventure de notre côté depuis 2 semaines, on se réjouit énormément pour vous 2 ! Tu verras c’est génial !
    Comme toi, on a prié pour qu’il n’y ait aucun pépin qui vienne comme embûche au départ et crois-moi que les dernières semaines seront stressantes du coup et tu feras ouf une fois à l’aéroport ;o)
    Financièrement, on est raccord avec toi… c’est le prix du rêve et de la liberté, d’où s’y prendre à l’avance. Si on peut vous donner un conseil (peut-être t’y a déjà pensé), c’est de prévoir un budget quotidien de nourriture/boisson car ici ça va vite et de prévoir une cagnotte extraordinaire (petite économie annexe, genre tirelire) pour pouvoir vous faire des plaisirs à certains restos, etc.
    On se réjouit tellement pour toi et bravo pour ce courage !
    P.S. : bien sûr qu’on va te suivre !

    1. Merci 😊 eh oui c’est assez marrant cette coincidence ! Pour le moment je crois que tous nos vols ont été modifiés depuis les reservations (merci quantas) mais rien de grave, c’est toujours plus facile de gerer de chez nous. Et puis une fois la ba on avisera le pepin venu 🙂
      Et t’inquiète j’ai deja prevu tous les budgets (t’imagine même pas mes fiches Excel haha) même si c’est vraiment le budget dont j’ai le plus peur… On verra bien !
      En tout cas a vous lire et vous voir ca a lair d’être top de votre côté aussi ! Ca me donne trop hâte 🙂

  10. Quel beau projet, ça m’a fait sourire le moment où tu angoisse à l’idée de l’annoncer à ton partenaire, j’ai vécu exactement la même chose début 2016 et pareil, il a accepté! C’est vraiment génial ce que vous prévoyez, profitez-en à fond et c’est sûr qu’on vous suivra!!! 😀

    1. Haha, et oui souvent on en parlait comme ça pour déconner sans vraiment s’imaginer le faire pour de vrai, juste un projet évasif qui nous faisait rêver. Alors là j’ai bien cru qu’il ne me prendrait pas au sérieux… mais l’argument anniversaire a été décisif 😉

  11. Super aventure ! Je te confirme, la Nouvelle-Zélande en tente et voiture est un très bon compromis ! Nous l’avons fait en février 2016 et c’était génial ! On va suivre vos aventures 🙂

    1. Merci pour la confirmation, ça me rassure ! J’ai un peu peur qu’après 6 semaines en Australie la tente soit un peu “abimée” … je ne manquerais pas de le poster sur les réseaux si cela devait arriver ! 😀

    1. Au rythme où j’écris, tu auras le récit dans 2-3 ans ok ? sérieusement je ne vais pas écrire en live mais je tenterais de poster sur facebook et instagram quand on aura un peu de wifi 🙂

Commentaires