Voyage en Polynésie 6# : L’île de Moorea en 4 jours

Suite à mon article pour t’aider à préparer, planifier et organiser ton voyage en Polynésie, place au récit de notre voyage. Pour rappel, nous y sommes allés 3 semaines en septembre pendant lesquelles nous avons pu visiter les îles suivantes:

Chaque article sera consacré à une île, avec le détail de nos activités ainsi que mon bilan personnel sur les points positifs et négatifs de chaque île. Après 5 jours passés dans les atolls des Tuamotu, je t’embarque pour la dernière île de notre périple, Moorea !

Moorea


A 30 minutes en ferry de Tahiti, l’île de Moorea est un peu considérée comme le lieu de villégiature des Tahitiens qui souhaitent s’échapper de leur île le temps d’un weekend,  à moindre coût.

Le Belvédère

Dès notre arrivée vers 10h, nous avons sauté dans notre voiture de location pour rejoindre le Belvédère, panorama incontournable de l’île avec vu sur les 2 baies emblématiques de Moorea. Après deux semaines sans voitures, “confinés” sur des petites îles, nous apprécions cette nouvelle liberté ! Le bonheur tient vraiment à peu de choses … Nous nous extasions sur la route fraîchement rénovée, sans aucun nid de poule et nous en profitons tout de même pour nous arrêter à plusieurs reprises sur le bas côté le long de la baie admirer le paysage et la vue sur l’île de Tahiti.

polynesie-moorea-32

Tahiti et le lagon de Moorea

polynesie-moorea-oponuhu1

La baie d’Opunohu

La route menant au Belvédère est bien indiquée et serpente quelque peu avant d’atteindre le parking. Mais cette vue ! Et surtout, quel paysage ! Incroyable ces baies d’Ōpūnohu et de Cook entourées de montagnes aux arrêtes saillantes. C’est sûr qu’après le relief plus que plat des Tuamotu, la vue de ces montagnes nous ravit la rétine et nous donne une furieuse envie de randonner pour prendre de la hauteur et découvrir l’île sous un autre angle. Ca tombe plutôt bien, puisqu’au niveau du parking un grand panneau liste les différentes randonnées existantes dans le secteur ainsi que les pistes de VTT. Pour une fois que c’est bien indiqué et qu’il n’y a pas besoin de guide on dit oui, oui, oui !

polynesie-moorea-belvedere

Comme nous avons un peu de temps devant nous avant notre activité prévu l’après-midi, nous réalisons la courte boucle de E’a Mata ara qui traverse la forêt équatoriale. A part de la verdure, des feuilles, des arbres et quelques racines, nous n’avons pas vu grand chose. Tant pis, ça nous aura au moins occupé une vingtaine de minutes et donné envie de revenir faire une randonnée plus exigeante les prochains jours.

polynesie-moorea-37

Excursion avec les baleines

Nous retournons ensuite près du littoral où nous profitons de la plage et du soleil avant d’embarquer en début d’après-midi pour notre excursion ‘baleines’. En effet, en septembre c’est la saison ou les baleines viennent mettre bas le long des côtes, il est donc possible de s’en approcher et pour les chanceux de se mettre à l’eau pour les observer en snorkeling.

Le bateau sort du lagon en essayant de repérer les signes témoignant de la présence de baleines. En attendant, j’en profite pour contempler le relief montagneux si particulier.

polynesie-moorea

Finalement, au bout d’une bonne heure, le pilote nous indique une baleine devant nous. Elle est loin mais on la voit de temps en temps onduler sur l’eau. Puis, juste à côté une deuxième baleine ! Malheureusement pour nous, les 2 mâles que nous avons aperçus étaient trop joueurs, c’est donc à bord du bateau que nous les avons regardés sauter hors de l’eau à de nombreuses reprises. Même si nous étions très déçus de ne pas avoir pu nous mettre à l’eau, le spectacle à bord du bateau était déjà très impressionnant !

polynesie-moorea-baleine

Finalement, c’est accompagné d’un superbe coucher de soleil que nous sommes rentrés.

polynesie-moorea-sunset

La randonnée des 3 cocotiers

Le lendemain, c’était au tour du ciel de nous faire des misères. Je nous avais réservé un saut en parachute, mais alors qu’on se préparait à partir, les organisateurs m’ont informé que le saut ne pourrait avoir lieu à cause du vent… Seconde grosse déception. Nous qui n’avions entendu que du bien de cette île j’avoue qu’à ce moment là j’avais bien du mal à lui trouver de l’intérêt. Faute de saut, nous nous sommes ‘rabattus’ sur la randonnée des 3 cocotiers à partir du belvédère permettant d’atteindre un point de vu un peu plus en hauteur sur les deux baies et la montagne environnante. Mais bon, entre nous, rien de foufou non plus, c’est la même vue que du belvédère, mais d’un peu plus haut. A toi de voir si tu as 3h à perdre …

polynesie-moorea-cocotiers

La vue du belvédère et la vue un peu plus haut

polynesie-moorea-rando

La visite du lycée agricole

Heureusement qu’il y a le lycée agricole pour nous remettre de toutes ces déconvenues ! Celui-ci est situé sur la route qui mène au belvédère. Une petite balade très agréable et bien ombragée traverse le lycée et les plantations de fruits ainsi que les champs d’ananas. Je te recommande vivement de la faire c’est très instructif et surtout, tu auras la possibilité de goûter et acheter des confitures maisons à la fin.  Mention spéciale à la confiture de Tiaré et à la banane/vanille !

polynesie-moorea-lycee

Après toutes ces aventures, nous avions bien mérités du repos ! Nous avons même profité du barbecue de notre pension pour nous faire un bon petit repas !

Plongée à Moorea

Nous avons consacré notre dernière matinée de libre à faire du shopping pour les derniers cadeaux et nous en avons aussi profité pour visiter ROTUI, l’entreprise locale de fabrication de jus de fruits.  L’après-midi était réservé à notre dernière plongée en Polynésie, dans le lagon de Moorea avec le centre Top Dive. A part les nombreuses raies aigles que nous avons pu voir, cette plongée n’était vraiment pas terrible. Il y a sûrement de meilleurs spots de plongée à Moorea, mais comme souvent il faut prendre le package des 2 plongées pour profiter des meilleurs sites. No comment.

polynesie-moorea-30

Pour notre dernière nuit complète, j’avais réservé une nuit dans un vrai hôtel, le seul de nos vacances ! Quel bonheur de pouvoir bien dormir avant les 26 heures de vol qui nous attendaient pour le retour !

polynesie-moorea-hotel

C’est sans regrets que nous avons quitté Moorea pour rejoindre Tahiti où nous attendait notre vol retour.

Bilan


Aussi surprenant que cela puisse paraître au vu des critiques généralement très positives de cette île, Moorea restera ma grande déception. Je ne saurais pas vraiment t’expliquer pourquoi, mais je trouve qu’il manque ce « petit quelque chose » à cette île. Oui, elle est charmante et elle a plus de cachet que Tahiti mais j’ai un peu l’impression que ça s’arrête là. Peut être que ce ressenti n’est dû qu’au fait que c’était la dernière île visitée. Si nous avions commencé notre visite des îles Moorea on l’aurait peut-être mieux apprécié? Peut être aussi que j’avais mis trop d’attentes sur cette île, entre le snorkeling avec les baleines que nous n’avons pas pu faire, le saut en parachute annulé et la plongée plus que moyenne? Il faudra y retourner pour vérifier!

Ce que nous avons aimé:

  • la belle route ! oui c’est très futile mais après 3 semaines ça a son importance !
  • le lycée agricole, visite sympa dans les champs d’ananas et très bonnes confitures!
  • notre dernière nuit dans un vrai hôtel, rien de mieux pour se reposer et être en forme pour le voyage retour
  • le fait que les randonnées sont très bien balisées. Si tu veux plus de détails sur les randonnées en Polynésie, je t’invite à lire mon article dédié.

Les points ‘négatifs’:

  • La plongée vraiment médiocre. La plongée de l’après midi se réalise tous les jours sur le même site mais c’est vraiment une plongée de débutant, on a été déçu, clairement.
  • La randonnée des 3 cocotiers. Annoncée comme LA rando de l’île, nous avons été très déçus du point de vue qui n’apporte pas grand chose par rapport au belvédère.

Conseils:

  • Nous y sommes restés 4 jours car vu le planning avec le saut en parachute c’était ce qu’il fallait, mais sans le saut 3 jours suffisent.
  • Plusieurs magasins de souvenirs au niveau du Petit Village, notamment le Creativ qui ne propose que des articles faits mains en polynésie (et pas en Chine…) Ils ont une superbe collection de Tiki et d’articles en bois, rien que pour les yeux je conseille d’aller y faire un tour.
  • Les hôtels ne sont pas fermés aux clients, le bar et le restaurant sont ouverts à tous. Libre à toi d’y rentrer pour prendre des photos des bungalows sur pilotis, ou juste pour siroter un cocktail à côté de la piscine…

Nos logements:

  • Airbnb chez Tea : Superbe cadre, canoe à disposition, barbecue… un des meilleurs logements du séjour
  • Hotel Manava: Nous avions pris une chambre avec piscine privée, que nous n’avons pas regretté.
Psst, si tu réserves par Booking ou Airbnb tu peux profiter de mon parrainage. En utilisant ce lien, cela te permet de gagner 15€ sur ta réservation Booking ou, si tu as trouvé ton bonheur sur la plateforme Airbnb,  en utilisant mon parrainage tu bénéficieras aussi de 25€ de crédit pour ta première réservation !

polynesie-moorea-23

6 commentaires sur “Voyage en Polynésie 6# : L’île de Moorea en 4 jours

  1. Nous avions beaucoup aimé Moorea. Justement pour la plongée avec les baleines et le snorkeling avec les raies et requins dans le lagon (mais pas avec les excursions pour les raies et requins). On y avait passé 5 jours et on s’est pas ennuyé une seule seconde ! Mais souvent quand il y a des déconvenues, on garde un moins bon souvenir ! Ça a l’air d’être le cas. Dommage faut que tu y retournes !!!! 😀

    1. Je pense que c’est surtout qu’on a fait cette île en dernier, et qu’on avait déjà vu beaucoup de choses sur les autres îles. Forcément on s’est retrouvé malgré nous à comparer avec les autres îles et à chaque fois, sur chaque point on trouvait une île mieux que Moorea. Maintenant c’est clair que ceux qui n’ont pas forcément le temps de visiter beaucoup d’ile, je dirais que c’est une île ‘compromis’, ni très sauvage, ni avec un magnifique lagon, mais avec pas mal d’activités ce qui permet de compenser.

  2. Je suis allée en Polynésie Française il y a trois ans (déjà!!) et même si Bora Bora m’a émerveillée par la couleur de ses lagons j’ai préféré Moorea avec son côté très nature. J’avais adoré la visite du lycée agricole et le point de vue du belvédère évidemment ! 🙂 Un très bon souvenir!!

    1. Justement c’est un peu mon problème avec Moorea, alors que d’autres considéreront ça comme un point positif. Ayant fait Tahiti, Bora et Moorea, je dirais que Moorea se situe pile entre les deux. Une île moins développée que Tahiti avec des randonnées moins sympa (en tout cas celles qu’on a fait) et un lagon moins sympa que Bora Bora. Elle est plus sauvage que Tahiti mais moins que Maupiti… Bref, on n’a pas réussi à trouve le petit plus qui ferait pencher la balance 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.